La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

lundi 17 juillet 2017

The Outliers de Kimberly McCreight - Chronique n°337

Titre : The Outliers
Auteure : Kimberly McCreight
Genre : Contemporain | Thriller
Editions : HarperTeen
Lu en : anglais
Nombre de pages : 336

Résumé : It all starts with a text: Please, Wylie, I need your help.


Wylie hasn’t heard from Cassie in over a week, not since their last fight. But that doesn’t matter. Cassie’s in trouble, so Wylie decides to do what she has done so many times before: save her best friend from herself.

This time it’s different, though. Instead of telling Wylie where she is, Cassie sends cryptic clues. And instead of having Wylie come by herself, Jasper shows up saying Cassie sent him to help. Trusting the guy who sent Cassie off the rails doesn’t feel right, but Wylie has no choice: she has to ignore her gut instinct and go with him.

But figuring out where Cassie is goes from difficult to dangerous, fast. As Wylie and Jasper head farther and farther north into the dense woods of Maine, Wylie struggles to control her growing sense that something is really wrong. What isn’t Cassie telling them? And could finding her be only the beginning? 


-------------------------------------------------------


Existe également en français


Titre : Outliers
Editions : Robert Laffont (collection R)
Résumé : Tout commence par un texto : Wylie, stp, j'ai besoin de ton aide.

Cassie a disparu et ses SMS laissent craindre le pire : qu'est-elle partie faire dans les forêts denses du Maine ? A-t-elle été kidnappée ? Est-elle en danger de mort ?
Aidée de Jasper, petit ami de Cassie, Wylie surmonte son agoraphobie pour aller à sa recherche. Mais son mauvais pressentiment se fait de plus en plus insistant : et si de bien plus noirs secrets se cachaient derrière la disparition de Cassie ? Des secrets à même de bouleverser l'équilibre du monde ?


----------------------------------------------------------

Livre lu en LC avec Tess : sa chronique !

----------------------------------------------------------

Where They Found Her and especially Finding Amelia were two amazing thrillers that I both enjoyed discovering.
(Translation: I was expecting The Outliers to be truly amazing.)
Unfortunately, the book did not really live up to my expectations. 

Which is an euphemism meaning I was stunned by how much I disliked this book.

The main problem of this novel is its lack of credibility. From the agoraphobic character who has locked herself in her house for three weeks and suddenly becomes able to go out to the absurd plot twists that convey more irritation than enthusiasm, the whole book seems utterly unbelievable. The author went too far into her research of originality: her characters react in contradictory ways, the story brutally shifts into a completely different genre in an unnatural way, the rhythm lacks balancement. If only The Outliers were an easy and nice reading, maybe its flaws would be less disturbing, but even finishing this book was a struggle. 

The tension that the author tried to create during the major part of the books was not enough for me to become hooked by the story, and the characters' fate remained something that let me cold and uninterested. Maybe The Outliers will succeed convincing other readers who will appreciate the surprising tonality of the plot twist, but for my part, my experience with this series will stop here. 

---------------------------------------------------------

The Outliers est mon troisième roman de l'auteure, après l'excellent Amelia et le très bon Là où elle repose, deux thrillers psychologiques étiquetés " littérature générale" mais tout aussi parlants pour un public "jeunes adultes". Pour la première fois, elle tente une incursion dans ce genre particulier, avec des personnages principaux adolescents et une nouvelle histoire de disparition mystérieuse.

Malheureusement, vous le comprendrez très vite, le résultat n'est pas convaincant.

A trop chercher l'originalité et la tension, l'auteure se perd entre stéréotypes, raccourcis stupéfiants de facilité, incohérences et surtout révélations aussi improbables que déstabilisantes, plus à même de sortir le lecteur du roman que de le convaincre. On a le sentiment qu'elle ne parvient pas à poser des bases solides à développer tout au long du roman : l'héroïne est introduite comme souffrant d'anxiété généralisée, de stress post-traumatique et d'agoraphobie au point de vivre cloîtrée chez elle, mais il suffit de la visite d'un quasi-étranger pour la faire sortir de chez elle.
NON.
La meilleure amie de cette héroïne disparaît et envoie des SMS dans lesquels elle se dit en danger et menacée, et notre héroïne en conclut qu'il faut fuguer et ne surtout pas prévenir la police. 
Non. 

Le roman, au-delà de ses incohérences scénaristiques, ne parvient même pas à trouver un équilibre. Le rythme demeure mal équilibré, la progression de l'histoire poussive, entre longues plages d'inaction et scènes assez rocambolesques de péripéties difficile à suivre aussi bien qu'à croire. Les personnages principaux enfin sont également tout sauf un moyen de s'accrocher au récit : présentés d'emblée comme très antipathiques et demeurant dans un comportement aussi imprévisible que déconcertant, leur sort n'importe finalement guère au lecteur qui a surtout envie de voir où ce road-trip assez chaotique va mener. 

On peut comprendre la volonté de l'auteure de livrer un récit original en partant d'un postulat aussi fréquemment traité que le motif de "la meilleure amie qui disparaît et des proches qui enquêtent pour dévoiler la vérité", mais l'excès n'est pas la solution. L'auteure opère un véritable basculement de genre, quittant le thriller pour sauter à pieds joints dans une atmosphère à laquelle on n'est pas préparé, et qui n'est hélas pas suffisamment construite et approfondie pour convaincre malgré tout. L'effet de surprise aurait pu être accrocheur, mais ici, on ne fait que lever les sourcils.

En bref, un roman qui souffre d'incohérences de bout en bout et d'un sérieux problème de ton : est-on dans un drame psychologique, un thriller, voire du fantastique ? Jouer avec les genres peut être passionnant, mais ici, le récit n'est pas assez équilibré ou séduisant pour se le permettre. Les sentiments des personnages sont décrits avec une maladresse assez surprenante pour une auteure qui les maîtrisait si bien dans ses précédents romans, avec surtout une description irréaliste de ce que peut être un trouble d'anxiété généralisée ou un syndrome de stress post-traumatique. 
Le charme a cependant opéré pour certains lecteurs, alors si vous êtes vraiment séduit par le résumé, pourquoi pas tenter l'expérience malgré tout ? 

Note attribuée : 3/10 

6 commentaires:

  1. Dommage :(
    Les deux autres romans que tu cites de l'auteure m'avaient bien plu aussi et celui me tentait...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malheureusement celui-ci me paraît très en-dessous... Tu peux toujours tenter l'expérience, mais je ne recommande vraiment pas !

      Supprimer
  2. Le résumé m'avait bien plus, mais ta chronique m'a clairement refroidie... Dommage :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai quand même le sentiment qu'il y a mieux à lire dans la bibliographie de l'auteure x)

      Supprimer
  3. C'est vraiment dommage que tu n'aies pas aimé... Ce livre me tentait bien mais du coup, je ne sais pas si je le lirai.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'avoue que l'histoire n'est pas à la hauteur de ce que suggère le résumé, malheureusement !

      Supprimer