La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

vendredi 23 octobre 2015

L'Élite de Joëlle Charbonneau — Chronique n°134

"Je ne suis plus si certaine de vouloir devenir une dirigeante de la Communauté Unifiée. Pas s'il s'avère que le meurtre est une valeur plus estimés que la compassion."

Titre : L'Élite tome 1
Auteure : Joëlle Charbonneau
Genre : Dystopie | Post-apocalyptique
Éditions : Milan (collection Macadam)
Nombre de pages : 313
Résumé : La Terre ne ressemble plus à la planète sur laquelle nous vivons. Les Sept Guerres en ont détruit la quasi-totalité et les hommes essaient de la reconstruire. C’est dans cet environnement que vivent Cia et sa famille. A 16 ans, la majorité des adolescents doit trouver un travail. Les autres, l’Élite de la Communauté, sont choisis pour le Testing. L’épreuve suprême. Un test ultime qui promet l’entrée à l’université pour les gagnants. Ou plutôt pour les survivants… Cia a été choisie. Et elle va rapidement comprendre qu’elle ne peut faire confiance à personne.

------------------------------------------------------

J'avais envie de découvrir une bonne petite dystopie comme je les aime, avec l'espoir ténu de trouver un livre qui sorte du lot – et au vu du nombre de dystopies YA qui pullulent en ce moment, c'était loin d'être gagné.
Ténu : mot non employé depuis l'an de grâce 1791.
Pulluler : verbe non employé depuis l'an de grâce 1873. 
Je sais.
J'ai dévoré L'Élite en l'espace de quelques heures seulement, complètement captivée par l'histoire, bien qu'elle ne soit pas spécialement novatrice. 

L'histoire m'a au premier abord beaucoup fait penser à Red Rising de Pierce Brown, une autre dystopie pour laquelle j'avais eu un coup de cœur intersidéral ; en effet, dans ces deux romans, les adolescents les plus prometteurs de leur génération sont testés, lors d'épreuves qui s'avèrent terriblement dangereuses, voire mortelles... Cependant, je n'ai absolument pas eu l'impression de lire une pâle copie de ce roman, ou d'Hunger Games, même si un certain nombre d'éléments sont semblables.

À la suite de sept grandes périodes de guerre, la population mondiale a été drastiquement diminuée, et les quelques centaines de milliers de survivants se sont regroupés dans diverses colonies, sur les ruines des États-Unis. Cia, 16 ans, a été sélectionnée pour passer le Test, une suite d'épreuves dont personne ne connaît la teneur, pas même les anciens candidats, dont les souvenirs du Test ont été effacés. Elle embarque pour la capitale, et passe déjà les premiers examens... mais elle réalise bientôt que cette compétition est bien plus cruelle qu'elle ne le pensait.
Alors non, il ne s'agit pas de l'histoire la plus novatrice que vous aurez jamais l'occasion de découvrir. Mais elle fonctionne extrêmement bien.

On est totalement immergé dans l'intrigue, et ce dès les tous premiers chapitres, qui captent immédiatement l'intérêt du lecteur. L'auteure fait bien attention à délivrer suffisamment d'explications à propos de l'univers de Cia pour que l'on se ne soit pas perdus, tout en conservant une part d'ombre pour pousser le lecteur à continuer à lire encore une page, et encore une...

Tout au long de ce roman, j'ai vibré, et je me suis totalement laissé emporter par ce que nous proposait l'auteure, à l'écriture très fluide et efficace. Les épreuves du Test m'ont passionnée, fait frémir d'horreur, le personnage de Cia, bien qu'un peu trop parfait pour être totalement crédible, m'a beaucoup plu, et je n'ai tout simplement pas pu reposer mon livre avant d'avoir atteint la dernière page. La fin a achevé de me convaincre, avec un choix de l'auteure très intéressant, et un dernier paragraphe qui donne envie de se jeter sur la suite !

Je regrette simplement le manque de profondeur de certains personnages, qui m'ont semblé assez plats et pas aussi attachants que je l'aurais souhaité. Ainsi, j'ai notamment eu du mal à me préoccuper du sort de Tomas, un personnage qui me laissait en vérité assez indifférente. En revanche, d'autres personnages secondaires plus ambigus, comme Will, m'ont beaucoup intriguée, et j'ai hâte de les retrouver dans le tome suivant...
Et pour ce qui est de la romance, qui semble être devenu un élément obligatoire de toutes les dystopies YA... J'ai beaucoup apprécié les débuts de cette histoire d'amour, que l'on devinait mais qui n'était ni forcée ni trop évidente, même si elle perdait quelque peu par la suite de sa saveur et de son unicité.

En bref, une dystopie convaincante, un roman addictif qui, s'il ne figure pas dans mon palmarès des meilleurs livres de tous les temps, m'a tout de même fait passer un excellent moment, grâce à de nombreux rebondissements et à un univers captivant ! J'espère cependant que l'auteure ne sombrera pas dans la facilité par la suite,  et qu'elle saura se démarquer encore plus des autres romans du même genre, en évitant de suivre le schéma désormais classique de la dystopie YA type : l'épreuve imposée par un gouvernement totalitaire, suivie de la lente prise de conscience du héros et enfin de sa rébellion.
À découvrir ! 
Note attribuée : 8,5/10

12 commentaires:

  1. Tant mieux si tu as aimé, car moi, ça ne l'a pas fait du tout... Mais on est d'accord sur les personnages à ce que je voies. Je ne vais pas m'étaler dessus, hein, sinon j'écris un roman.
    Non, non, tu n'es pas la seule à employer le mot pulluler ! Je l'ai fait il y a quelques jours. J'aime beaucoup ce mot et tous ces L.Mais je te laisse '' ténu'' !
    Ps : Je te citerai dans mon article de dimanche. Mais à propos de quoi... surprise...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dommage que tu n'aies accroché... et oui, les personnages sont loin d'être tous convaincants...
      Je suis bien heureuse de garder "ténu" pour moi toute seule :p Et tu attises ma curiosité... je ne tiens plus en place !

      Supprimer
  2. Cette saga m'attire mais je ne tiens pas non plus à me jeter dessus :) Quand j'aurais un moment de blanc dans mes lectures : pourquoi pas ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'était pas non plus une de mes priorités, mais je l'ai trouvé à la bibliothèque et je me suis laissé tenter... Mais si tu peux le lire, n'hésite pas !

      Supprimer
  3. Ah ! J'adore cette saga ♥ j'avais moi aussi dévoré ce livres en quelques heures ! Et tu as vu cette fin ? C'est tellement cruel de la part de l'auteur de nous faire ça ! Du coup j'ai déjà lu le 2ème tome qui, soit dit en passant, est très bien aussi ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haaa, j'aime ce livre ♡ Je compte bien lire ce deuxième tome au plus vite !

      Supprimer
  4. Je vois une majorité d'avis positifs dessus et ta chronique donne envie. Ce livre me tente ! ^^

    Camille :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux, j'espère que tu pourras le lire !

      Supprimer
  5. C'est vrai que l'univers est captivant, j'ai aussi beaucoup aimé ce livre ainsi que le tome 2. J'ai d'ailleurs très hâte que la suite sorte :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai hâte de lire la suite, avec tout le bien qu'on m'en dit... Et oui, à quand le tome 3 ? :)

      Supprimer
  6. ne t'inquiète pas, j'utilise couramment pulluler et ténu voire d'autres mots bien plus oubliés ^^
    en tous cas, ta chronique donne envie :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, continuons à faire vivre ces mots oubliés ! :') Tant mieux, c'est l'objectif !

      Supprimer