La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

samedi 18 juin 2016

The Wrath and the Dawn de Renée Ahdieh — Chronique n°212

“This dangerous girl. This captivating beauty.

This destroyer of worlds and creator of wonder.”


Titre : The Wrath and the Dawn
Auteure : Renée Ahdieh
Genre : Réécriture
Éditions : Putnam
Lu en : anglais
Nombre de pages : 396
Résumé : In a land ruled by a murderous boy-king, each dawn brings heartache to a new family. Khalid, the eighteen-year-old Caliph of Khorasan, is a monster. Each night he takes a new bride only to have a silk cord wrapped around her throat come morning. When sixteen-year-old Shahrzad's dearest friend falls victim to Khalid, Shahrzad vows vengeance and volunteers to be his next bride. Shahrzad is determined not only to stay alive, but to end the caliph's reign of terror once and for all.


Night after night, Shahrzad beguiles Khalid, weaving stories that enchant, ensuring her survival, though she knows each dawn could be her last. But something she never expected begins to happen: Khalid is nothing like what she'd imagined him to be. This monster is a boy with a tormented heart. Incredibly, Shahrzad finds herself falling in love. How is this possible? It's an unforgivable betrayal. Still, Shahrzad has come to understand all is not as it seems in this palace of marble and stone. She resolves to uncover whatever secrets lurk and, despite her love, be ready to take Khalid's life as retribution for the many lives he's stolen. Can their love survive this world of stories and secrets?

Inspired by A Thousand and One NightsThe Wrath and the Dawn is a sumptuous and enthralling read from beginning to end. 


------------------------------------------------------------------------------

Existe également en français

Titre : Captive
Éditions : Hachette
Résumé : Même consciente du terrible sort qui l’attend, Shéhérazade se porte volontaire pour épouser le jeune calife Khalid Ibn al-Rashid. Même si elle sait qu’elle est promise à la mort au lendemain de ses noces, elle est prête à tout pour venger son amie Shiva, l’une de ses récentes épousées. Pour cela, elle doit d’abord gagner du temps, en narrant des contes à rallonge au calife. Chaque jour est une menace de mort et la jeune fille échappe plusieurs fois à l’exécution. À l’extérieur, les proches de Shéhérazade préparent le sauvetage de la jeune fille. Shéhérazade n’oublie pas qu’elle doit mettre au point une stratégie pour tuer celui qui est désormais son époux. Mais c’est sans compter l’amour qu’elle se met peu à peu à éprouver pour Khalid…

------------------------------------------------------------------------------

Je suis une grande amatrice des réécritures...

*Ses yeux s'égarent tandis qu'elle pense à son bac de français, qui portait justement sur les réécritures. Elle tressaille.*

Je suis une grande amatrice des réécritures de tous genres donc, et il ne faut généralement pas insister trop longtemps pour me persuader de craquer pour un nouvel ouvrage du genre. Dans ce cas précis, je lorgnais depuis longtemps sur cette reprise des Contes des Mille et Une Nuits, qui a remporté un certain succès dans la blogo à sa parution en VF cet hiver... et j'ai finalement eu l'occasion de la découvrir, et je suis conquise !

Dans ce récit à la troisième personne, l'auteure nous invite à suivre Shahrzad – Shéhérazade en français –, qui décide à la stupéfaction de sa famille de se livrer en tant qu'épouse au calife Khalid Ibn al-Rashid, alors que ce dernier élimine systématiquement ses épouses à l'aube même de leur nuit de noces – le joyeux personnage a ainsi tué une soixantaine de jeunes femmes ces trois derniers mois. Mais les proches de la jeune fille ignorent que cette dernière est loin de se laisser faire, et qu'elle compte bien venger toutes ces jeunes épouses, en particulier sa meilleure amie Shiva... 
Vous reconnaissez bien là les grandes lignes de l'histoire des Mille et Une Nuits... L'auteure se départit bien de sa mission de réécriture, réinvestissant les éléments majeurs du conte original, tout en apportant une touche d'originalité savoureuse et réellement intéressante, à travers une galerie de personnages secondaires convaincants, et de somptueuses descriptions de son décor.

À travers l'intrigue, le lecteur est ainsi immergé dans un univers fascinant et extrêmement bien décrit par l'auteure. Son imagination est nourrie d'une profusion de détails pittoresques, et surtout d'un travail remarquable sur les sens : on voit, entend, goûte, sent et touche, on éprouve les mêmes sensations que les personnages, on est frappé par la vivacité du décor. On ne s'attend pas à une telle plongée en ouvrant ce roman, on trouve peut-être même les quinze premières pages un peu obscures, mais bien rapidement, on se retrouve solidement ancré dans l'histoire, embarqué dans ce voyage en Orient.

La romance prédite entre Shahrzad et Khalid peut paraître rédhibitoire, peut-être même comme une sorte de syndrome de Stockholm superficiel et invraisemblable, mais elle s'avère parfaitement plausible et sonne juste tout au long du roman. Subtile, elle naît à travers des dialogues naturels et fluides, et ne devient jamais excessive et exagérée. Elle constitue le socle du roman, sans cependant empiéter sur d'autres aspects tout aussi intéressants, et ne  devient jamais lassante ou forcée. 
Pour tout vous dire, une romance avec des phrases du genre :

“My soul sees its equal in you.” 
(Mon âme voit son égale en toi)

qui ne me fait jamais lever les  yeux au ciel mais bien fondre, c'est fort rare. Alors foncez.

Tout n'est pas parfait, quelques longueurs peuvent venir se glisser dans l'histoire de temps à autre, le comportement de l'héroïne aurait pu être un peu plus en adéquation avec ses intentions de départ, mais The Wrath and the Dawn reste une excellente lecture, qui se dévore sans le moindre effort et fait passer un superbe moment de rêve et de voyage.

Une petite merveille qui charmera vos sens, vous volera votre sommeil et vous donnera envie de couiner – oui, parfaitement, couiner, c'est le terme – de plaisir tant ses personnages sont attachants, son héroïne forte et passionnée et son écriture envoûtante. Une belle lecture dans tous les sens du terme, à découvrir sans hésitation en ce début d'été... 

Pour échapper à la pluie.

Note attribuée : 9/10

14 commentaires:

  1. Je viens de regarder les sujets de français... Vous avez eu un avant goût de la litté de l'année prochaine dis donc :p ça c'est bien passé ? Il a l'air génial :D j'avoue ne pas vraiment connaître les Mille et une Nuits mais cette réécriture je veux la lire 0:) peut-être qu'elle me fera oublier les prochaines inondations à venir, en effet !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, et même un arrière goût puisque j'ai eu le bonheur d'étudier Œdipe Roi en grec en seconde ! Lis-les, fonce, pas besoin de connaître en profondeur le conte original !

      Supprimer
  2. Une réécriture qui me tente beaucoup !!!

    RépondreSupprimer
  3. Voilà un livre qui me fait super envie (encore un ^^')

    RépondreSupprimer
  4. Je ne suis déjà pas trop réécriture de conte mais j'ai voulu lire quelques lignes pour voir. Je n'ai pas tellement accroché au style, en fait :-/
    Du coup, je ne pense pas le lire vu que peu de points me tentent !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haaaa mais quel dommage ! Si tu changes d'avis, sache que je te soutiendrai !

      Supprimer
  5. Youhou je suis contente que tu aies aimé ! J'ai vu plein de gens dirent que c'était très niais et généralement je DETESTE les trucs niais mais là j'ai juste trouvé ça chou. Ça avait même été un petit coup de coeur ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha merci de m'avoir donné envie de le lire ! Oui, ça m'a frappée, normalement c'est tout ce que je déteste et là j'ai adoré... Comme quoi il suffit d'un peu de talent et tout passe comme une lettre à la poste :)

      Supprimer
  6. Après avoir lu ta chronique, je suis bien contente d'avoir ce livre dans ma PAL :)

    RépondreSupprimer
  7. J'ai ce livre dans ma liseuse, tu me donnes envie de vite le lire enfait xD

    RépondreSupprimer