La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image"> Hebergeur d'image

lundi 13 avril 2015

The Book of Ivy d'Amy Engel — Chronique n°89

"Our story was written a long ago, and it does not have a happy ending."

"Love isn't something you can legislate. Love is more than charts and graphs and matching interests. Love is messy and complicated and it is a mistake to deny its random magic."

"But I've learned the hard way, we can't choose who we love. Love chooses us. Love doesn't care about what's convenient or easy or planed. Love has its own agenda and all we can do is get out of its way."

Titre : The Book of Ivy
Auteure : Amy Engel
Genre : Dystopie | Post-apocalyptique | Romance
Éditions : Entangled Publishing
Nombre de pages : 282
Résumé : What would you kill for ?

After a brutal nuclear war, the United States was left decimated. A small group of survivors eventually banded together, but only after more conflict over which family would govern the new nation. The Westfalls lost. Fifty years later, peace and control are maintained by marrying the daughters of the loosing side to the sons of the winning group in a yearly ritual.

This year, it is my turn.
My name is Ivy Westfall, and my mission is simple : to kill the president's son – my soon-to-be husband – and return the Westfall family to power.
But Bishop Lattimer is either a very skilled actor or he's not the cruel, heartless boy my family warned me to expect. He might even be the one person in this world who truly understands me. But there is no escape from my fate. I am the only one who can restore the Westfall legacy.

Because Bishop must die. And I must be the one to kill him...

-----------------------------------------------------------------

Existe également en français

Titre : The Book of Ivy
Éditions : Lumen
Résumé : Voilà cinquante ans qu’une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Un groupe de survivants d’une dizaine de milliers de personnes a fini par se former, et ce qui reste des États-Unis d’Amérique s’est choisi un président. Mais des deux familles qui se sont affrontées pour obtenir le pouvoir, la mienne a perdu. Aujourd’hui, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, lors d’une cérémonie censée assurer l’unité du peuple.





J’ai seize ans cette année, et mon tour est venu.
Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule et unique mission dans la vie : tuer le garçon qu’on me destine, Bishop, le fils du président. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare pour ce moment. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche…
Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera.


--------------------------------------------------------------

Livre lu en lecture commune avec Tess, du blog Les Lectures de Tess : son article !

J'ai enfin lu The Book of Ivy, le coup de cœur général de la blogo. Je vais faire dans l'originalité : c'est un coup de cœur pour moi aussi. J'ai tout aimé, d'un bout à l'autre. Je ne trouve absolument rien à redire, si ce n'est que la suite sort en VO dans très, très longtemps – en Novembre 2015 – et que je ne sais absolument pas comment patienter d'ici là.

J'ai tout de suite accroché avec l'histoire : une cité de survivants, reconstruite après une guerre dévastatrice, dirigée par un président autoritaire, et dans laquelle chacun subit un mariage arrangé dès 16 ans. Traditionnellement, les filles du camp perdant doivent épouser les fils du parti vainqueur, et vice-versa. Cette année, c'est au tour d'Ivy, fille du leader Westfall, d'épouser Bishop, le fils du président. Et elle a une mission plutôt claire : le tuer, afin de permettre à son père de récupérer le pouvoir.

J'ai eu un véritable coup de cœur pour les personnages, qui sont tous d'une qualité remarquable, creusés jusqu'au bout, et très attachants pour certains. Ils sont à mes yeux une des grandes forces du roman, la raison pour laquelle le lecteur s'accroche à son roman même s'il sent la fin atroce se profiler à l'horizon.
Bishop Lattimer est sans doute la personne – fictive hélas – la plus parfaite de cet univers. S'il y a bien un personnage de roman qui devrait se réincarner en humain, c'est lui. Avec Ivy, une fille que j'ai tout simplement adorée d'un bout à l'autre du livre. Même si elle aurait très souvent besoin de tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler.
Sinon, je crois que j'ai profondément haï le reste des personnages secondaires (à part Victoria, peut-être). Surtout Callie. Je l'aurais bien étranglée, celle-là.
Une réussite, donc.




Je vous préviens : à partir du moment où vous commencerez à lire les premières lignes de The Book of Ivy, vous serez inévitablement aspiré par l'histoire, ainsi que par l'écriture très agréable d'Amy Engel. Ça ne pourra être qu'un coup de foudre. Il n'y a aucun temps mort, on ne peut pas s'ennuyer, la tension ne fait que grimper jusqu'à la dernière page... 
Oui, quand je suis enthousiaste à propos d'un livre, ça se ressent dans ma chronique.

Et puis, cette fin. Mes aïeux, cette fin. Tout au long de ma lecture, je n'ai cessé de faire des pronostics, pour finalement rester ébahie en lisant les tous derniers chapitres. Jusqu'à la dernière phrase, à cause de laquelle je doute que je vais pouvoir survivre en attendant cette date si lointaine de Novembre 2015. On devrait créer un groupe de soutien entre lecteurs complètement accro à ce livre. 

Plus que 7 mois. 

Et puis, la couverture est aussi splendide en VO qu'en VF. Que demander de plus ?

Note attribuée : 10/10 : un coup de cœur ! 
*saisit son exemplaire du Book of Ivy  et le couvre d'une multitude de baisers*

18 commentaires:

  1. Je l'ai commandé, il devrait arriver chez moi bientôt j'ai tellement hâte :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vraiment génial *-*

      Supprimer
    2. je viens juste de le lire et je l'ai aussi trouvé super ! je vais bientôt lire le deuxième tome tu a préféré le premier ou le deuxième tome ?

      Supprimer
    3. Tant mieux ! Une légère préférence pour le premier tome pour ma part, mais le deuxième reste très bon !

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Je te le conseille très très très vivement !

      Supprimer
  3. *je saisis aussi mon exemplaire, je le couvre de baiser et je pleure dessus parce que je ne veux pas attendre des mois pour connaître la suite ^^*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. *pleure toutes les larmes de son corps en pensant à nouveau à cette dernière phrase*

      Supprimer
  4. Wah tu l'as lu en VO, la classe :D le tome 2 est déjà sorti, là-bas ?
    En effet il s'agit d'un avis très original, et j'espère que le mien le sera tout autant XD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, il sort en VO en Novembre (c'est pour ça que je l'ai pris en VO en fait, pour avoir la suite le plus tôt possible). J'espère qu'il te plaira !

      Supprimer
  5. Il est dans le top de ma wishlist, je n'ai vu aucun avis négatif pour l'instant! *^*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus, je n'ai vu que des coups de cœur !

      Supprimer
  6. J'ai aussi adoré ce livre ! Je compatis... Ça va être très très dur d'attendre la suite ^^ :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais absolument pas comment je vais tenir :')

      Supprimer
  7. Owiiii une réincarnation de Bishop en humain, je vote pour, ce serait génial ! <3 J'ai tellement hâte de lire le tome 2.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On lance une pétition ?
      Je compte les jours :')

      Supprimer