La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

dimanche 15 juin 2014

Wings d'Aprilynne Pike — Chronique n°2


"Il y a des gens qui, en leur for intérieur, croient aux mythes et aux légendes, du moins en partie. Ces gens-là savent dépasser les apparences, ils sont capables de voir les merveilles de ce monde. Mais le commun des mortels n'admettrait pas la vérité même si on la placardait sur une affiche."

Titre : Wings
Auteur : Aprilynne Pike
Genre : Fantastique
Édition : Pocket Jeunesse
Nombre de pages : 324
Résumé (avec quelques modifications par rapport à celui de l'éditeur qui, je trouve, dévoile un peu trop d'éléments) : Laurel est une jeune lycéenne comme les autres, à quelques exceptions près. Elle ne supporte pas le soleil, n'a jamais froid et préfère vivre en plein air. Mais le plus étrange, c'est cette petite bosse dans son dos qui ne cesse de grossir... de quoi peut-il donc s'agir ? Qui est-elle vraiment ?




J'ai commencé à lire ce livre un soir il y a quelques jours, à six heures et demie. À huit heures et quelques, je l'ai refermé. Terminé. Autant dire que je pense qu'il m'a intéressée.

On a toutes rêvé d'être une sirène, une fée, d'avoir des pouvoirs magiques, à un moment (même très bref) ou à un autre de notre vie... La petite fille qui est en moi a ressurgi au moment où je tenais ce livre dans un temple sacré (une librairie) et m'a poussée à l'acheter, d'autant plus que la couverture est assez jolie (oui, je prête de l'attention à la couverture des livres que j'achète...).

J'ai aimé découvrir peu à peu avec Laurel, l'héroïne, le monde auquel elle appartenait, je tournais les pages pour en savoir plus... Tout était assez fluide, de sorte que j'ai continué à lire jusqu'à avoir terminé.

J'avoue que ce livre n'est pas le livre du siècle. L'écriture et l'intrigue sont parfois un peu légers, tout est trop facile. Laurel a 15 ans mais son comportement est parfois vraiment enfantin... 
Et puis dès la deuxième page (la deuxième page !) Laurel rencontre un garçon charmant qui, comme par hasard, s'intéresse à elle. À la deuxième page. Et puis (bis) on retrouve encore l'éternel triangle amoureux... Avec la pauvre héroïne qui doit choisir entre deux garçons qui sont à ses pieds. Et puis (ter) il y a cette petite phrase à la fin du résumé qui gâche une des seules grandes révélations du livre (donc si vous voulez l'acheter, je vous conseille vivement de ne pas lire le résumé... résistez, vous pouvez le faire !).

Cependant, il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'un premier roman, et malgré tous ces points négatifs, Wings reste une bonne lecture qui permet de s'évader le temps de sa lecture et qui me donne envie d'aller acheter le deuxième tome, qui, j'en suis sûre, sera encore meilleur.


Note attribuée : 3/5 pour une bonne idée, en dépit d'une histoire parfois un peu simpliste.














Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire