La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

mardi 10 novembre 2015

Les Mains du miracle de Joseph Kessel — Chronique n°141

"Il s'est trouvé un homme qui durant les années maudites de 1940 à 1945, semaine par semaine, mois par mois, a su arracher des victimes au bourreau insensible et fanatique.

Cet homme a obtenu de Himmler le tout-puissant, de Himmler l'impitoyable, que des populations entières échappent à l'épouvante de la déportation.
Il a empêché que les fours crématoires reçoivent toute la ration de cadavres qui leur était promise. Et seul, désarmé, à demi captif, cet homme a forcé Himmler à ruser, à tricher avec Adolf Hitler, à duper son maître, à trahir son dieu."

Titre : Les Mains du miracle
Auteur : Joseph Kessel
Genre : Biographie
Éditions : Folio
Résumé : Le récit de la vie du docteur Kersten, médecin de nationalité hollandaise spécialisé dans le massage médical. Devenu célèbre, il fut le médecin d'Himmler qui souffrait de douleurs intolérables que seul Kersten pouvait calmer. Utilisant ce pouvoir, il parvint à sauver de nombreuses victimes politiques et empêcha la déportation massive d'une partie du peuple hollandais.

-------------------------------------------

Je n'avais jamais lu de roman de Joseph Kessel jusqu'à aujourd'hui – allez-y. Lapidez-moi –, mais j'avais entendu plusieurs personnes chanter les louanges de ses romans, et notamment des Mains du miracle, un livre qui était en fait épuisé et qui a été réédité récemment. Lorsque j'ai découvert qu'il s'agissait de la biographie d'un personnage méconnu mais dont l'histoire s'annonçait passionnante, je n'ai pas hésité longtemps à l'acheter... Et je suis conquise !

Ce roman retrace le destin exceptionnel de Félix Kersten, injustement oublié par l'Histoire, qui mériterait pourtant qu'on érige une statue magique en chocolat à son effigie – c'est ma manière de dire qu'il s'agit de quelqu'un d'admirable. Le docteur Kersten, un médecin spécialisé dans le massage thérapeutique, possédait un talent tel qu'il était renommé dans toute l'Europe, et soignait les plus grands de ce monde...
Jusqu'au jour où on lui demande de soigner Himmler, le bras droit d'Hitler. Déchiré entre son devoir de médecin et sa répugnance à s'occuper le numéro 2 du gouvernement nazi, il finit cependant par le soigner... et son traitement est si efficace et prodigieux qu'Himmler ne tarde pas à se l'accaparer, en faisant son médecin personnel. Tentant de vivre au mieux cette situation, Kersten réalise bientôt que cette position et l'influence qu'il acquiert auprès de Himmler pourraient sauver des milliers de vies...

On pourrait penser que l'écriture de ce roman serait lourde, pesante, qu'il serait difficile de rentrer dans l'histoire...
Pas-du-tout. 
Au contraire, j'ai été absorbée par Les Mains du miracle comme rarement, et si mes yeux ne s'étaient pas fermés tous seuls de sommeil, j'aurais pu le lire d'une traite. On se laisse instantanément happer par la vie de Kersten, qui se révèle être un personnage tout simplement adorable, qu'on a envie de prendre dans ses bras comme une grosse peluche tant il est profondément affectueux, drôle, débonnaire.
Kersten se retournerait dans sa tombe s'il savait que je viens de le comparer à une grosse peluche.
Pardon, Kersten. 

Le roman est divisé en une vingtaine de chapitres de longueur moyenne, eux-mêmes constitués de petites parties très courtes. On enchaîne donc ces parties de façon compulsive, sans pouvoir s'arrêter, en se répétant à chaque fois "une page de plus !", avant d'abandonner cette résolution tout sauf raisonnable, pris par le suspense et l'addictivité de l'histoire.
Car oui, on a beau savoir dès la première page que Kersten est mort paisiblement des années et des années après la guerre, on ne peut s'empêcher de frémir et d'avoir peur pour lui.
Enfin, c'était le cas pour moi. Vous serez sans doute plus futés.

En bref, c'est une magnifique surprise et une excellente lecture pour moi ! Un roman  captivant, dans un cadre de la Seconde Guerre mondiale on ne peut plus réaliste, convaincant et terrifiant, qui nous fait vivre ce conflit au plus près des dirigeants nazis, à travers le regard d'un héros extraordinaire.

Note attribuée : 9,5/10 : Qu'attendez-vous pour vous jeter dessus ?

Avouez qu'il a l'air sympathique.

6 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas du tout l'histoire de ce médecin avant de lire ta chronique alors qu'il a, visiblement, fait des choses extraordinaires ! Je prends note de ce livre, merci pour la découverte ;)
    Bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus, je ne connaissais même pas son nom ! N'hésite pas à découvrir cette histoire si tu en as l'occasion :)

      Supprimer
  2. Je n'avais jamais entendu parler de ce roman et moi non plus, je n'ai pas lu de Kessel...
    Mais ce roman me tente beaucoup, ta chronique étant très convaincante ! Le seul problème, c'est qu'il me faudrait des journées de trente six heures pour faire tout ce que je voudrais !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, je connais ce problème ! Mais il vaut le coup de sacrifier quelques heures de ta journée :p

      Supprimer
  3. Je ne connaissais pas du tout ce roman ni le personnage *Honte à moi* mais, étant fan et passionnée des 2 guerres mondiales, il faut que je lise ce roman :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, ne t'inquiète pas, moi non plus ^^ Je te le confirme : il te le faut !

      Supprimer