La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

histoire_de_la_violence_1 aspirine vernon_1 en_finir_avec_eddy Le_Gouffre my_sister_my_love le_mythe arr_te

dimanche 1 juillet 2018

Bilan du mois [Juin 2018]

Bonjour à tous !

Juin a été un mois de stage pour moi, et me voici enfin officiellement en vacances, ce qui signifie encore plus de livres, dans la joie et la bonne humeur et la transpiration. Juin m'a aussi vue - et c'est assez génial d'un point de vue personnel - écrire comme une grande malade et achever un roman, ce qui est, avouons-le, toujours un petit miracle en soi. 

Je compte donc profiter de cet été pour me consacrer plus de temps au blog, notamment pour rédiger des articles plus thématiques comme je les aime, des listes de recommandation d'ouvrages par domaine, genre, contexte, des billets d'humeur... Stay tuned !

En attendant, voici les dix ouvrages que j'ai achevés ce mois-ci :

Le coup de cœur du mois...
Les Collisions de Joanne Richoux : dernière lecture du mois, lecture fulgurante, passionnelle, magnétique, malsaine et exquise... dont je vous reparle au plus vite

J'ai adoré...
Le Gouffre de Rolland Auda : un roman qui ne ressemble à aucun autre, qui se plonge dans un univers aux accents de conte et d'horreur pour une lecture particulièrement intense et déstabilisante...
Vernon Subutex tomes 1, 2 et 3 de Virginie Despentes : la fameuse trilogie de Virginie Despentes, dont je relisais les deux premiers tomes et découvrais le dernier, m'a encore une fois conquise, et peut-être même plus que lors de ma première lecture de cette histoire crue, viscérale, changeante et imprévisible...

J'ai beaucoup aimé...
 
En finir avec Eddy Bellegueule d'Edouard Louis : un roman autobiographique sur l'enfance de l'auteur dans le Nord de la France, dans un milieu ouvrier pauvre. Le texte choquant par bien des aspects, honnête au point de créer le malaise, qui joue talentueusement avec les limites de la décence, pour un récit troublant, polémique et captivant
Aspirine de Joann Sfar : il s'agissait de ma première lecture d'une oeuvre de Joann Sfar, et j'ai été surprise par le grand plaisir que j'ai trouvé à me plonger dans son univers sombre, glauque, mystique, et crépitant de fantastique. Je ne suis pas particulièrement amatrice de son coup de crayon "pur", et pourtant, j'ai été séduite ici, car ces dessins fantomatiques et imprécis ne font que nourrir l'atmosphère oppressante du récit. Très bel ouvrage, même pour des néophytes comme moi !
Les Conquérantes tome 1, Les Chaînes - 1900-1930 : un roman historique au style assez classique mais aux personnages résolument affirmés et résolument attachants, que l'auteur n'hésite pas à malmener et à faire évoluer au fil des années sur lesquelles s'étale son récit. 

J'ai été déçue...
Les Désorientés d'Amin Maalouf : loin de moi l'idée de discréditer le propos ou l'histoire en elle-même qu'offre l'auteur avec ce roman : on retrouve le thème du déracinement, de la loyauté, de la fidélité au pays, du regret, et le tout est plutôt bien traité - et encore, rien de nouveau sous le soleil. 
Mon vrai problème se trouve d'une part dans le style, résolument plat, descriptif, explicatif, jusqu'à en devenir morne et incolore, et dans les personnages très vite réduits à des types et surtout immobiles. On les laisse là où on les a trouvés à la première page, et pour un récit sur l'identité, c'est assez dommage.
Histoire de la violence d'Edouard Louis : là où le côté très analytique du premier roman de Louis m'a beaucoup plu, j'ai été cette fois agacée par la réflexion assez artificielle qu'a l'auteur vis-à-vis du traumatisme qu'il raconte dans ce livre. L'auteur va sur-analyser la moindre réaction, trouver des symboliques extrêmement sophistiquées qui n'ont pas forcément leur place ou des interprétations incongrues, avec en plus un soupçon de condescendance qui passait décidément mieux dans Eddy Bellegueule, bref, un roman résolument saisissant et qui a ses heures de gloire - notamment dans son cœur - mais pas une réussite globale à mes yeux. 

5 commentaires:

  1. J'espère que ton stage t'a plu :D bravo pour ton roman !!!
    Et j'ai hâte de lire tes articles à thématique ;)
    Beau mois de juillet, profite bien !

    RépondreSupprimer
  2. Contente que tu aies autant aimé Les Collisions ♥
    Beau mois de juillet !

    RépondreSupprimer
  3. Je te souhaite un bon mois de juillet :)

    RépondreSupprimer
  4. Je vois les Collisions partout en ce moment, et il a l'air super ! Tu en rajoutes un coup ahah ^^
    Je te souhaite de très belles lectures pour ce mois de juillet,

    Camille :)

    RépondreSupprimer
  5. Bravo pour l'achèvement de ton roman !
    Un très joli mois de juillet à toi :)

    RépondreSupprimer