La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

samedi 21 novembre 2015

Dysfonctionnelle d'Axl Cendres — Chronique n°144

"— Ils sont où ? Pour de vrai.
Je  n'ai pas décroché mon regard du sien.
— Papa est en prison et Maman chez les fous.
Ses yeux m'ont dit merci.
— Mais c'est temporaire, j'ai ajouté. Tu te souviens de ce que ça veut dire ?
— Oui ça veut dire que c'est pas pour la vie... On est une famille dysfonssiotruc."

Titre : Dysfonctionnelle
Auteure : Axl Cendres
Genre : Contemporain | Realistic Fiction
Éditions : Sarbacane (collection Exprim')
Résumé : Fidèle, alias Fifi, alias Bouboule, grandit dans une famille dysfonctionnelle. Papa enchaîne les allers-retours en prisons, Maman à l'asile.
Mais malgré le quotidien difficile, Fidèle vit des moments de joie, entourée de ses six frères et soeurs aux prénoms panachés : Alyson, JR, Dalida, Jésus... Cette tribu un peu foldingue demeure "Au Bout du Monde", le bar à tocards que tient le père dans Belleville.
A l'adolescence, la découverte de son intelligence précoce mène Fidèle à "l'autre" bout du monde : un lycée des beaux quartiers où les élèves regardent de haut son perfecto, ses manières de chat de gouttière.
Mais c'est aussi là que l'attend l'amour, le vrai, celui qui transforme... Celui qui sauve.

---------------------------------------------------------

Un grand merci aux éditions Sarbacane et à Roxanne pour m'avoir permis de lire ce roman ! 

----------------------------------------------------------

Ce roman me faisait extrêmement envie, et plus le temps passait, plus mon enthousiasme s'intensifiait, au vu des critiques dithyrambiques qui ont plu sur la blogosphère ces derniers temps. Et... quelle découverte !

Dans Dysfonctionnelle, Fidèle, la narratrice, revient sur son enfance, son adolescence, et ses premières années de vie d'adulte, au sein d'une famille exceptionnelle, qui vit "Au Bout du Monde", le bar familial. Mais son père enchaîne les allers-retours en prison, tandis que sa mère, traumatisée par la Shoah, sombre progressivement dans la folie. Et tous deux ont beau aimer à la folie leurs sept enfants, cela ne suffit pas à rendre leur famille "fonctionnelle" aux yeux des Services Sociaux – hé oui, vous comprenez le titre maintenant.

J'ai eu un immense coup de cœur pour les personnages, en particulier pour Fidèle, que l'on finit par avoir l'impression de connaître depuis toujours. La voir évoluer m'a passionnée, et sa relation avec sa famille m'a profondément émue.
Quant à ses proches, ils ne pourront pas vous laisser indifférents : que vous les aimiez ou que vous les détestiez, ils vous marqueront à coup sûr.

Je n'avais jamais lu de roman d'Axl Cendres auparavant, et son écriture a été une vraie révélation ! J'ai été embarquée dès les premières lignes du roman, alors qu'il me faut en général un chapitre ou deux pour vraiment accrocher... et j'ai terminé Dysfonctionnelle presque d'une traite, plongée dans une espèce de transe littéraire, négligeant totalement mes basses et viles obligations terrestres – comme mes exercices de maths sur la dérivation. Entre Fidèle et les nombres dérivés, mon choix était vite fait.

La manière dont ce roman est organisé peut être surprenante, puisqu'il ne s'agit pas d'un récit chronologique. Fidèle navigue dans le temps avec aisance, nous entraînant avec elle sans difficulté et sans confusion aucune. Personnellement, j'ai adoré ce choix, cela changeait agréablement de ce que l'on peut lire ailleurs.

Sans trop vous en dire, ce roman aborde une multitude de thèmes extrêmement divers, dont certains presque "tabous", avec une justesse rare, comme la religion ou l'homosexualité.
L'histoire a beau être presque dramatique, presque tragique, le ton empreint de nostalgie, on retient surtout un beau message d'espoir en refermant le livre. Personnellement, j'avais envie de sortir dans la rue pour embrasser les passants tant je débordais de bons sentiments. J'ai toutefois décidé de m'en abstenir.

Note attribuée : 9,5/10 : un roman Exprim' dans toute son authenticité et son intensité ! Une narratrice et des personnages inoubliables, et une histoire au charme fou qui ne pourra que vous toucher, voire vous briser le cœur si vous êtes une petite âme sensible et émotive comme moi



8 commentaires:

  1. J'ai trop hâte de lire, bon sang ! Depuis sa sortie, je ne vois que des chroniques positives alors il y a intérêt à ce que je me le procure :)
    "Personnellement, j'avais envie de sortir dans la rue pour embrasser les passants tant je débordais de bons sentiments. J'ai toutefois décidé de m'en abstenir." => Cette m'a bien fait rire surtout le "J'ai toutefois décidé de m'en abstenir" ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, je suis certaine qu'il te plaira ;) Heureuse de t'avoir fait rire !

      Supprimer
  2. Une pépite de plus pour la collection Exprim' <3

    RépondreSupprimer
  3. Il me fait vraiment très très envie ! Je vais peut-être craquer à Noël ;)
    Pauline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas à le placer en bonne position sur ta liste :p

      Supprimer
  4. Trop belle ta nouvelle bannière :o
    J'espère retrouver tous ces points positifs, surtout pour les personnages et l'écriture de l'auteur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha merci, j'y ai mis tout mon amour :p j'espère aussi, j'irai voir ton avis !

      Supprimer