La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

jeudi 11 mai 2017

L'Arabe du Futur tome 1 de Riad Sattouf - Chronique n°318

Titre : L'Arabe du futur tome 1 - Une jeunesse au Moyen-Orient
Auteur : Riad Sattouf
Genre : Bande-dessinée | Autobiographie
Editions : Allary Editions
Nombre de pages : 158
Résumé : Ce livre raconte l'histoire vraie d'un enfant blond et de sa famille dans la Lybie de Khadafi et la Syrie d'Hafez Al-Assad.





-----------------------------------------------------------------

On voit énormément passer cette série de bande-dessinée depuis quelques années, particulièrement à la sortie de chaque nouveau tome, et pourtant j'étais jusqu'à récemment consciencieusement passée à côté. 
Enfin.
Il n'est jamais trop tard pour rattraper ses erreurs.

L'Arabe du Futur est le récit drôle, riche et spontané de l'enfance de Riad Sattouf, dessinateur franco-syrien qui a grandi entre le Liban, la Syrie et la France, entre un père syrien professeur d'histoire et une mère bretonne qui suit son mari dans ses pérégrinations au Moyen-Orient. Chaque tome de la série s'attache à décrire quelques années de l'enfance de Riad, et on entame ainsi sa découverte de l'histoire entre la naissance et les six ans du personnage principal. 

On alterne avec bonheur entre émotion et rire franc, savourant les anecdotes croustillantes et les réflexions touchantes partagées par l'auteur. On a le cœur serré, les yeux grands ouverts, un sourire plaqué sur le visage et les mains qui tournent fébrilement les pages. Non seulement le récit est-il en lui-même très plaisant, mais la réflexion engagée parallèlement sur le multiculturalisme et la construction de l'identité arabe à la fin du XXème siècle se révèle passionnante. Comment vivre en effet dans un Moyen-Orient où de plus en plus de régimes autoritaires sévissent ? Quelle identité se construire lorsque l'on est ballotté entre des pays radicalement opposés, contraint à des lois que l'on n'a pas choisi, incapable de se fixer ? 

Le tout est d'une harmonie marquante, les petites histoires enfantines s'accordant étonnamment bien aux grands faits politiques tout comme aux joies et drames familiaux. On n'a pas le temps de réaliser à quelle vitesse l'on dévore l'ouvrage qu'il est déjà achevé, et c'est en général plutôt bon signe quant à la qualité du récit, vous me l'accorderez. 

De quoi parler encore pour vous convaincre ? 

Des dessins empreints d'une naïveté teintée de nostalgie, un ton naturel et pensif à la fois, des pensées douces-amères qui touchent en plein cœur. Un cadre cosmopolite et dépaysant, attirant et effrayant à la fois, l'histoire de la construction d'un enfant auquel l'on s'attache dès les tous premiers instants, à l'instar de tous les adultes qui trouvent ses cheveux blonds si irrésistibles. De l'humour, de l'espoir, beaucoup. Et de l'amour. 

Si c'est pas mignon tout ça.

Note attribuée : 9/10 : une vraie réussite !

4 commentaires:

  1. J'en ai toujours entendu parlé mais je ne me suis jamais lancée... A découvrir :D Merci pour ton avis !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'en prie, n'hésite pas à te lancer en tout cas !

      Supprimer
  2. Je suis moi aussi souvent passée à côté sans le lire, tu me donnes envie de réparer cette erreur tout de suite !

    RépondreSupprimer
  3. J'aime beaucoup les BD et ton avis donne envie de se lancer :)

    RépondreSupprimer