La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

samedi 28 novembre 2015

Une Braise sous la Cendre de Sabaa Tahir — Chronique n°146

"Il y a deux sortes de culpabilité. Celle qui te fait sombrer jusqu'à ce que tu ne sois plus bon à rien et celle qui donne une raison d'être à ton âme. Laisse ta culpabilité être ce qui te fait avancer. Laisse-la te rappeler qui tu veux être. Définis une limite dans ton esprit et ne la franchis plus jamais. Tu as une âme. Elle est abîmée, et elle est là. Ne les laisse pas te la voler."

La peur peut être bonne. Elle peut te maintenir en vie. Mais ne la laisse pas te contrôler. Ne la laisse pas semer le doute en toi. Lorsque la peur prend le dessus, combats-la avec plus puissant qu'elle : ton esprit. Ton cœur."

Titre : Une Braise sous la Cendre
Auteure : Sabaa Tahir
Genre : Fantasy | Dystopie
Éditions : PKJ
Nombre de pages : 523
Résumé : Autrefois, l'Empire était partagé entre les Érudits, cultivés, gardiens du savoir, et les Martiaux, armée redoutable, brutale, dévouée à l'Empereur. Mais les soldats ont pris le dessus, et désormais quiconque est surpris en train de lire ou d'écrire s'expose aux pires châtiments. Dans ce monde sans merci, Laia, une esclave, et Elias, un soldat d'élite, vont tout tenter pour retrouver la liberté... et sauver ceux qu'ils aiment.

--------------------------------------------

Les enfants, je suis amoureuse. Sérieusement, ce livre est une pure tuerie. J'en suis malade. Je viens de le refermer, et je suis déjà en manque de cette plume, de ces personnages, de cet univers. J'ai beau me creuser la tête, je ne trouve rien à redire – je sais, cela n'arrive pas souvent, pour ainsi dire jamais. Voici donc ma déclaration d'amour à Une Braise sous la Cendre, un gigantesque coup de cœur.

Cher livre,

Entre toi et moi, tout a commencé par un coup de cœur pictural. D'une certaine manière, il m'a suffi de te regarder pour savoir que nous étions faits l'un pour l'autre. Ton résumé m'a pratiquement fait sauter de joie sur place, tant il me paraissait attirant. J'avais enfin trouvé le livre de ma vie.

Ensuite, nous avons commencé à nous connaître, et rapidement, je n'ai plus pu me détacher de toi. Tout me plaisait chez toi, tu me captivais. Ton univers de fantasy, inspiré par la Rome antique mais également par la culture orientale, m'a fait légèrement penser à celui de Red Rising, un roman que j'avais également adoré, mais tu t'en es rapidement démarqué, apportant d'autres éléments très différents et intéressants – tu n'as pas à être jaloux de mes ex-livres, tu sais.

La manière dont tu es écrit est vraiment remarquable. La plume de ton auteure est réellement envoûtante, employant des mots poétiques et efficaces. Les sentiments des personnages sont toujours dépeints avec justesse, et je me suis sentie on ne peut plus concernée par leur sort. J'ai adoré la narration alternée entre tes deux personnages principaux, un choix risqué, qui s'est avéré payant ici. Si j'ai légèrement préféré Elias à Laia, cela ne m'a pas empêchée de les apprécier tous les deux, et de m'attacher solidement à eux.

Mais lorsque j'ai vu se dessiner un double triangle amoureux, j'ai eu peur l'espace d'un instant que ce soit la fin de notre histoire. Tu n'es pas sans savoir à quel point j'exècre ce genre de scénarios vus et revus dont on devine la plupart du temps l'issue. Mais heureusement, tu ne m'as pas déçue sur ce point-là, et tout est rentré dans l'ordre.

Alors que je sentais que la fin de notre relation approchait, je devenais fébrile, la tension ne faisait que grimper, et je n'ai pas vu nos derniers instants ensemble passer. Le final était intense, brutal, insoupçonné, mené d'une main de maître par l'auteure qui savait parfaitement où elle nous conduisait. Les dernières pages m'ont laissée avide d'en savoir plus et de connaître la suite de ton histoire. Mais malheureusement, tu n'avais plus rien à m'offrir.

Et ce n'est que maintenant, alors que tout est terminé entre nous, que je réalise pleinement tout ce que tu m'as apporté et à quel point je me suis attachée à toi et à tes personnages. Vous m'avez fait vibrer, vous m'avez fait rêver, et je vous en suis infiniment reconnaissante.

À bientôt j'espère,
Capucine

Je sais, je suis arrivée à un stade de folie suffisamment avancé pour écrire des lettres à des ensembles de feuilles de papier imprimées. Ne vous inquiétez pas pour moi, je suis heureuse comme je suis.

Au fait !

Note attribuée : 10/10
Le suspense était palpable, je sais.

12 commentaires:

  1. J'hésite sincèrement à le lire, vu que je n'aime pas la Fantasy :-/ Ou du moins, pas toutes, plus les jeunesses ;)
    Tu m'as fait trop rire dans le dernier paragraphe XD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas de la fantasy très "poussée", il s'agit simplement d'un monde imaginaire avec de temps à autre quelques éléments fantastiques... Tant mieux, ça me fait chaud au cœur ^^

      Supprimer
  2. J'adore ta lettre ^^. Du coup, tu me donne envie de lire ce livre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! Tant mieux, il vaut vraiment le détour !

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Tant mieux, j'ai atteint mon objectif :)

      Supprimer
  4. Nan mais Capucine ! Même si tu t'excuses, je commence sérieusement à m'inquiéter pour ta santé mentale ! Et ne vient pas dire que tu espères recevoir une réponse à ta lettre ^^

    Plus sérieusement, j'hésite à lire ce livre. Alors je te vois déjà venir d'ici avec tes "Lis-le !!!" mais je n'aime pas trop la fantasy donc... est ce que c'est le genre de livre avec des créatures fantastiques etc ou c'est seulement un monde imaginaire ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. À vrai dire, j'espérais que peut-être, il me réponde... Un jour...

      Lis-le !!!
      (admire mon humour)
      Sérieusement, c'est de la fantasy, mais ça reste light : en effet, c'est seulement un monde imaginaire, même s'il y a de temps en temps des éléments plus fantastiques, mythologiques, mais ça reste très léger, tu ne seras pas gênée :)

      Supprimer
    2. Ahah, l'espoir fait vivre ^^

      Ok ! Je ne pense pas l'acheter mais si je le trouve à la bibliothèque ou au CDI, je me laisserai sans doute tenter alors ;)

      Supprimer
    3. Tant mieux, tiens-moi au courant :p

      Supprimer
  5. Wow tu me donnes vachement envie ! Il a l'air telleeeeement bien :D (et bon je me répète mais tu m'as trop fait rire)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère bien que je te donne envie :D Haaa, ça me fait plaisir !

      Supprimer