La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

vendredi 28 octobre 2016

Cœurs brisés, têtes coupées de Robyn Schneider - Chronique n°259

"Le monde brise chacun d'entre nous et, après coup, certains sont plus solides à l'endroit de leurs fractures."

Titre : Coeurs brisés, têtes coupées
Auteure : Robyn Schneider
Genre : Contemporain | YA
Editions : Gallimard
Lu en : français
Nombre de pages : 291
Résumé : Ezra Faulkner, 17 ans, sportif, beau, brillant, appartient à la clique branchée du lycée d'Eastwoood High, en Californie. Mais un soir d'été un drame survient et sa vie bascule. Son année de terminale ne se passera pas comme prévu, Ezra ne sera plus le roi de la promo qu'on attendait...Brisé, il est rejeté par toute sa clique d'amis populaires, et n'a d'autre option que de déjeuner avec les losers de son lycée. Parmi eux, il y a une nouvelle, excentrique et fascinante : Cassidy Thorpe...

---------------------------------------------------------------------

Livre lu en Lecture Commune avec Ninon du blog Livres de cœur, à visiter de toute urgence (lien de sa chronique à venir) !

---------------------------------------------------------------------

Les amis, voici l'une de mes plus belles surprises de l'année ! Je dois avouer, à ma grande honte, que ce roman patientait depuis longtemps, trois ans il me semble, dans les étagères de ma bibliothèque, honteusement dédaigné par ma petite personne. Heureusement que j'ai pu compter sur Ninon pour enfin le commencer, car j'étais en train de passer à côté d'une petite pépite !

Coeurs brisés, têtes coupées n'a l'air de rien, à première vue. Son résumé peut paraître, somme toute, assez commun, mais il ne faut pas s'arrêter à cet a priori. L'histoire d'Ezra, ancien golden boy du lycée, sportif et populaire, dont le statut s'effondre avec le terrible accident de voiture dont il est victime après une soirée, s'avère d'une grande richesse. 
Mis au ban de son ancienne petite clique d'amis de la façon la plus sournoise et hypocrite qui soit, le personnage principal se retrouve à passer du temps avec les parias de son lycée, et notamment son ancien meilleur ami, Toby... Sans se douter que cette compagnie qu'il ne désirait pas tout à fait va le faire grandir, lui ouvrir les yeux sur le monde comme jamais, et surtout l'amener à faire la connaissance d'une personne au rôle déterminant dans son cheminement intérieur, Cassidy. 

Ezra est en quelques mots le Personnage Parfait, tel qu'on a rarement l'occasion d'en suivre. Au départ assez insignifiant, il se révèle petit à petit, au fur et à mesure de l'avancée du récit, fait la part des choses, à saisir ce qui compte vraiment. Son humour cynique et mordant est un délice, ses qualités humaines s'affirment et le rendent inoubliables. Un personnage qui constitue tout le sel du récit, en tous points merveilleux donc, malgré et grâce à ses doutes et ses égarements.
Mais qui reste fictif. Hélas.
Et je précise à la cantonade qu'il est à moi. Moi et moi seule l'épouserai.

L'auteure révèle une plume d'une finesse insoupçonnée, un récit lourd de sens mais toujours d'une grande fluidité, et par lequel on se laisse porter avec plaisir. En l'espace de quelques chapitres, on éprouve ainsi une telle sympathie pour le personnage et un tel attrait pour sa narration que l'on se retrouve complètement pris par sa lecture, bien que le récit de l'année de terminale d'un lycéen lambda puisse au premier abord paraître assez fade. 

En bref, un roman inspirant et véritablement émouvant, porteur de belles réflexions tout sauf pesantes sur l'amitié, la maturité, la loyauté, j'en passe et des meilleures. Loin d'avoir une approche moralisatrice, et de nous seriner les mêmes leçons usées, l'auteure livre ici un roman tout en sensibilité et en justesse, fait d'exquises tranches de vies, de dialogues inspirants et surtout hilarants. Le récit n'est évidemment pas totalement dénué de clichés et de lieux communs, mais il se mettent justement au service du message du roman, et ne deviennent jamais agaçants. A découvrir !

Note attribuée : 9/10

6 commentaires:

  1. Il me tentait déjà bien... Donc, forcément, ton avis me donne bien envie de craquer :p

    RépondreSupprimer
  2. Il est à la bibliothèque et, vu ton avis, je compte bien en profiter pour le découvrir :D

    RépondreSupprimer
  3. ça y est, je prends enfin le temps de lire ta chronique ! ^^' (qui est juste époustouflante, soit dit en passant).
    Je suis bien d'accord avec toi sur tout ce que tu dis, et je consens à te céder Ezra. Ah, la plume de l'auteure est juste géniale :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rooooh, merci ! Et merci bien pour mon mari, j'y tiens beaucoup !

      Supprimer