La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image">

mercredi 18 mai 2016

The Memory Book de Lara Avery — Chronique n°199

"Tu es moi, Samantha Agatha McCoy, dans un futur pas trop lointain. Et c’est pour toi que j’écris. On me dit que ma mémoire ne sera plus jamais la même, que je vais commencer à oublier des choses. Au début juste quelques-unes, mais ensuite beaucoup plus. Alors j’écris pour me souvenir."

Titre : The Memory Book
Auteure : Lara Avery
Genre : Contemporain
Éditions : Lumen
Lu en : français
Nombre de pages : 442
Résumé : Sam a toujours eu un plan : sortir première du lycée et filer vivre à New York. Rien ne l'en empêchera – pas même une anomalie génétique rare qui, lentement, va commencer à lui voler ses souvenirs, puis sa santé. Désormais, ce qu'il lui faut, c'est un nouveau plan. 
C'est ainsi que naît son journal : ce sont les notes qu'elle s'envoie à elle-même dans le futur, la trace des heures, petites et grandes, qu'elle vit. C'est là qu'elle consignera chaque détail proche de la perfection de son premier rendez-vous avec son amour de toujours, Stuart. Le but ? Contre toute attente, contre vents et marées : ne rien oublier.

------------------------------------------

Je suis une incorrigible amatrice de sick-lit, ce sous-genre dans lequel le personnage principal doit faire face à une maladie grave voire incurable, qui parvient souvent à me toucher et à éveiller certains souvenirs. Évidemment, il y a de tout : certains romans m'arrachent des larmes... et d'autres des soupirs, enchaînant les clichés désolants. Mais heureusement, avec The Memory Book, je vais me ranger dans la première catégorie. Il s'agit en effet d'un roman imparfait, mais authentique, brut, et qui sonne terriblement juste. 

J'ai été réellement touchée par l'héroïne, Samantha, atteinte d'une maladie dégénérative qui menace de détériorer sa mémoire, mais également toutes ses fonctions motrices, qui décide de consigner tout ce dont elle souhaite se souvenir dans une sorte de journal de bord, un Memory Book. Elle va ainsi intégrer le lecteur à son existence, avec une intensité à couper le souffle, au fil de ses anecdotes, réminiscences, rêves et autres tribulations.

La plume remarquable de l'auteure m'a frappée, sans aucun doute grâce au beau travail de traduction fourni par Julie Lafon.  Toutes deux nous offrent ici un texte tout en délicatesse, oscillant tout comme l'état de Sammie entre des passages apaisés et d'autres dans lesquels la souffrance se ressent derrière le moindre mot. La moindre émotion, la moindre arrière-pensée de l'héroïne est perceptible. 

Le tout est hétérogène, mais pas décousu. Les extraits se suivent avec une grande fluidité, nous transportant à travers des réflexions et des situations tous plus intéressants les uns que les autres. Pour tout vous dire, je suis tellement convaincue que je ne m'attarderai même pas presque pas sur la présence d'un certain triangle amoureux.
Et pourtant, ils sont ma bête noire. C'est vous dire si ce roman est bon.

En bref, un récit poignant, qui parvient à tirer son épingle du jeu, et à se distinguer de tous les romans YA sur le sujet, sans jamais basculer dans le drame édulcoré pour adolescents. L'auteure mène son histoire de manière originale et tout simplement bouleversante, livrant à son lecteur un roman qu'il refermera le cœur gonflé d'espoir et la larme à l'œil. Une nouvelle pépite pour les éditions Lumen...

Oui.
Je l'avoue.
J'ai peut-être pleuré.
C'est une hypothèse envisageable.

Note attribuée : 9/10

10 commentaires:

  1. Ca m'intéresse, ça m'intéresse... :)

    RépondreSupprimer
  2. Oh, je ne connaissais pas ce roman, mais je pense qu'il me toucherait beaucoup ! Je le dis souvent, les souvenirs sont la chose la plus précieuse que j'ai, et la perte de mémoire est par conséquent un sujet qui m'attriste. Mes souvenirs font partie de moi, je ne m'imagine pas sans eux, alors le projet de Samantha me touche beaucoup, et tant pis pour ce triangle, je fermerai les yeux... pour une fois !
    Merci de la découverte :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement la réflexion que j'ai eue en découvrant ce résumé... et la raison pour laquelle j'ai lu ce roman ! J'ai hâte de voir ce que tu en penseras ^^

      Supprimer
  3. Ce roman me tentait bien et c'est la première chronique que je vois, je ne vais pas résister longtemps je crois ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, je ne te conseille pas de résister en tout cas !

      Supprimer
  4. Il a l'air bien :) (oui, pour une fois je te fais un commentaire bref !)

    RépondreSupprimer
  5. Il me tente vraiment beaucoup ! J'ai vu quelques bons avis depuis sa sortie et le résumé m'intrigue vraiment bien ;) D'ailleurs, il est dans ma wish-list !

    RépondreSupprimer