La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

samedi 28 juin 2014

Le dernier jardin tome 1 : Éphémère de Lauren DeStefano — Chronique n°7

"Veux-tu savoir ce que c'est réellement que l'amour? demanda un jour mon généticien de père à mon frère, alors que nous les regardions danser. Je vais te dire de quoi il s'agit. ça n'a rien d'une science. C'est aussi naturel que le ciel."

"Il dit m'aimer, mais comment est-ce possible, alors que nous en savons si peu l’un sur l’autre ? J’admets qu’il est facile de succomber à l’illusion. Qu’être assise ici, face à cette pleine lune magnifique, dans la chaleur de son étreinte, ressemble à de l’amour. Un peu. Peut-être."


"— Qu’offre donc le monde extérieur que vous ne puissiez avoir ici ? 




— La liberté, Gabriel. Voilà ce qu’offre le monde extérieur, et qu’on me refuse ici."


Titre : Le dernier jardin : Éphémère 
Auteur : Lauren DeStefano
Genre : Dystopie
Édition : Castelmore
Nombre de pages : 350
Résumé : Que faire de sa vie quand on connaît la date de sa mort ?

L'humanité croyait son avenir assuré. La science avait créé des enfants parfaits, immunisés contre toutes les maladies. Mais qui pouvait imaginer le prix à payer ? Car désormais, personne ne survit au-delà de vingt-cinq ans. Le monde a changé. Pour les jeunes femmes, la liberté n'est plus qu'un souvenir. Au nom de la survie de l'espèce, elles sont kidnappées et contraintes à des mariages polygames. Rhine a seize ans. Quand elle se réveille dans une prison dorée, elle n'a qu'une idée en tête : fuir. Qu'importe l'amour que lui portent son mari et ses soeurs épouses. Quand on n'a que quelques années à vivre, la liberté n'a pas de prix.



L'histoire est vraiment très bien trouvée. Les femmes meurent à vingt ans seulement, les hommes à vingt-cinq, à cause d'un mystérieux virus (certains se sont plaints du peu d'informations qu'on a sur le virus et tout cet univers-là, mais personnellement j'ai trouvé qu'il ne me manquait rien, d'autant plus que les personnages eux-mêmes ne savent pas à quoi est dû ce virus, donc il pouvait difficilement y avoir plus d'explications. Bref)

Rhine est capturée, malgré toutes ses précautions pendant plusieurs années, par des Ramasseurs, qui "stockent" (c'est bien le mot) des jeunes filles dans des cachots en attendant qu'elle soient sélectionnées par des hommes fortunés pour devenir leurs épouses... ou pas (auquel cas elle sont tuées. Chouette programme en vue). Rhine est choisie par un certain Lord Linden Ashby pour être... une de ses femmes. En effet, Linden est déjà marié à une certaine Rose, qui est en train de mourir du virus, et épouse en même temps que l'héroïne deux autres jeunes filles, Jenna (âgée de 18 ans) et Cecily, qui a 13 ANS. L'angoisse.

Premier point positif de ce roman : l'histoire de base donc, géniale.
Deuxième point positif : La couverture !! Elle est vraiment sublime et en rapport avec le roman (c'est de plus en plus rare...).
Troisième point positif : Les personnages, qui sont une vraie force du roman.

Rhine se révèle très attachante et on comprend tous ses actes et pensées, qui sont cohérents (miracle !) : elle n'a qu'un seul objectif qu'elle n'abandonne pas un seul instant : fuir cette prison dorée. Ses sœurs épouses sont des personnages que j'ai beaucoup appréciés. Linden Ashby est peut-être un poil trop naïf, il n'a jamais affronté de plein fouet les horreurs de son monde... Et il en reste encore d'autres.
Chaque personnage, bien qu'il y en ait un nombre limité (l'histoire se déroule en majorité dans le domaine de Linden, ce qui, au passage, ne m'a absolument pas dérangée ou ennuyée), apporte quelque chose d'unique au roman.

Il s'agit d'un premier roman, mais la plume de l'auteur me faisait plutôt penser à celle d'un écrivain aguerri... Vraiment, cette lecture fut un vrai plaisir.
Seul petit point négatif : l'histoire d'amour un peu trop facile...

Enfin, je n'en dis pas plus par peur de tout dévoiler... Cette lecture est un gros coup de cœur, l'auteur écrit vraiment bien, je n'ai pas pu en détacher mes yeux alors que je devais aller réviser mon brevet (vilaine fille...).

Lisez-le !
Note attribuée : 10/10

2 commentaires:

  1. Je suis très heureuse de constater que ça a été un coup de coeur pour toi aussi ! Parce que cette dystopie c'est un peu mon amour de révélation et je me tâte depuis hier pour voir si je vais me jeter sur le premier tome pour le relire et je pense que demain ça sera fait ! J'ai hâte de me replonger dedans et de lire enfin le tome 3 ! *o*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment une découverte géniale, je ne m'y attendais pas du tout.. Alors, le tome 2 est aussi bien ? :D

      Supprimer