La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

m_moire_de_fille la_travers_e_du_paradis educated blonde ouragan_de_cristal shorba eugenia_iloveimg_resized sauveur_iloveimg_resized

vendredi 23 mars 2018

Sauveur et Fils saison 4 de Marie-Aude Murail - Chronique n°406

Titre : Sauveur et fils saison 4
Auteure : Marie-Aude Murail
Editions : l'Ecole des Loisirs
Genre : Contemporain | YA
Lu en : français
Nombre de pages : 299
Résumé : Je me garde une marge de surprise dans l'écriture de mes romans. Sauveur laisse ses patients raconter des histoires qui ne sont pas celles que le lecteur attend. Ni moi non plus. En ouvrant la porte de la salle d'attente, je ne savais pas ce que contenait le gros sac en skaï que madame Naciri serre précieusement contre son coeur. Je ne me doutais pas que Jean-Jacques, l'hikikomori de 23 ans, finirait par sortir de sa chambre pour aller dans un café- philo, je ne pensais pas qu'Ella-Elliot, mon apprenti écrivain, mi-fille, mi-garçon, finirait par tant me ressembler. C'est tout le plaisir qu'il y a d'être à l'écoute... de ses personnages. Quant à Sauveur, j'ignorais ce qu'il adviendrait de sa vie privée. J'ai hésité comme lui-même, faisant avec Louise deux pas en avant, un pas en arrière. Peut-on parier sur un nouvel amour et reconstruire une famille après un drame intime ?

---------------------------------------------------

Un grand merci à l'Ecole des Loisirs pour cet envoi !

---------------------------------------------------

Voilà déjà plusieurs années que Marie-Aude Murail nous ravit avec la chronique de la vie de Sauveur, psychologue à Orléans, mais aussi celle de son fils Lazare, de ses patients, de tous ceux qui gravitent dans sa vie de façon plus ou moins marquantes. Au fil de sections correspondant chacune à une semaine dans ce petit microcosme, on découvre les rêves, les névroses et les errements de chacun, leurs moments de grâce comme leurs crises de nerfs, le tout servi par une plume tout en délicatesse et un ton tour à tour grave ou léger. 

La recette n'a jamais cessé de fonctionner, et si ce quatrième opus est peut-être un tantinet - expression non usitée depuis l'an de grâce 1864 - en-dessous des précédents, il vient à nouveau confirmer le grand talent de son auteure, même si admettons-le, on n'avait plus besoin de quelconque confirmation. 

On retrouve les personnages que l'on a appris à connaître, l'écriture fine de l'auteure, le rythme naturel de l'intrigue, routinier sans être lassant, qui arrive à créer de vrais pics de tension sans aucun sensationnalisme. Ces deux sœurs dont la santé mentale est mise à mal par la guerre que se font leurs parents, cette jeune fille en mal de reconnaissance aussi bien de son talent que de son identité, ce jeune homme qui n'arrive plus à sortir de sa chambre, on pourrait les croiser dans sa vie, ils existent, ce sont tout sauf des caricatures, et rien que pour ça, on peut être reconnaissant envers l'auteure pour cette petite perle d'humanité, qui nous pousse véritablement vers la bienveillance et pas simplement la tolérance. 

Sauveur et fils continue surtout à fonctionner et à faire fondre le coeur de ses lecteurs grâce au lien puissant que ces derniers ont tissé avec tous les personnages qui défilent rue des Murlots plutôt que grâce à une intrigue qui, comme je l'ai dit plus haut, n'est plus aussi intense ou novatrice : on continue surtout à doucement dérouler les enjeux déjà proposés par les tomes précédents. On ne peut simplement qu'espérer qu'il ne s'agisse pas du volume final, car cette conclusion n'est pas la plus réussie des quatre - même si encore une fois, remettons les choses dans leur contexte : Sauveur et fils reste à chacun de ses volumes une excellente lecture infiniment recommandable à des lecteurs de tous âges ! 

N'hésitez donc plus si ce n'est pas déjà fait à découvrir les tribulations de Sauveur et compagnie, et préparez-vous à quelques centaines de pages pleines d'émotion, d'humour, de pédagogie et de douceur ! 

3 commentaires:

  1. J'ai bien l'impression que c'est le dernier tome quand même... Un vrai régal, cette saga ♥

    RépondreSupprimer
  2. J'adore tellement ces couvertures XD je crois que c'était une de mes résolutions 2018 sans le savoir : commencer cette série !

    RépondreSupprimer
  3. J'avais adoré les premiers tomes, aucun doute que j'aimerai celui-ci aussi... bien qu'il soit un tantinet en-dessous ;)
    En même temps, le premier tome se suffisait à lui-même et le deuxième était déjà un peu moins bon, alors j'hésite à me lancer dans la suite. Je préfère rester sur une bonne impression

    RépondreSupprimer