La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image"> Hebergeur d'image

jeudi 20 octobre 2016

Three Dark Crowns de Kendare Blake - Chronique n°256

“Three dark queens
Are born in a glen,
Sweet little triplets
Will never be friends

Three dark sisters
All fair to be seen,
Two to devour
And one to be Queen”

Titre : Three Dark Crowns
Auteure : Kendare Blake
Genre : Fantasy
Editions : HarperTeen
Lu en : anglais
Nombre de pages : 416
Résumé : Every generation on the island of Fennbirn, a set of triplets is born: three queens, all equal heirs to the crown and each possessor of a coveted magic. Mirabella is a fierce elemental, able to spark hungry flames or vicious storms at the snap of her fingers. Katharine is a poisoner, one who can ingest the deadliest poisons without so much as a stomachache. Arsinoe, a naturalist, is said to have the ability to bloom the reddest rose and control the fiercest of lions.


But becoming the Queen Crowned isn’t solely a matter of royal birth. Each sister has to fight for it. And it’s not just a game of win or lose…it’s life or death. The night the sisters turn sixteen, the battle begins. The last queen standing gets the crown.


If only it was that simple. Katharine is unable to tolerate the weakest poison, and Arsinoe, no matter how hard she tries, can’t make even a weed grow. The two queens have been shamefully faking their powers, taking care to keep each other, the island, and their powerful sister Mirabella none the wiser. But with alliances being formed, betrayals taking shape, and ruthless revenge haunting the queens’ every move, one thing is certain: the last queen standing might not be the strongest…but she may be the darkest.


A chaque génération sur l'île de Fennbirn, on assiste à la naissance de triplées : trois reines, toutes potentielles héritières de la couronne et chacune détentrice d'un pouvoir magique convoité. Mirabella est une puissante élémentaire, capable de faire surgir des flammes dévorantes ou des tempêtes vicieuses d'un claquement de doigts. Katharine est une empoisonneuse, capable d'ingérer les poisons les plus mortels avec tout au plus de légers maux d'estomac. Arsinoe, une naturaliste, aurait la capacité faire fleurir la plus rouge des roses et de contrôler le lion le plus sauvage. 

Mais devenir la Reine Couronnée n'est pas seulement une question de naissance royale. Chaque soeur doit se battre pour cela. Et il ne s'agit pas uniquement d'un jeu que l'on gagne ou perd... Mais de vie ou de mort. La bataille doit commencer une nuit, quatre mois après les seize ans des héritières. La dernière à tenir debout s'empare de la couronne.

Si seulement cela était aussi simple. Katharine est incapable de tolérer le plus faible des poisons, et Arsinoe, aussi désespérément l'essayerait-t-elle, ne pourrait même pas faire pousser une herbe. Les deux reines ont honteusement prétendu posséder des pouvoirs, veillant à ce que ni l'une, ni l'autre, ni l'île, ni leur soeur si puissante n'apprenne la vérité. Mais avec la formation d'alliances, la menace de trahisons et la revanche insatiable qui hante le moindre des gestes des reines, une seule chose est certaine : la dernière reine à survivre ne sera peut-être pas la plus forte... Mais elle sera sans l'ombre d'un doute la plus sombre.

-------------------------------------------------------------

Reviewing in English

I'm wondering if there's anything more delightful than an excellent fantasy book.
Well, probably. But I haven't heard of it. 

Three Dark Crowns seemed to have all the attributes necessary to the perfect fantasy reading: a plot based on magic and conflict, a gorgeous cover - seriously, this cover. THIS COVER -, a complete set of utterly different heroines that you will love to hate or support, a complex game of political alliances and betrayals... 

The story is dark, made of untold secrets and mischievous characters, hence highly entertaining. After few chapters only, you'll feel deeply immersed into the book, you'll start judging every single characters, and even making plans for the ending - which will, sorry to disappoint you, never be the one you were expecting. There are a few romances, but they never turn out as you thought they would... The rhythm is terribly intense, and I can assure you that getting back into reality after discovering Fennbirn is... painful.
This book is awesome.   

Some readers complained about the difficulty they had to fully understand how this universe was organized: according to them, there were too many secondary characters, an unclear explanation of the island's political system... I don't really agree with that: to my eyes, although there are definitely a lot of characters, it was really smooth and easy to enter the story, to get to know this cruel world, not at all confusing. Still, you have to be attentive... This is a rich and well-built book, it deserves your full investment!

And this final plot twist.
THIS TWIST. There are no words. 
I need the sequel. 
Please.

------------------------------------------------------------

MON DIEU, J'AIME LA FANTASY.

Et des livres comme Three Dark Crowns ne font que me le confirmer.
J'avais entendu parler de cette alléchante lecture sur la blogosphère américaine, qui se répandait en louanges à son sujet. Cela, associé à la magnificence de la couverture, m'a évidemment poussée à me lancer. Et c'était si bien. 

En quelques mots, trois triplées, trois reines aux pouvoirs différents, naissent à chaque génération sur l'île de Fennbirn. Séparées à l'âge de six ans, les fillettes disposent de dix ans pour s'entraîner et s'endurcir en vue d'une terrible année qui verra la mort de deux d'entre elles et le couronnement de leur meurtrière.
Joie, bonne humeur, pitié charitable.

Three Dark Crowns nous présente ainsi la promotion, si j'ose dire, constituée de Mirabella, si puissante que tous le clergé de l'île la soutient en toute partialité, et d'Arsinoe et Katharine, qui ne disposent à leur grande honte toujours pas de leurs pouvoirs : Arsinoe, naturaliste, jouit d'un degré de sensibilité négatif à la nature, tandis que Katharine, empoisonneuse, s'effondre en ingérant la moindre goutte de poison. 
Mais les seize ans des triplées surviennent déjà... Et l'heure du combat se rapproche inéluctablement, alors que, très clairement, personne n'y est prêt - surtout lorsque s'y rajoutent des stratégies politiques et des sentiments difficiles à démêler de chaque côté. 

Il suffit de quelques chapitres à peine pour se trouver complètement immergé, que dis-je, submergé, par cet univers de fantasy riche, bien construit, décrit avec un goût du détail et une vivacité rares. Sentiments et raison d'Etat se heurtent, tout comme hypocrisie et affection, ou mensonges et aveux... Le petit coeur du lecteur ne cesse de palpiter tandis que les rebondissements s'enchaînent, jusqu'à un dénouement qui donne envie de s'arracher lentement les cheveux un à un de frustration.
Et ne cherchez pas à deviner cette issue, si merveilleusement inattendue et épouvantablement bien trouvée. Vous vous tromperez, hélas. J'en ai fait l'expérience. Et j'en ai souffert. 

Il s'agit donc d'un récit captivant, porté par une plume subtile et un rythme maîtrisé. Pour peu que vous ayez déjà lu quelques romans en anglais, Three Dark Crowns me paraît tout à fait abordable - et puis, très honnêtement, s'il ne venait pas à être traduit, j'en serais la première surprise ! N'hésitez donc pas à vous laisser tenter par ce roman, qui demeure certes dans les codes du genre, mais parvient à trouver cette petite étincelle, cette touche de piquant qui le rendent marquant. 

En bref, une histoire à dévorer goulûment, sombre et complexe à souhait, faite de fourbes machinations et de secrets d'Etat. Entre désir de revanche, amour et haine, les personnages se déchirent 

Note attribuée : 9/10

Et petit bonus alléchant, des portraits des trois sœurs, venant de l'excellent site EpicReads...


6 commentaires:

  1. Un roman qu'on commence a croiser un peu partout et qui fait très envie !! Ce n'est pas une série du coup ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh que si, c'est une série ! Et je te la conseille très très vivement :D

      Supprimer
  2. Je l'ai acheté par ta faute. J'espère que je vais aimer :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiii ! Tu as intérêt, j'aime mieux te le dire !

      Supprimer
  3. J'espère qu'il sera traduit en français ! :)

    RépondreSupprimer