La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

mercredi 23 septembre 2015

La Fille de la Ville de Boris Lanneau — Chronique n°125

Titre : La Fille de la Ville
Auteur : Boris Lanneau
Genre : Contemporain
Éditions : Sarbacane (collection Exprim')
Nombre de pages : 293
Résumé : Il y a Attila, le chef ; Dolby, le petit gros ; Dudu, qui conduit la 2-Chevaux. Le quatrième, fou et footeux, c’est Jmenba. Et le dernier, Rouge-Gorge, le poète.
Cinq gars de la campagne, avec une 2-Chevaux et des rêves de fille de la ville – cette fille incroyable qui les a tous éblouis l’été dernier. Il paraît qu’elle revient le mois prochain. Tous veulent la conquérir, bien sûr…
… mais suite à une chasse au lièvre à fond la caisse, tout tombe à l’eau : la 2-Chevaux et les rêves. Heureusement, l’Équipe n’a pas dit son dernier mot !

----------------------------------------------

Je remercie les éditions Sarbacane et Charlène pour cet envoi !

----------------------------------------------

Ce roman me tentait bien pour son résumé, j'espérais une grande bouffée de fraîcheur et surtout beaucoup d'humour. Si je n'ai pas accroché autant que je l'aurais voulu, j'ai tout de même passé un moment plutôt agréable en compagnie de l'Équipe... mais avec des hauts et des bas.

Je pense que le principal élément à m'avoir déstabilisée est l'écriture de l'auteur, extrêmement familière et particulière. La plupart des auteurs de la collection Exprim' ont tous un style plutôt oral assez similaire, mais ici, la familiarité était poussée à son extrême,  et j'avoue avoir parfois été perdue par la trop grande rapidité des événements, et il m'est même arrivé de lire plusieurs pages de suite sans vraiment comprendre ce qu'il se passait.

Les personnages, principaux ou secondaires, sont très nombreux, voire trop. De plus, l'auteur alterne en permanence entre leurs points de vue, et j'ai eu énormément de mal à me souvenir du nom de la mère d'untel, ou du meilleur ami d'un autre... Je n'ai malheureusement pas accroché aux personnages principaux, qui m'ont au mieux laissée indifférente, au pire agacée ou mise mal à l'aise.
L'histoire ne m'a pas non plus transportée, ne voyant pas vraiment où l'auteur voulait nous mener, et m'attendant certainement à autre chose.

En fait, je pensais que tout allait être centré sur la fameuse Fille de la Ville, m'attendant peut-être à une ou plusieurs romances, mais en réalité, le principal enjeu du roman est de retrouver la 2CV perdue par l'Équipe au tout début du roman, et de décrire et faire vivre un village de province. Quelques-uns des portraits brossés sont d'ailleurs assez émouvants, en particulier ceux qui concernaient les parents des héros.

Certains passages m'ont cependant beaucoup plu, notamment la castration du maïs, un moment assez épique, ou la toute première scène... 
Le livre se lit tout de même très rapidement, et l'intrigue se déroule sur des chapeaux de roue. Même moi qui ai eu du mal avec l'histoire ai terminé ce livre en l'espace de vingt-quatre heures !

Note attribuée : 5,5/10 : une lecture assez mitigée, mais dont certains passages me laissent tout de même un bon souvenir, et dont je pense qu'elle pourra plaire à d'autres lecteurs que moi, notamment pour son humour et pour son ton enlevé.

6 commentaires:

  1. Ah zut, tous les avis que j'ai vu pour le moment sont assez mitigés :s pourtant ça s'annonçait bien tout ça !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est très probable que tu aimes plus que moi, tu sais :p

      Supprimer
  2. Deuxième avis mitigé que je lis dessus. Je ne pense pas me plonger dedans, surtout par rapport à l'écriture assez particulière. Et cette quête de la 2CV ne constitue pas un élément assez attrayant pour me faire changer d'avis, malheureusement...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que c'est particulier, mais bon, ça a plu à d'autres... À toi de voir !

      Supprimer
  3. Vu tous les avis mitigées que je vois, je ne lirais certainement pas ce roman XD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est dommage qu'il y ait en effet autant de déceptions !

      Supprimer