La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image">

samedi 14 mai 2016

Bouche Cousue de Marion Muller-Colard — Chronique n°196

"Le bonheur est quelque chose qu'il ne faut jamais questionner."

Titre : Bouche Cousue
Auteure : Marion Muller–Colard
Éditions : Gallimard (collection Scripto)
Genre : Contemporain 
Lu en : français
Nombre de pages : 99
Résumé : Lors d'un déjeuner dominical avec sa famille, Amande, trentenaire et célibataire, constate que l'atmosphère est encore plus tendue et glaçante que d'habitude. Soudain, la révélation tombe : son neveu de 15 ans, Tom, le seul des siens dont elle se sente proche, a embrassé un garçon. Ses parents sont horrifiés et son grand-père le gifle. Amande décide alors d'écrire, pour Tom autant que pour elle, un épisode déterminant de sa propre adolescence. 


Car c'est sa propre histoire qui se répète à travers cette gifle : lorsqu'à 15 ans, dans les années 90, elle-même est tombée amoureuse d'une fille...


-------------------------------------------------------------

Un grand merci aux éditions Gallimard et à Babelio pour cet envoi !

-------------------------------------------------------------

Amandana a grandi dans une famille où tout, même les sentiments et les relations, sont immaculés, aseptisés. Tout comme au sein de la laverie familiale, pas un grain de sable ne doit venir faire gripper la machine. 
Désolée pour ce jeu de mots minable. Je fais de mon mieux.
Comment, dans ces conditions, la jeune fille peut-elle faire face à ses incertitudes, à son mal-être et surtout à ses sentiments pour une de ses camarades de classe ?

Bouche Cousue est un roman court, mais brut et intense. La voix de l'héroïne, tout en pudeur, saura certainement émouvoir ses lecteurs, même s'il est vrai que trop de non-dits et d'ellipses peuvent empêcher certains d'être pleinement atteints par ce témoignage. Amandana, tout en restant directe et factuelle, parvient à susciter notre affection et notre intérêt en quelques dizaines de pages seulement.

J'ai réellement été surprise par la rapidité à laquelle j'ai accroché à cette nouvelle, par la facilité avec laquelle j'ai dévoré ces quelques chapitres, et surtout par la profondeur du message de l'histoire, qui n'a pourtant l'air de rien. C'est un roman qui n'a l'air de rien, qui peut paraître trop court pour être d'une profondeur remarquable, mais que vous gagnerez vraiment à découvrir. Et puis, les romans décrivant des histoires d'amour entre deux jeunes filles sont rares, alors lorsqu'ils sont aussi bien écrits et pensés que celui-ci, on ne peut que saluer la performance !

En bref, une plongée dans une histoire à la fois touchante et oppressante, décrite avec un réalisme glaçant et une belle sensibilité, un véritable hymne à la tolérance. Bouche Cousue va droit au but, sans fioritures, sans pathos, et décrit l'adolescence et ses questionnements avec tant de justesse qu'il ne pourra que trouver un écho en chacun d'entre nous.

Note attribuée : 8/10

4 commentaires:

  1. J'ai trouvé ta métaphore plutôt pas mal haha ! Généralement les drames familiales m'ennuient mais lorsque ça touche l'homosexualité, je trouve que c'est un sujet tellement sensible qu'il est important d'en parler...Je retiens le nom de cette histoire ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, merci, j'ai un regain de confiance en moi ! Tu fais bien, c'est un petit livre qui risque de te hanter longtemps...

      Supprimer
  2. Il n'a pas l'air mal mais je n'apprécie que moyennement les nouvelles. Du coup, je ne sais pas trop !

    RépondreSupprimer