La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

histoire_de_la_violence_1 aspirine vernon_1 en_finir_avec_eddy Le_Gouffre my_sister_my_love le_mythe arr_te

dimanche 10 septembre 2017

Littératurpitudes [4] - Comment lire plus ?

Lire, c'est bien.

Oui, je sais, cet article commence de façon édifiante.

Et pourtant, c'est une vérité que nous nous devons de rappeler, à l'heure du débordement d'informations, du bouillonnement culturel qui a vite fait de virer aux amalgames et à la bouillie intellectuelle. Notre meilleure arme contre les débats stériles et les raccourcis dangereux, ce sont ces petits rectangles de papier, en apparence inoffensifs, qui renferment tous en leur sein d'incroyables richesses.

Tous.
Sauf Fifty Shades of Grey, cela va de soi. 

Nous savons cela, mais combien d'entre nous, malgré une véritable volonté de lire, n'y arrivent tout simplement pas ? Manque de temps, d'organisation, d'énergie, les raisons s'accumulent pour expliquer cette incapacité sincère à consacrer quelques heures de sa semaine à la littérature. 
Mais il n'y a pas de fatalité

Trois premiers conseils pour relativiser : 

1 - Il n'y a pas de compétition, pas d'enjeu. Personne ne vous méprisera en raison du peu de livres ou autres oeuvres culturelles que vous découvrez - et si on vous méprise effectivement, changez d'amis. La lecture vous profitera, à vous et vous seuls. C'est un bonus, un cadeau que vous vous faites à vous-même. De là découle le deuxième conseil :

2 - Ne vous forcez jamais à lire. C'est le meilleur moyen de vous en dégoûter à jamais. La lecture doit rester un plaisir, une stimulation spontanée. C'est bien simple : vos pires souvenirs de lecture sont probablement les romans qui vous ont été imposés à l'école ! La contrainte va rarement avec le plaisir. Si vous voulez tenter des challenges et autres défis littéraires, pourquoi pas, mais de façon souple, et ludique ! Si vous vous remettez à la lecture avec un énorme pavé indigeste, le tout en vous mettant la pression pour le terminer en une semaine, je peux vous assurer que vous courez droit à l'échec. 

Ou alors, vous êtes un mutant et je veux bien votre secret. 

3 - Lisez de tout, et selon vos envies. Encore une fois, je me répète, mais l'éclectisme littéraire est clé. Mélangez les genres, alternez classiques, BD et SF, le plaisir avant tout. La pression ne fera que vous paralyser, et si jamais on ose encore me dire qu'il y a des livres "qui ne servent à rien", je ne garantis pas de garder mon calme. A vous de découvrir ce qui vous enrichit le plus, de faire des expériences... Il y a de nombreux moyens de lire un peu de tout, notamment les bibliothèques qui sont des mines d'or pour qui n'est pas encore sûr de ses goûts.

Une fois ces trois points essentiels bien ancrés dans votre tête, vous pouvez choisir des romans pour "vous y (re)mettre", et appliquer cette nouvelle salve d'astuces beaucoup plus prosaïques mais terriblement efficaces : 

4 - Ayez toujours un livre sur vous. Cela peut paraître idiot, mais le meilleur moyen de lire est de profiter de toutes les petites occasions que votre quotidien vous offre de lire une petite dizaine, vingtaine de pages. Un trajet de métro. Une file d'attente interminable à la Poste. Un séjour prolongé en salle d'attente. Une pause déjeuner que l'on ne s'attendait pas à passer seul. Ces "temps morts" paisibles fourmillent dans votre vie, et constituent un moment idéal pour lire : ce serait trop dommage de passer à côté en jouant à Candy Crush !

NB : Je respecte beaucoup les créateurs de Candy Crush. Mais il faut à un moment ou à un autre admettre que ce jeu est un fléau pour la communication et l'échange humain.

5 - Créez-vous des rituels. C'est un fait, tout le monde se targue d'aimer l'aventure, mais en réalité, vous et moi savons parfaitement qu'il n'y a rien de meilleur que de se retrouver seul avec soi-même et ses petites habitudes réconfortantes. Que ce soit une demi-heure de lecture avant de se lever le matin, ou le soir, ou au moment du goûter, avec un thé, un chocolat, un chat - à caresser, hein. Pas à manger. Jamais - que sais-je, créez-vous un cadre idéal pour lire, un instant privilégié de la journée que vous guetterez avec impatience.

6 - Echangez ! La lecture est certes une activité solitaire, mais s'il y a bien une façon de la rendre vivante et profondément enrichissante, c'est en débattant, partageant, conseillant. Le cliché de l'intellectuel solitaire et sans amis enfermé dans sa tour d'ivoire pour y lire de vieux volumes poussiéreux est désespérément faux. Il suffit de voir toutes les discussions passionnées qui peuvent naître entre amoureux des livres... qui sont plus nombreux qu'on ne le croit !

7 - Trouvez-vous un ami qui lit beaucoup - il se murmure qu'on repère les bibliophiles à leur myopie avancée -, et parlez-lui de votre toute nouvelle démarche de lecture-plaisir-bonheur : vous verrez normalement des larmes de bonheur briller dans les yeux du bibliophile, qui s'empressera de vous donner des conseils de lecture qui vous correspondront d'autant plus que cet ami vous connaît. 

8 - Ecoutez-vous ! Commencez un livre, sautez un chapitre si vous voulez, relisez en deux, reposez-le, prenez-en un autre, amusez-vous, écoutez-vous. Jouez avec les mots, les univers, les thématiques. Savourez chaque ligne ou lisez en diagonale si tel est votre souhait, apprenez la sensation géniale que procure le fait de mettre en relation tel et tel livre, de tisser des liens entre vos découvertes... de voir émerger vos passions et vos goûts sublimés par vos lectures. 

9 - Si la panne de lecture survient, reposez le livre, ne vous forcez à rien. Faites autre chose en attendant que l'envie revienne. Relisez Harry Potter, ou autre monument de votre enfance ou adolescence. Allez voguer dans une grande librairie pleine de tentations, c'est souvent un excellent moyen de réactiver la voix du grand lecteur qui sommeille en chacun de nous ! 

10 - Demandez-vous pourquoi vous voulez lire. Bonne nouvelle, tant que ces raisons sont sincères, et que ce n'est pas par pure pression, il n'y en a pas de mauvaises ! 
Est-ce par curiosité intellectuelle ? Par volonté de se distraire, d'échapper au quotidien ? Par défi personnel ? Par envie d'enrichir son vocabulaire ou d'améliorer son orthographe, pour découvrir de nouveaux styles d'écriture ? Parce que vous aimez l'objet-livre ? Parce que vous voulez comprendre pourquoi ces extraterrestres de blogueurs et de bibliophiles sont aussi excités à propos de ces petits livres ? Foncez !

Sur ce, bonnes lectures et à très bientôt !


12 commentaires:

  1. J'adore tes conseils, tu donnes de très bons arguments :D !! Et je suis tout à fait d'accord pour Candy Crush, j'ai supprimé l'application depuis un moment et je m'en porte beaucoup mieux x)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux, c'est mon but !
      Oui, CC est un fléau pour l'homme, vecteur de cruauté, d'ignorance et vorace mangeur de temps x)

      Supprimer
  2. Aaaaah ce fichu n°7 me manque, mais je suis bien d'accord avec les autres points, surtout le 2 ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je peux être ton numéro 7 virtuel ! x)
      On est d'accord, le deux est sans doute celui qui me tient le plus à coeur.

      Supprimer
  3. "Lisez de tout, et selon vos envies." C'est surtout ce point qui me touche (même si les autres sont percutants aussi hein ^^). Le fait de pouvoir s'instruire à partir de n'importe quel genre de lecture est une chose géniale.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et c'est malheureusement quelque chose dont trop de gens n'ont pas encore conscience. Si on ne lit qu'un seul genre, on finit par tourner en rond, s'aveugler, et devenir fermé d'esprit. Et ça, c'est pas super cool. Parole de moi-même.

      Supprimer
  4. ''une pause déjeuner que l'on ne s'attendait pas à passer seul''. Oui, je confirme un livre peut être salvateur. Bon, en même temps quand on a qu'une heure de temps, c'est déjà dur de manger, mais se réserver ne serait-ce que quelques miettes de lecture pour le dessert est très bénéfique !
    Merci de ces conseils avisés Mademoiselle. Tu réponds par anticipation à une question que je commence à me poser !
    Je viens de relire ta description. Je ne m'attendais pas à voir apparaitre le mot ''houmous''. tu me donnes envie d'aller re-tenter l'expérience. Je n'avais pas vraiment apprécié ma première fois ( fais semblant de ne pas avoir saisi la métaphore filée plus que douteuse)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelques mots pour saupoudrer nos instants de solitude sont un luxe inestimable ! Merci Eden, je suis heureuse de voir que cet article rend service à autant de lecteurs...
      Haha, le houmous est limite une religion pour moi. Enfin, une religion moindre par rapport aux livres. A la culture. A l'échange, à la tolérance.

      Ouais, je suis multicroyante, en fait.

      (Ne t'inquiète pas, je ferai semblant de n'avoir rien remarqué par égard pour ta personne)

      Supprimer
  5. J'adore vraiment ce type d'articles ! Tout ce que tu dis est extrêmement juste et intéressant.
    Seul point sur lequel je ne suis pas d'accord : lire dans les files d'attente.
    Une amie est allée chercher ses livres de cours avec un livre, et, comme elle lisait, tout le monde l'a doublée ^^'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, je compte bien continuer dans ma lancée, alors ! :D
      Haaaaaa, effectivement, tu m'as grillée dans ma terrible erreur. Mea culpa, je n'avais pas pris en compte le caractère vicieux de certains qui ont abusé de la passion littéraire de ton amie x)

      Supprimer
  6. Etrangement, je n'ai jamais réussi à répondre à cette question : pourquoi est-ce que je lis ? La seule réponse qui me vient c'est parce qu'il s'agit d'une habitude ancrée en moi et que j'aime ça tout simplement. L'argumentaire va loin x)
    Bref, très bon article :) vive le partage livresque <3

    RépondreSupprimer
  7. Je suis bien d'accord avec toi. J'ai tout le temps un livre dans mon sac pour lire pendant mes trajets de trains ou pendant les attentes lors des grèves et autres retards.
    Tu as raison, Candy Crush c'est le mal ! J'y jouais mais j'ai arrêté. Enfin maintentant je joue à Bubble Witch donc ce n'est pas mieux ahah ^^

    RépondreSupprimer