La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

jeudi 25 mai 2017

In the Garden of Beasts de Erik Larson - Chronique n°322

Titre : In the Garden of Beasts
Auteur : Erik Larson
Genre : Historique
Editions : Black Swan
Lu en : anglais
Nombre de pages : 592
Résumé : The time is 1933, the place, Berlin, when William E. Dodd becomes America's first ambassador to Hitler's Germany in a year that proved to be a turning point in history.
A mild-mannered professor from Chicago, Dodd brings along his wife, son, and flamboyant daughter, Martha. At first Martha is entranced by the parties and pomp, and the handsome young men of the Third Reich with their infectious enthusiasm for restoring Germany to a position of world prominence. Enamored of the New Germany, she has one affair after another, including with the surprisingly honorable first chief of the Gestapo, Rudolf Diels. But as evidence of Jewish persecution mounts, confirmed by chilling first-person testimony, her father telegraphs his concerns to a largely indifferent State Department back home. Dodd watches with alarm as Jews are attacked, the press is censored, and drafts of frightening new laws begin to circulate. As that first year unfolds and the shadows deepen, the Dodds experience days full of excitement, intrigue, romance and ultimately, horror, when a climactic spasm of violence and murder reveals Hitler's true character and ruthless ambition.
Suffused with the tense atmosphere of the period, and with unforgettable portraits of the bizarre Goring and the expectedly charming—yet wholly sinister—Goebbels, In the Garden of Beasts lends a stunning, eyewitness perspective on events as they unfold in real time, revealing an era of surprising nuance and complexity. The result is a dazzling, addictively readable work that speaks volumes about why the world did not recognize the grave threat posed by Hitler until Berlin, and Europe, were awash in blood and terror.

-----------------------------------

Existe également en français

Titre : Dans le jardin de la bête
Editions : Le Cherche-Midi / Le Livre de Poche
Résumé : Après "Le Diable dans la Ville blanche", Erik Larson nous offre un superbe thriller politique et d'espionnage, fondé sur des événements réels et peu connus qui se sont déroulés en Allemagne pendant l'accession au pouvoir d'Adolf Hitler.


1933. Berlin. William E. Dodd devient le premier ambassadeur américain en Allemagne nazie. Sa fille, la flamboyante Martha, est vite séduite par les leaders du parti nazi et leur volonté de redonner au pays un rôle de tout premier plan sur la scène mondiale. Elle devient ainsi la maîtresse de plusieurs d'entre eux, en particulier de Rudolf Diels, premier chef de la Gestapo, alors que son père, très vite alerté des premiers projets de persécution envers les juifs, essaie de prévenir le département d'Etat américain, qui fait la sourde oreille. Lorsque Martha tombe éperdument amoureuse de Boris Winogradov, un espion russe établi à Berlin, celui-ci ne tarde pas à la convaincre d'employer ses charmes et ses talents au profit de l'Union soviétique. Tous les protagonistes de l'histoire vont alors se livrer un jeu mortel, qui culminera lors de la fameuse "Nuit des longs couteaux".


------------------------------------

Do you know how I can attest that this book is an insanely good one? 
I can because when I finished it, I felt the urge to spend hours doing research about each and every character of the novel, about the facts it explained and the atmosphere it depicted. 
This book is a haunting one, both because of its fascinating story and its horrifying context. Erik Larson reaches the impressive goal of creating both a rich and deep historical book and a captivating novel, and the five hundred pages or so fly by with great pleasure. 

The terrifying atmosphere of the 1933 Germany can not but seize the reader, as a complex game of manipulation and geopolitical machinery takes places around William E. Dodd, the new American Ambassador in Berlin, the ideal witness to Hitler's vicious misappropriation of an entire country. The characters created by the author are all deeply fascinating, either because of their reliability or because of their evilness.

An utter success, and a really captivating book I highly recommend, whether you are already aware of these facts or entirely new to the topic. Discovering In the garden of beasts will not be a mistake!

------------------------------------

Ce livre est bon.

Je peux le dire parce qu'il s'agit de l'un de ces livres que l'on referme avec la soif irrésistible de courir faire des recherches sur le moindre de ses personnages, 


Erik Larson raconte ici l'histoire passionnante d'un homme qui n'avait à première vue rien pour l'être, William Dodd, professeur d'histoire vieillissant qui réalise avec effarement qu'il n'aura jamais le temps de terminer son oeuvre, son Histoire du Vieux Sud des Etats-Unis, s'il continue à exercer son métier actuel. Le jeu des circonstances aidant, Dodd se retrouve catapulté à Berlin en tant qu'ambassadeur américain. Sympathique, n'est-ce pas ?
Sauf que l'on est en 1933.
A Berlin.

Oui.
Ambiance moyenne.

Dodd, sa femme et surtout sa fille Martha vont chacun à leur façon explorer une élite allemande corrompue et sur le point de voler en éclat, pions à la fois d'Etats-Unis qui veulent contrôler un chancelier un peu trop ambitieux et d'un régime nazi qui les manipule pour leur faire croire que tout va parfaitement bien dans le meilleur des mondes. Victimes de l'image idéalisée que les nazis leur renvoient du pays mais loin d'être complètement naïfs, les Dodd sont les spectateurs privilégiés de l'émergence de ce qui va constituer le lit d'une période parmi les plus épouvantables de toute notre histoire. 

Non content de livrer un ouvrage au fond historique d'ores et déjà passionnant, Erik Larson propose une intrigue romanesque captivante, des portraits de personnage tour à tour émouvants, révoltants et toujours efficaces. Les quelques cinq cent pages défilent à vive allure, c'est le moins que l'on puisse dire, au fur et à mesure que le travail de l'auteur prend de l'ampleur. C'est l'histoire qui prend vie sous nos yeux : ce que l'on résume en quelques lignes dans un manuel d'histoire, l'installation d'Hitler au pouvoir, sa façon de jouer avec les démocraties occidentales et sa lente marginalisation des juifs, devient presque palpable à travers le destin de ces personnages. A la fois entièrement oeuvre romanesque et entièrement travail d'histoire, In The Garden of Beasts constitue aussi bien un plaisir d'initiés qu'une introduction à une période aussi fascinante que repoussante - et c'est sans doute pour cela qu'on s'y intéresse - pour les néophytes. 

Un ouvrage qui trouve de plus des échos menaçants dans notre actualité, qui créera aussi bien le plaisir d'un lecteur happé par le texte que la réflexion d'un individu confronté aux pires démons de l'espèce humaine. Ce complexe jeu de géopolitique entre mensonges et manœuvres pleines de duplicité ne pourra que vous séduire...A découvrir, de ce pas ! 

Note attribuée : 9,5/10 : c'était bien. Vraiment bien.

3 commentaires:

  1. Y a pas à dire, j'adore autant ta façon de manier les mots en français qu'en anglais ^^ je note, ça doit être à la fois passionnant et glaçant de lire un tel livre, qui a l'air de nous projeter si bien dans cette période...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oooooh c'est trop gentil ! Tu fais bien de noter, c'est une excellente découverte...

      Supprimer
  2. Même si ton avis est très très bon, ce n'est pas le livre qui me tente le plus parce que je suis pas fan des livres parlant de cette époque de l'histoire.

    RépondreSupprimer