La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

dimanche 1 mai 2016

Dangerous Girls d'Abigail Haas — Chronique n°192

“Wouldn't we all look guilty, if someone searched hard enough?”

Titre : Dangerous Girls
Auteure : Abigail Haas
Genre : Thriller | Contemporain
Éditions : Simon Pulse
Lu en : anglais
Nombre de pages : 388
Résumé : It's Spring Break of senior year. Anna, her boyfriend Tate, her best friend Elise, and a few other close friends are off to a debaucherous trip to Aruba that promises to be the time of their lives. But when Elise is found brutally murdered, Anna finds herself trapped in a country not her own, fighting against vile and contemptuous accusations. 


As Anna sets out to find her friend's killer; she discovers hard truths about her friendships, the slippery nature of truth, and the ache of young love.
As she awaits the judge's decree, it becomes clear that everyone around her thinks she is not just guilty, but dangerous. When the truth comes out, it is more shocking than one could ever imagine...


--------------------------------------------------------- 
Merci à Fanny du blog Livresquement pour la découverte ! Sa chronique très convaincante par ici...

Mes aïeux, mes aïeux. Ce livre m'a retournée, estomaquée, comme je l'ai rarement été. Le seul fait d'y repenser me donne envie d'abattre délicatement ma tête contre un mur, d'esquisser un pas de danse incontrôlé, de pousser de petits piaillements hystériques à chaque coin de rue. 
Très sérieusement, ce livre est tout simplement une tuerie. Un coup de poing, une histoire délicieusement oppressante qui joue à la perfection avec nos nerfs, que je ne peux que vous recommander, si toutefois vous avez le cœur bien accroché.




Il faut en effet vous préparer à une intrigue pour le moins sombre : Dangerous Girls décrit le meurtre d'Elise, une jeune fille poignardée alors qu'elle était en vacances sur une île paradisiaque avec ses amis... Rapidement, des soupçons se créent autour de sa meilleure amie, Anna, d'autant plus que tout semble concorder pour la désigner comme coupable. La jeune fille,  qui plaide pourtant désespérément non-coupable, se retrouve aspirée dans un tourbillon judiciaire d'une violence inouïe, et ne peut que regarder impuissante sa vie partir en lambeaux...

La structure de ce livre est époustouflante – oui. Ce mot est désuet. Mais je l'aime quand même –, absolument pas chronologique. On alterne entre le procès d'Anna et de nombreux flash-backs, décrivant son amitié avec Elise, ses premiers jours en vacances avec elle, son interrogatoire... Le tout n'est absolument pas brouillon, au contraire, on navigue entre les strates temporelles avec une facilité surprenante, et cela crée une tension hors du commun, et un rythme effréné. J'ai englouti les chapitres sans même m'en rendre compte, fascinée par les personnages, qui possèdent une profondeur psychologique telle que l'on ne peut s'empêcher d'y penser même lorsque l'on referme le roman. 
J'étais pratiquement en fusion avec Anna, vivant ce procès presque aussi intensément que si c'était le mien, aussi horrifiée qu'elle par la tournure effrayante que prenait la situation. Ce personnage, en apparence plutôt lisse, s'est révélé d'une complexité admirable, et a su me captiver d'un bout à l'autre.

Je pressentais que la fin serait surprenante. J'ai donc élaboré tous les scénarios possibles et imaginables. Mais comment aurais-je pu me préparer à ça ? À ces quelques lignes magistrales qui remettent absolument tout le roman en question ? Le roman en lui-même était déjà excellentissime, et cette fin le sublimait au-delà de tout ce que je pouvais imaginer.  

En bref, vous l'aurez compris, je suis légèrement survoltée. Je sais que cela peut sonner un peu pompeux ou exagéré, mais je n'oublierai pas ce livre. 
Dangerous Girls est un roman dur, intense, mature, qui vous obsédera tant que vous ne parviendrez pas à le reposer, et qui vous hantera longtemps après que vous l'aurez refermé. Un petit bijou qui vous fera frissonner et qui vous laissera à réfléchir...
Que vous dire, si ce n'est de le lire à tout prix – en l'occurrence 16 euros ?

Note attribuée : 10/10 : allez, je vous laisse, je vais chercher quelque chose à faire de ma vie.

Précisions techniques : il n'est pas encore traduit en français, mais le niveau est simple, vous pourrez sans encombre vous laisser happer par cette histoire !

6 commentaires:

  1. HIIIIIIII je suis tellement d'accord sur tout ! Ce livre est juste une BOMBE que tout le monde devrait lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te suis tellement reconnaissante pour la découverte ! Et oui, vous tous qui lisez ce commentaire, ACHETEZ CE BOUQUIN !

      Supprimer
  2. Mais... je le veux '_' j'ai déjà plusieurs livres en anglais dans ma pal et comme je ne suis pas aussi rapide que toi pour lire en VO, mais il est sur ma liste ^^ promis Capucine et Fanny, je le lirai !! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne t'inquiète pas, tu te laisseras totalement emporter par cette histoire... J'ai hâte de voir ça :p

      Supprimer
  3. C'est tellement dommage qu'il ne soit pas traduit ! Je ne lis pas en VO moi ... Pourtant, Livresquement m'a déjà terriblement tenté alors avec ta chronique hein ^^ Bon, tant pis :-/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Essaye la VO, je suis persuadée que tu y arriverais – d'autant plus que ce livre-ci est plutôt accessible !

      Supprimer