La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image">

vendredi 26 septembre 2014

Le monde de Charlie de Stephen Chbosky — Chronique n°28

"Mais même si on ne peut pas choisir d'où on vient, à partir de là, on peut quand même choisir où on veut aller. On peut faire des choses. Et essayer de se sentir bien quand on les fait."

Titre : Le monde de Charlie (titre français avant le film : Pas raccord)
Auteur : Stephen Chbosky
Genre : Épistolaire/Realistic Fiction
Éditions : Sarbacane (collection Exprim')
Nombre de pages : 252
Résumé : Au lycée où il vient de rentrer, on trouve Charlie bizarre. Trop sensible, pas "raccord". Pour son prof de lettres, c'est un prodige ; pour les autres, juste un freak. En attendant, il reste en marge - jusqu'au jour où deux étudiants, Patrick et la jolie Sam, le prennent sous leur aile.
La musique, les filles, la fête : c'est tout un mode que Charlie découvre...

------------------------------------------------------

J'ai mis beaucoup plus de temps à lire ce livre que prévu. La raison ? Premièrement, beaucoup de travail (hélas), mais également un roman très différent de ce que j'avais imaginé (enfin, ce que j'avais imaginé n'était pas très clair, mais...), le personnage principal est vraiment atypique.  Mais je ne suis pas déçue pour autant !

Il s'agit d'un roman épistolaire, ce qui est n'est pas très fréquent, en fait. L'auteur, Stephen Chbosky, a d'ailleurs conseillé Ava Dellaira quand elle écrivait l'autre roman épistolaire du moment, Love Letters to the Dead (ma chronique), et on remarque donc quelques similitudes... notamment au niveau du personnage principal.
Les lettres sont adressées à une personne dont on ignore l'identité, à qui Charlie a choisi de raconter sa vie, pensant qu'il ou elle pourrait le comprendre.

Charlie est donc un adolescent qui rentre au lycée, que tous les autres élèves trouvent étrange et "bizarre". Charlie est très innocent, très très, sensible et rêveur... On sent bien qu'il cache quelque chose, un peu comme Laurel de Love Letters to the Dead, justement, et on a envie de comprendre !
Il rencontre deux terminales, Sam et Patrick, qui vont le prendre sous leur aile pour lui faire découvrir un univers jusque-là inconnu pour lui : les filles, les fêtes, la drogue... 
Tout au long de son année, il est soutenu par ses amis et par son professeur de littérature, Bill, qui voit en lui un extraordinaire potentiel. 

En soi, il n'y a pas de réelle histoire, juste une année scolaire qui défile, au cours de laquelle on suit Charlie qui évolue petit à petit et à qui on s'attache doucement.
Les lettres sont uniques, parfois poétiques, tout est décrit avec beaucoup d'innocence par Charlie, qui ne voit de mal nulle part et ne cherche qu'à faire plaisir aux autres. 

Charlie a cependant des réactions incompréhensibles et disproportionnées qu'on a beaucoup de mal à comprendre et qui m'ont empêchée d'être totalement dans ma lecture. Et puis, il pleure vraiment tout le temps...

Une autre chose qui m'a dérangée, même si c'est différent et sans doute volontaire : le livre est la plupart du temps dans un style très oral, avec des phrases du genre "je sais pas, j'aime pas...". Je n'y suis pas habituée et cela m'a perturbée, même si cela fait sans doute partie de la personnalité de Charlie...
Malgré cela, j'ai trouvé que l'auteur écrivait très bien, qu'il avait parfaitement réussi à imiter le style d'un adolescent de quinze ans. J'avais vraiment l'impression que Charlie existait et que j'étais en train de passer un long moment avec lui...

Les autres personnages sont sympathiques, Patrick et Sam surtout, mais également le frère et la sœur de Charlie, Mary Elizabeth...
La fin ne m'a fait ni chaud ni froid, mais je dois reconnaître qu'elle est très jolie et qu'elle s'accorde bien avec le reste du roman.

Ce livre est vraiment unique, plein de sensibilité et de bons sentiments, et je l'ai vraiment aimé, même s'il faut avouer qu'il ne m'a pas transportée.

En bref, une jolie découverte pleine d'émotions et avec des personnages très riches, même s'il ne s'agit pas d'un coup de cœur.
Note attribuée : 7,5/10 : je pense regarder le film dès que j'en aurai l'occasion !

La suite de la petite citation du début : 
"Du coup, je me dis que c'est pour des tas de raisons différentes qu'on est comme on est. Et qu'on les connaîtra jamais toutes, ces raisons. Mais même si on ne peut pas choisir d'où on vient, à partir de là, on peut quand même choisir où on veut aller. On peut faire des choses. Et essayez de se sentir bien quand on les fait. Je crois que si un jour j'ai des enfants, et qu'ils se sentent mal, je leur dirai pas qu'il y a des gens qui meurent de faim en Chine ou d'autres trucs du même genre - ça changerait rien au fait qu'ils se sentent mal. Et même s'il y a des gens qui sont plus à plaindre que toi, ça ne change pas grand chose au fait que tu te sentes mal ou pas. C'est comme ce que ma soeur a dit, un jour que j'étais à l’hôpital depuis déjà un bon bout de temps. Elle a dit qu'aller à la fac, ça l’inquiétait vraiment, mais que vu la période difficile que je traversais, elle se sentait vraiment débile d'être comme ça. Alors que moi, je vois pas pourquoi elle se sentait débile. Moi aussi, à sa place, j'aurais été inquiet. Et très franchement, je crois pas que ce soit pire pour moi que pour elle. C'est peut être une bonne chose de relativiser, mais des fois, je me dis que l'essentiel, c'est d'être vraiment là. Comme a dit Sam. Parce que c'est normal de ressentir des trucs. Et d'y faire face en restant soi-même."

8 commentaires:

  1. Tu l'as enfin fini! Et il faut absolument que tu regardes le film, il est génial (enfin j'ai bien aimé...)! Bref, mon commentaire est le plus utile du monde comme tu le vois...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il paraît que le film est super ! Ça me fait un commentaire ethnique made in Cameroun xD

      Supprimer
    2. Ton blog est international quand même... (grâce à MOIIIII!!!!)

      Supprimer
  2. Un livre que j'ai vraiment bien aimé ! C'est vrai que Charlie est assez bizarre comme garçon mais ça change des personnages habituels :)

    RépondreSupprimer
  3. J'ai adoré ce livre mais le film était vraiment, VRAIMENT génial je trouve ! *-* J'aime bien Charlie pour son "originalité" !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il est très "original" :)
      Décidément, il faut vraiment que je voie ce film...

      Supprimer