La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

samedi 13 février 2016

Red Rising, tome 2 – Golden Son de Pierce Brown — Chronique n°169

« Aujourd’hui, je suis leur glaive.
Mais je ne pardonne pas. Je n’oublie pas. »

Titre : Red Rising tome 2 – Golden Son
Auteur : Pierce Brown
Genre : Dystopie | Science-Fiction
Éditions : Hachette
Nombre de pages : 505
Résumé : Avertissement : le présent résumé comporte des spoilers modérés du premier tome, aussi je vous déconseille vivement de vous attarder dessus si vous n'avez pas au préalable lu le premier tome. Enfin, sauf si vous avez des pulsions masochistes irrépressibles. 
En revanche, ma chronique est parfaitement exempte de spoilers, alors, jetez-vous dessus avec entrain !

Deux ans ont passé. Darrow n’est plus un Rouge risquant chaque jour sa vie dans les mines de Mars. Il est devenu le Faucheur, un Or dont la réputation n’est plus à faire. Rien ne lui résiste.
Pourtant, au fond de lui, Darrow n’a pas oublié. Il n’a pas pardonné. Mais il commet une erreur fatale : il sous-estime son ennemi. En un éclair, Darrow perd tout.
Au pied du mur, Darrow doit élaborer une nouvelle stratégie… Sinon, tous ses efforts, tous ses sacrifices auront été vains. Et Eo sera morte pour rien.
----------------------------------------------------

Bon, très clairement, je pourrais réduire ma chronique à quelques mots : 

Golden Son est une pure tuerie littéraire. 

Mais comme vous êtes des lecteurs exigeants, je sens que cette petite phrase ne satisfait pas votre appétit. Allez, développons.

Red Rising, le premier tome de cette trilogie, a sans doute été l'une de mes meilleures découvertes de 2015 – sinon la meilleure. Aussi, lorsque le tome 2 est sorti en librairie, j'ai sauté dans le premier bus et me suis rué chez mon libraire fétiche, ne remarquant même pas les regards effarés des clients qui se demandaient qui était ce truc blond qui sautait partout en embrassant un livre.

Et puis, j'ai commencé Golden Son. Et qu'est-ce j'ai pu adorer ce roman.
L'intrigue reprend deux ans après la fin du premier tome, et l'on découvre rapidement que la situation a bien évolué pour notre cher Darrow. Très vite, le rythme effréné si propre à cette saga s'installe à nouveau, la tension grimpe en flèche, le suspense s'installe et les rebondissements affluent... J'ai retrouvé tout ce que j'aimais tant dans cette série !

Ce tome tourne principalement autour de stratégies militaires et de politique – ce qui peut paraître barbant à première vue, mais ne l'est absolument pas. Au contraire, j'ai été captivée comme jamais, accrochée à mon livre comme si ma vie en dépendait, surprise à chaque fois par la tournure que prenait la situation, de plus en plus désespérément amoureuse des personnages. 
Pas de tous, hein. Je pensais surtout à Sevro.

Les personnages sont en effet une grande force de ce roman. Nombreux – remercions l'auteur pour la liste des noms en début d'ouvrage ! –, ils n'en sont pas moins tous fascinants, avec des personnalités incroyablement complexes. Rien n'est manichéen, tous sont sombres, torturés, ont trempé dans des affaires pas très nettes... On ne peut que se passionner pour leur échanges et leurs affrontements. Ils ne tournent pas autour de Darrow, chacun a sa propre histoire, sa propre conscience, et fait ses propres stratégies indépendamment. On ne sait pas à qui se fier, on est constamment surpris par chacun... Un pur délice !
Darrow, quant à lui, reste un héros que j'aime énormément. Il fait des erreurs, il se fait trahir, il est confronté à des choix impossibles, il s'améliore peu et peu... et surtout, il se  confirme comme un personnage assez exceptionnel. Pas dans le sens où il est parfait – il ne l'est définitivement pas. Mais dans le sens où il est terriblement... humain. 

Bon, par contre, cette trilogie reste définitivement très, très sombre. Si vous cherchez une petite lecture légère pour vous détendre, ne portez pas votre choix sur ces romans. Mais en revanche, si vous aspirez à découvrir une histoire passionnante et lourde de sens, des personnages à la psychologie travaillée, un univers admirablement décrit, n'hésitez plus une seconde. 

Vous vous en doutez, il s'agit d'un nouveau coup de cœur – encore plus prononcé que pour le premier tome, c'est dire ! Cette saga est tout simplement la quintessence de ce que j'aime retrouver dans des romans. Ces livres sont d'une intensité à couper le souffle, mettent en scène des personnages matures, complexes, torturés par des dilemmes cornéliens, et ne peuvent que vous retourner, vous faire vibrer, pleurer, rire, rêver. 

Vous savez ce qu'il vous reste à faire.

Note attribuée : 10/10




6 commentaires:

  1. Pourquoi !? Mais pourquoi n'ai-je toujours pas lu le premier tome !? :o Je ne sais pas ^^ Ou si, peut-être car il y a trop de livre à lire XD
    Cette saga (c'est peut-être une trilogie ?) me tente énormément :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha ça, je suis bien d'accord avec toi ! C'est une trilogie, en effet ^^ Et n'hésite plus à te jeter dessus !

      Supprimer
  2. Oh la la, la pub XD et elle marche parfaitement sur moi, lectrice-consommatrice (mais qui n'a pas assez d'argent pour le moment 0:) ! J'ai trop hâte d'avoir la possibilité de lire cette série :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Maiiiis nooon, ce n'est pas de la pub, c'est on ne peut plus sincère ! Haaa tant mieux si ma chronique fonctionne, c'est le but. Tant pis, endette-toi, fais la manche, va racketter tes amis, mais débrouille toi pour les lire.

      Supprimer
  3. Il serait peut-être temps que je commence (enfin) cette série, moi ! :p

    RépondreSupprimer