La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

lundi 28 novembre 2016

Phobos 3 de Victor Dixen - Chronique n°270

"Le problème, c’est que ce qu’on est vraiment finit toujours par resurgir."

Titre : Phobos 3
Auteur : Victor Dixen
Genre : Science-Fiction
Editions : Robert Laffont (collection R)
Nombre de pages : 615
RésuméSix pionniers en apparence irréprochables.

Six jeunes terriens rongés par leurs secrets.
Six dossiers interdits, qui auraient dû le rester. 



Ils incarnent l'avenir de l'humanité. 
Six garçons doivent être sélectionnés pour le programme Genesis, L'émission de speed-dating la plus folle de l'histoire, Destinée à fonder la première colonie humaine sur Mars. Les élus seront choisis parmi des millions de candidats pour leurs compétences, Leur courage et, bien sûr, leur potentiel de séduction.
Ils dissimulent un lourd passé. 
Le courage suffit-il pour partir en aller simple vers un monde inconnu ? La peur, la culpabilité ou la folie ne sont-elles pas plus puissantes encore ? Le programme Genesis a-t-il dit toute la vérité aux spectateurs Sur les " héros de l'espace " ?
Ils doivent faire le choix de leur vie, avant qu'il ne soit trop tard.

--------------------------------------------------------------

Chronique garantie sans spoilers vicieux !

-------------------------------------------------------------

Abasourdi. 
Il n'a pas fait cela, quand même ? Si ? 
Émerveillé.
C'était beau, tragique, inspirant.
Stupéfait.
Mais d'où sort ce roman ?

Tel est l'état dans lequel vous vous trouverez en refermant Phobos 3. 

Phobos, c'est la passion, l'immersion, les pages qui défilent alors que le soleil se couche, les mots qui abreuvent sans même que l'on ne s'en rende compte.
Phobos, c'est ce frisson, cette main plaquée instinctivement contre la bouche, cette larme qui picote le coin de la paupière.
Phobos, c'est cette exaltation unique mêlée d'appréhension que l'on ne ressent que face aux récits les plus touchants, les plus captivants, les plus maîtrisés.

Phobos, c'est tout cela à la fois, et pourtant tellement plus.

On dira peut-être, à grand tort, qu'une trilogie étiquetée "young-adults" est loin de mériter de tels éloges, que cette critique s'emballe sans doute.
Que nenni.
Aucun doute là-dessus, Phobos mérite des avis dithyrambiques, des critiques débordantes d'enthousiasme, des recommandations enflammées. Ces romans réunissent de façon inédite une intrigue captivante, une plume chair-de-poulante - tout à fait, chair-de-poulante -, un cadre réfléchi et maîtrisé et des personnages à la fois marquants et troublants. 

Les quelques gênes minimes que l'on pouvait ressentir dans les premiers tomes, tels que le caractère parfois artificiellement explicatif des dialogues ou l'omniprésence de romances, s'estompent au fil de la saga. Les personnages révèlent leur plein potentiel, avec des parts bien plus dérangeantes que ce que l'on aurait pu croire, séduisant par leurs destins inoubliables et leur psychisme si abouti. Plus l'on progresse dans l'odyssée martienne, et plus le récit gagne en maturité, en obscurité, en complexité, jusqu'à un tome final magistral, véritable apothéose. Entre retournements et même déchirements de situation stupéfiants, description de situations horrifiantes qui mènent à de profondes réflexions sur des travers sous-jacents de notre propre société et texte d'une beauté indéniable, Phobos 3 est une réussite sur tous les plans. Il n'y a absolument rien à reprocher : la progression du drame est maîtrisée, suffisamment rapide pour conférer un rythme à couper le souffle au roman, suffisamment lente pour éveiller l'attente passionnée du lecteur. Enfin, ses questions trouvent des réponses... Et elles sont bien au-delà de ce qu'il aurait pu imaginer, atteignant de nouveaux degrés d'horreur ! Même les quelques interrogations qui restent en suspens lorsque la dernière page se tourne sont judicieuses, laissant suffisamment d'inconnu pour que cette superbe saga reste à jamais envoûtée de ce si séduisant mystère qui faisait sa saveur... Promesse de larmes, stupeur et attendrissement, Phobos est loin d'être une lecture reposante.

Un roman qui conclut dans une intensité dramatique hors-normes une trilogie dont l'incroyable qualité n'a fait que se confirmer au fil des tomes, qui fera voyager, pleurer et réfléchir son lecteur comme il n'aura jamais eu l'occasion de le faire. Teintée d'une noirceur troublante, il s'agit là d'une lecture profondément enrichissante, l'aboutissement mature d'un parcours dont on saisit enfin toute la subtilité. Une saga à lire, relire et faire lire, à tous les âges, une véritable fable humaine, politique et morale, mais également un divertissement parfait, en bref, la quintessence de ce que l'on recherche en matière de littérature. 

Note attribuée : est-il besoin d'attribuer une note ?
Oui, Capucine, tu le fais depuis la création de ton blog. Allez.
10/10

21 commentaires:

  1. J'ai trop hâte de le lire ! J'ai pas aimé le 2 mais j'ai super envie de connaitre la fin !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est dommage... Tu verras, tu ne pourras pas être déçue par celui-ci !

      Supprimer
  2. J'ai demandé le tome 1 de "Phobos" pour Noël, parce que je rage de voir que tout le monde lit et aime ces livres alors que je n'ai fait qu'en toucher la couverture ! 😊

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh c'est une excellente idée, j'espère que tu le recevras! Belle couverture au passage...

      Supprimer
  3. Tu donnes vraiment envie de découvrir ce troisième tome! Aaaaahrg. J'ai hâte !

    Camille :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, c'est que quand je suis passionnée, je n'y vais pas avec le dos de la cuillère...

      Supprimer
  4. Super belle chronique j'adore le début :D trop impatiente de découvrir ce dernier tome *-* !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! J'espère que tu mettras vite la main dessus :)

      Supprimer
  5. Alalalala il faut vraiment que je commence cette saga un jour ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ooooh que oui, il faut la lire à tout prix (en l'occurrence 18 euros :p)

      Supprimer
  6. J'ai pas encore lu les 2 premiers tomes .j'attends le tome 3 avec impatience avant de commencer la saga

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha c'est une sage décision : tu verras, la fin de chaque tome donne juste envie de se ruer sur la suite !

      Supprimer
  7. Mon seul regret est la fin un peu trop rapide et ouverte à mon goût...il reste pas mal de zones d'ombre dont on aimerait bien avoir l'explication complète. J'imagine qu'on en saura plus lors du passage de Victor Dixen en France (un éventuel T4 me ferait rêver !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord, cette fin est assez ouverte... Mais justement, c'est la porte ouverte à un tome 4 !

      Supprimer
  8. J'ai vu quelques avis mitigés sur ce dernier tome donc je suis contente de voir qu'il t'a plu (et cela me rassure, je l'avoue :3) :D
    Je n'ai pas encore commencée cette trilogie ... Il faudrait que je le fasse mais ce n'est pas celle qui est dans mes priorités non plus XD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Noooon comment se fait-ce ? Il est parfaitement parfait ! Mais si, c'est une priorité, parfaitement !

      Supprimer
  9. Je ne vais pas dire que tu me donnes envie de le lire, vu que de toute façon je MEURS (oui oui) déjà d'envie de le lire, mais disons que ta chronique me rend encore plus impatiente de me plonger dedans !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OUIIIII tu vas le lire très vite et tu vas tellement l'adorer et souffrir et rire et pleurer et te rouler par terre de joie !

      Supprimer
  10. Je partage ton avis : un superbe 3e tome :)

    RépondreSupprimer