La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

dimanche 8 mars 2015

Pretty Little Liars – L'intégrale 1 de Sara Shepard — Chronique n°78

"Parfois, le passé contient plus de questions que de réponses." 

Titre : Pretty Little Liars – l'intégrale 1
Auteure : Sara Shepard
Genre : Chick-lit | Thriller
Éditions : Fleuve Éditions (collection Territoires)
Nombre de pages : 856
Résumé : À Rosewood, tout le monde a quelque chose à cacher. Surtout cinq jolies petites menteuses...
Alison, Hanna, Emily, Aria et Spencer ont juré de ne plus jamais reparler d'une petite vengeance qui a viré au cauchemar. Lorsqu'Alison disparaît du jour au lendemain, les quatre filles croient leurs inavouables secrets enfouis à jamais. Mais trois ans plus tard, un mystérieux "A" les menace de divulguer leurs mensonges. Les jeunes filles pensent d'abord au retour d'Alison qui leur fait une blague. La réalité est bien plus inquiétante...


----------------------------------------------------------

J'avais acheté ce roman il y a très longtemps, alors que je ne connaissais même pas l'existence de la série. Je l'avais lu, puis relu quelques mois plus tard. Et puis, j'ai pu acquérir la deuxième intégrale, et j'ai estimé que j'avais besoin de tout me remettre en mémoire... Du coup, je suis partie dans une re-relecture ! 

Bien sûr, on ne peut pas éviter les comparaisons avec la série. Personnellement, je n'ai vu que la première saison, et au final, le livre et la série n'ont que l'histoire de base en commun, il y a beaucoup d'incohérences, de personnages inventés, ou bien disparus, de changements dans l'intrigue... Pour tout vous dire, je crois que je préfère vraiment les livres.

Cette intégrale regroupe les quatre premiers tomes, qui sont très différents les uns des autres. Le premier est une sorte d'introduction, le deuxième est un peu plus "chick-lit" que les autres et m'ennuie toujours un peu plus, on sent le rythme s'accélérer et le côté "thriller" prend plus d'importance dans le troisième, et le quatrième tome est vraiment génial.

Une autre chose que j'aime bien avec cette auteure, ce sont les détails. Elle a inventé des dizaines et des dizaines de "figurants" à qui elle a attribué des noms complets, elle n'oublie jamais de donner la couleur et la marque de chaque vêtement que portent les héroïnes ou leurs camarades... Ça donne un côté très réaliste à l'histoire, il est très facile de s'y croire – même s'il est vrai que parfois, on se fiche totalement de savoir quel styliste a créé la brassière de sport de Spencer

Je pense que le point fort de cette saga est son addictivité. On peut mettre un peu de temps à rentrer dans le livre, notamment à cause du premier et du deuxième tome qui sont plus longs et moins intéressants, mais une fois un certain cap dépassé, les pages s'enchaînent sans qu'on les voie passer... 
Le final du dernier tome en particulier me plaît beaucoup, je sais qu'à chaque fois je ne peux plus m'arrêter de lire jusqu'à l'épilogue – et que je me couche à des heures peu convenables. En même temps, cela fait 800 pages qu'on se demande qui est A...

Durant ma lecture, j'ai trouvé beaucoup de coquilles. Il m'arrive régulièrement de trouver une petite faute de frappe dans un roman, et je n'en fais pas un drame, errare humanum est, (oui, je suis bilingue latin. Tout à fait, tout à fait) mais ici, j'ai trouvé des fautes de conjugaison assez "énormes" à plusieurs reprises... À la longue, c'est dérangeant...

Comme je vous l'ai déjà dit, le côté "chick-lit" prend parfois un peu trop d'importance à mon goût : les relations sentimentales des filles sont très, très, très complexes et développées, tout comme leurs problèmes familiaux et amicaux... Alors oui, je pense que l'intention de l'auteure n'était pas de faire de sa saga une enquête policière... et même si le thriller à proprement parler ne commence que dans le dernier tiers, l'histoire reste prenante !

En bref, je pense que cette intégrale est une lecture parfaite pour les vacances, à la plage ou comme pour moi, pour faire passer un long voyage. Elle est distrayante à souhait, franchement addictive et nous fait passer par tout un panel d'émotions. Le côté "chick-lit" est parfois un peu trop présent et lourd à mon goût, mais le tout reste digeste – je parle de livres comme de nourriture, suis-je folle ? 

Note attribuée : 7,5/10 : une lecture très agréable qui fait passer le temps ! J'ai d'ailleurs déjà avancé dans l'intégrale 2... 

2 commentaires: