La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

brexit_romance le_malheur_du_bas leurs_enfants khalil midi shining comment_je_suis_devenu

samedi 11 novembre 2017

Never Let Me Go de Kazuo Ishiguro - Chronique n°382

Titre : Never Let Me Go
Auteur : Kazuo Ishiguro
Genre : Anticipation | Contemporain
Editions : Faber and Faber
Lu en : anglais
Nombre de pages : 282
Résumé : As a child, Kathy–now thirty-one years old–lived at Hailsham, a private school in the scenic English countryside where the children were sheltered from the outside world, brought up to believe that they were special and that their well-being was crucial not only for themselves but for the society they would eventually enter. Kathy had long ago put this idyllic past behind her, but when two of her Hailsham friends come back into her life, she stops resisting the pull of memory. 

And so, as her friendship with Ruth is rekindled, and as the feelings that long ago fueled her adolescent crush on Tommy begin to deepen into love, Kathy recalls their years at Hailsham. She describes happy scenes of boys and girls growing up together, unperturbed–even comforted–by their isolation. But she describes other scenes as well: of discord and misunderstanding that hint at a dark secret behind Hailsham's nurturing facade. With the dawning clarity of hindsight, the three friends are compelled to face the truth about their childhood–and about their lives now. 

-----------------------------------------------------------

Existe également en français

Titre : Auprès de moi toujours

Editions : Folio
Résumé : Kath, Ruth et Tommy ont été élèves à Hailsham dans les années quatre-vingt-dix ; une école idyllique, nichée dans la campagne anglaise, où les enfants étaient protégés du monde extérieur et élevés dans l’idée qu’ils étaient des êtres à part, que leur bien-être personnel était essentiel, non seulement pour eux-mêmes, mais pour la société dans laquelle ils entreraient un jour. Mais pour quelles raisons les avait-on réunis là ? Bien des années plus tard, Kath s’autorise enfin à céder aux appels de la mémoire et tente de trouver un sens à leur passé commun. Avec Ruth et Tommy, elle prend peu à peu conscience que leur enfance apparemment heureuse n’a cessé de les hanter, au point de frelater leurs vies d’adultes.

-----------------------------------------------------------

DISCLAIMER

Please avoid any kind of spoiler or even slightly divulgatory information about this book. I can tell, I was spoiled, and I incredibly enjoyed the novel anyway, but still, I believe your reading experience could be deeply improved by a complete absence of knowledge regarding the plot. 

Now, let me explain in three reasons why you must dive into this story. Right, must. 

First of all, what a deep and impactful tale. It starts slowly, it looks almost ordinary, uninteresting. A narrator delivers some flash-backs about her childhood in a boarding school, then about her teenage years, and then about her early adulthood. Nothing exciting, as it looks. 
But as always, there is a twist.
There is another layer, another way to see that story.
And I assure you it will be  disturbing, captivating, and above everything else, haunting. As it says, this is a book that never lets you go


Second, what a whimsical writing. Kazuo Ishiguro is a master of his art: his writing seems at first ordinary, but it is actually thanks to its simplicity that it acquires a unique taste of poetry. Overall, the erratic rhythm of the story, the slow pace of Kath's memories and the exquisite choice of words combine harmoniously and create a beautiful literary work. 


Lastly, what an important book to read nowadays. I don't want to reveal too much about it, again, you will have to trust me on this, but know that you won't feel at ease reading this story, that some thoughts will stay with you and even disturb you for a long time, and that this novel has to do with much, much more than an ordinary life in a boarding school. 

It is a tale about resilience, maybe, but mostly about friendship, bonds, memory, intimacy, identity, and a lot more than that. Believe me, you should read this book - but brace yourself for a severe amount of emotion! 
-------------------------------------------------------------

Avant tout, lisez ce livre.
Et avant de vous y plonger, essayez d'en savoir le moins possible à son sujet- je parle en tant que victime de traumatisme de spoiler. Ce livre est une pépite et je l'adore, mais il le sera encore plus pour qui le découvre sans aucune connaissance à son sujet. 


Never Let me Go est un récit d'introspection, une lente réminiscence de souvenirs d'enfance de la narratrice, de son adolescence, des premières années de son âge adulte. 
Des histoires d'amour, des anecdotes avec des professeurs, des jeux, des rêveries. 


Et quelque chose d'autre. Quelque chose de bien moins innocent que l'on devine peu à peu, qui est à la fois complètement étranger et qui touche pourtant des points curieusement familiers. Une réalité qui repousse et intrigue, un récit qui apporte bien plus que sa simple trame. 


L'écriture à la fois très simple et très poétique de Kazuo Ishiguro est un véritable délice. Les mots voguent au rythme erratique des souvenirs de Kath, toujours empreints d'une tonalité douce-amère, d'une certaine nostalgie permanente qui s'ignore, et en même temps d'une résolution, d'une acceptation, qui est peut-être l'aspect le plus perturbant de ce récit. 

Tout le monde n'accrochera sans doute pas à ce roman très particulier, qui démarre avec une simple histoire d'enfants dans un pensionnat anglais et bascule sans prévenir vers une dimension bien plus sombre et perturbante. Chacun aura son propre ressenti face à ce texte, chacun appréhendera d'une façon propre les dilemmes que pose le récit de Kath. 

N'hésitez pas un instant à vous plonger dans cette petite pépite de bizarrerie, de poésie et de philosophie qu'est Never Let Me Go, qui vous entraînera dans de véritables questionnements dont je tairai la teneur pour préserver votre surprise, mais dont je peux vous garantir le caractère dérangeant, passionnant et surtout, hantant. 

Never Let Me Go, dit le titre, et en effet, il s'agit bien d'une de ces histoires qui demeurent Auprès de moi toujours


2 commentaires:

  1. Là tu titilles un peu la curiosité de la nouvelle moi! haha
    Mais bon, hein, j'ai déjà mon japonais, tu comprends. x)

    RépondreSupprimer
  2. OUI LIS LE IL EST CARREMENT TROP BIEN. En plus c'est nickel pour célébrer ton nouveau toi, et je te promets que c'est une lecture qui permet le débat x)
    Par contre, désolée de te décevoir, mais il est britannique notre ami Ishiguro. NAVREE.

    RépondreSupprimer