La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image"> Hebergeur d'image Hebergeur d'image

mercredi 8 avril 2015

Afterworlds de Scott Westerfeld -— Chronique n°88

Titre : Afterworlds
Auteur : Scott Westerfeld
Genre : Realistic Fiction | Contemporain d'un côté, Paranormal | Mythologie de l'autre
Éditions : PKJ
Nombre de pages : 670
Résumé : Darcy Patel, 18 ans, a mis l'université entre parenthèses. Elle vient de signer un contrat pour publier son premier roman, Afterworlds. L'histoire de Lizzie, une ado qui échappe de justesse à une attaque terroriste en simulant la mort. 
Tandis que Darcy écrit et plonge dans l'effervescence de la scène littéraire new-yorkaise, Lizzie passe de notre monde à un monde intermédiaire, un lieu entre la vie et la mort, où elle va dénouer les secrets de son passé... Et rencontrer le garçon de ses rêves.

-------------------------------------------------------

Ça y est, j'ai terminé Afterworlds. J'ai passé beaucoup de temps avec ce petit pavé, l'ayant lu par petits bouts, et c'est vraiment étrange de l'avoir terminé... définitivement. C'est un roman atypique, je n'avais jamais rien lu de pareil. Je crois que je m'attendais à quelque chose de légèrement différent, mais je ne suis pas déçue pour autant !

Afterworlds raconte deux histoire en parallèle : celle de Darcy, une jeune fille de dix-huit ans, sur le point de publier son premier roman dans une maison d'édition réputée, et celle de Lizzie, l'héroïne du roman de Darcy... 
Le sous-titre "L'une écrit l'histoire, l'autre la vit" m'a fait croire qu'il allait y avoir toute une dimension de science-fiction ou de fantastique, dans laquelle les vies des deux protagonistes se mélangeraient, ou quelque chose dans ce goût-là. Je vous le dis tout de suite : il n'en est rien. Il s'agit de la vie de Darcy d'un côté, et de l'autre, sans aucune interférence avec le monde réel, l'histoire fictive de Lizzie, écrite par Darcy donc. 
Personnellement, j'ai préféré les chapitres consacrés à Darcy, dans lesquels on assiste à son installation à New York, à son histoire d'amour, à ses difficultés pour écrire... Il y a également toute une dimension autour de l'édition aux États-Unis qui m'a passionnée ! La romance est également intéressante, pour des raisons que je vais vous laisser découvrir...
Les chapitres de Lizzie étaient également passionnants, mais j'ai tout simplement moins accroché avec l'histoire, qui est pourtant un mélange bien pensé de paranormal et de mythologie. 

Pour décrire les deux héroïnes, leurs personnalités se ressemblent par beaucoup d'aspects, puisque Lizzie a été créée par Darcy, mais j'ai quand même préféré Lizzie. Darcy a souvent des réactions très impulsives, elle agit sur des coups de tête... Lizzie a ce trait de personnalité, mais moins prononcé, et je la comprenais mieux. 

Le risque en écrivant un roman aussi long avec deux histoires aussi différentes ? Je pense que certains lecteurs vont décrocher à un moment donné, pour ne plus lire que les chapitres de l'héroïne qu'ils préféreront. Pas tous les lecteurs, bien sûr, mais quelques-uns... De plus, les chapitres de l'une ou de l'autre des héroïnes se terminent souvent sur une note de suspense, et parfois, devoir changer complètement d'univers pendant un chapitre (d'autant plus que les chapitres sont longs, 20 pages environ) avant de connaître la suite m'a légèrement ennuyée. 

Malgré cela, j'ai beaucoup aimé ce choix de narration, qui rend ce livre unique et lui donne tout son intérêt. Avoir à la fois une histoire réelle et une autre complètement fantastique donnait un aspect très... complet au roman.

Les personnages sont plutôt nombreux, et très différents les uns des autres. Mon personnage préféré est Imogen, bien plus mature et réfléchie que Darcy, même si son attitude à la toute fin du roman m'a moins plu. J'ai également beaucoup apprécié Nisha, la petite sœur "comptable" de Darcy, qui m'a bien fait rire !
Par contre, Yamaraj ne m'a absolument rien inspiré, et son histoire d'amour avec Lizzie m'a tout sauf touchée. J'avais l'impression que Yama ne faisait que rabaisser Lizzie et lui faire la leçon en permanence, l'empêchant d'exploiter tous ses nouveaux pouvoirs... Bref, pas une réussite de ce côté-là.
Quant aux autres personnages, la mère de Lizzie, Jamie, les parents de Darcy, ils n'étaient ni affreux, ni exceptionnels... Ce n'est pas le point qui m'a le plus marquée dans ce roman.

J'ai lu Afterworlds en une semaine et demie, ce qui est assez long pour moi, et les longueurs ne m'ont pas trop ennuyée, puisque je lisais par petits bouts (sauf les 150 dernières pages que j'ai dévorées d'un coup !). Cependant, je dois vous prévenir, parfois, le roman semble un peu long, quelques passages se ressemblent, et l'action de certains chapitres se répète parfois... Mais il faut dire qu'écrire un livre de 670 pages sans aucune longueur serait un exploit !

Un petit détail – vous penserez que je chipote, mais je vous assure que cela m'a dérangée. Dans la partie de Lizzie, on évoque et on croise à de très nombreuses reprises un serial killer. Tout au long du roman, Lizzie l'appelle "le méchant homme". Il n'y a aucune variante, pas de "meurtrier", d'étranger, d'inconnu ou que sais-je... Retrouver "le méchant homme" écrit quatre fois en une page, était quand même lassant, et me donnait parfois l'impression d'entendre une petite fille de six ans  – surtout que Lizzie appelle également un autre méchant personnage "le vieil homme", jusqu'à ce qu'elle apprenne enfin son nom page 450.

En bref, Afterworlds est une très bonne lecture, mettant en scène deux univers totalement différents mais qui se complètent étonnamment bien. Un roman porté par deux héroïnes attachantes, dont les aventures ne peuvent que nous passionner ! Quelques lenteurs et répétitions ainsi que d'autres défauts mineurs, mais rien de bien grave...

Note attribuée : 8,5/10

12 commentaires:

  1. Ce qui me gène, c'est que j'ai peur justement de préférer un récit à l'autre et donc de lui prêter plus d'attention :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'effectivement ça risque d'arriver à pas mal de lecteurs :/ À toi de voir ! Personnellement, je n'ai pas été trop dérangée...

      Supprimer
  2. Ce livre m'intrigue vraiment beaucoup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le résumé fait très envie, c'est vrai ^^

      Supprimer
  3. Huum j'hésite à le lire celui la, les Uglies ne m'avaient pas trop plus ! Je verrais quand ma PAL aura diminuer un peu xD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais bien aimé les Uglies, mais je n'ai lu que les deux premiers tomes... Mais celui-ci n'a pas grand-chose à voir ^^

      Supprimer
  4. Tiens moi aussi je m'attendais à la base à quelque chose de fantastique et à un lien entre les deux histoires ! J'adore Scott Westerfeld donc je me réjouis de lire son p'tit dernier :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi j'aime beaucoup cet auteur ^^ Dépêche-toi de le lire :p

      Supprimer
  5. Il me tente pas mal je vais l'ajouter à ma WL ! ^^

    RépondreSupprimer
  6. Réponses
    1. Je pense qu'il pourrait te plaire :)

      Supprimer