La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

mardi 16 juin 2015

Phobos de Victor Dixen – Chronique n°101

"Vous avez entre 17 et 20 ans ?
Vous voulez participer à la genèse d'un nouveau monde ?
Envoyez votre candidature dès aujourd'hui, 
et écrivez la plus belle histoire d'amour de tous les temps : la vôtre !"

Titre : Phobos, tome 1 – Les Éphémères
Auteur : Victor Dixen 
Genre : Science-Fiction
Éditions : Robert Laffont (collection R)
Nombre de pages : 432
Résumé :
Six prétendantes. 
Six prétendants.
Six minutes pour se rencontrer.
L'éternité pour s'aimer.

Ils veulent marquer l'Histoire avec un grand H.
Ils veulent trouver l'Amour avec un grand A.

Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d'un vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l'œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l'émission de speed-dating la plus folle de l'Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.

Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l'une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour un aller sans retour...

Mais si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

----------------------------------------

J'ai acheté Phobos parce que j'avais déjà adoré Animale du même auteur, dans un style totalement différent, et parce qu'un roman R est souvent synonyme d'excellente lecture. Sans savoir exactement de quoi il en retournait, j'ai commencé à lire quelques pages... puis quelques chapitres... et j'étais toujours dedans à une heure du matin, alors que mes yeux se fermaient tous seuls. À peine réveillée, j'ai dévoré la cinquantaine de pages restante. Puis j'ai fermé mon livre, et j'ai cherché quelque chose à faire de ma vie en attendant Novembre 2015, date à laquelle le tome 2 devrait sortir.
Si quelqu'un a des suggestions...

Genesis est la plus grande émission de télé-réalité jamais créée, puisque suivie par des milliards de téléspectateurs dans le monde entier. Son concept : lancer douze adolescents de 17 à 20 ans dans une fusée à destination de Mars, pour qu'ils y fondent la première colonie sur cette planète. Les filles et les garçons sont séparés jusqu'à l'atterrissage. En chemin, toutes les semaines, ils doivent assister à des speed-datings de six minutes, afin de rencontrer leur futur(e) mari ou femme parmi les autres prétendants.
Le monde entier se passionne pour l'épopée de ces jeunes gens, dont la renommée ne cesse de croître.
Léonor, dix-huit ans, est l'une des sélectionnées. Elle cherche avant tout à échapper à sa vie morne et tragique, mais pas vraiment à trouver l'amour. Elle s'embarque sans trop savoir à quoi s'attendre, pour le meilleur et pour le pire...

J'ai immédiatement accroché à l'histoire, dont je ne savais en réalité pas grand-chose. J'ai été fascinée par cette idée, ce concept de voyage spatial mêlé à de la télé-réalité, et la manière dont l'histoire est présentée. On alterne entre des passages en "champ", du point de vue de Léonor, en "contre-champ", de l'œil des directeurs et producteurs de l'émission, et "hors-champ", du point de vue d'autres personnages. Ce changement de décor régulier permet de ne jamais laisser l'histoire s'enliser, et donne du dynamisme au roman. 
Je ne suis pas forcément pour l'adaptation systématique des livres au cinéma, mais je dois avouer que Phobos pourrait vraiment faire un film intéressant, avec de beaux décors et de bons acteurs...

Les personnages sont tous bien creusés, avec des personnalités définies et hautes en couleur. On s'attache fortement à un grand nombre d'entre eux, notamment aux six filles à bord du Cupido, qu'on découvre bien plus en profondeur.
Les autres personnages restés sur Terre ne laissent pas indifférent non plus, mais pas pour les mêmes raisons... Préservons le mystère nimbant ces romans, et précisons simplement que certains provoqueront en vous des montées aiguës et inoubliables de haine, d'autres de la pitié, d'autres encore de l'espoir...

Il est absolument impossible de s'ennuyer, et encore plus de reposer le roman. L'écriture toujours fluide et dynamique nous pousse à continuer, le rythme est effréné et le suspense monte immédiatement. Phobos est vraiment remarquable de ce côté-là : on a rarement été confronté à un texte aussi addictif... Personnellement, la petite rengaine "encore un chapitre" ne m'a pas lâchée de la soirée !

S'il y a un seul minuscule reproche que je pourrais faire, ce serait à propos de la romance – ou plutôt des romances au sein du Cupido, le vaisseau des 12 adolescents. 
À partir de la moitié du livre, un léger triangle amoureux se met en place, ce qui est loin d'être ma tasse de thé, mais qui ne prend heureusement pas trop de place dans l'histoire. En général, les relations amoureuses entre tous les passagers du Cupido sont très vite brossées, assez évidentes pour quelques-unes, et on n'assiste pas à énormément de speed-datings. Bon, après, si l'auteur avait décrit minutieusement la moindre petite conversation de chaque couple, le roman aurait pesé trois kilos, certes. Et les romances sont loin d'être le sujet principal de ce roman, je vous l'accorde. Mais quand même... On sent la midinette en moi.
Enfin, n'ayez crainte, ces petits couples restent adorables et ont réussi à toucher mon petit cœur de fleur bleue.

Je vais terminer sur le point que j'ai préféré : Léonor. C'est une héroïne comme je les aime, humaine, imparfaite, vivant avec des blessures que l'on découvre petit à petit et des défauts qui ne nous empêchent pas de l'aimer. Elle se remet en question, évolue, et parfois, elle pète complètement les plombs. 
Et surtout, elle a un physique avantageux, et elle ne le nie pas. Parce que j'en ai vraiment assez des héroïnes qui vous expliquent qu'elles sont grandes, élancées, avec de longs cheveux soyeux et des yeux vert émeraude, puis qu'elles ne se trouvent pas physiquement attirantes.

À ce propos, je trouve la couverture fort à mon goût. Pas vous ?

Phobos réunit à mes yeux tous les ingrédients qui font un excellent roman de science-fiction, à savoir une intrigue bien ficelée, un univers attractif, des personnages vivants et attachants, une addictivité certaine et un suspense permanent. Un thriller unique qui m'a bluffée, et que je ne peux que vous recommander !
Oui, quand j'aime un livre, je ne suis pas dans la demi-mesure.

Je vais probablement décéder d'impatience en attendant la suite, mais peu importe.

Note attribuée : 10/10 : un coup de cœur, évidemment ! À ne manquer sous aucun prétexte...

25 commentaires:

  1. Ce livre me fait trop envie, et vu ton avis, j'en ai encore plus envie !!

    RépondreSupprimer
  2. Ta chronique me donne très envie d'essayer ce livre mais j'ai un peu peur d'être déçue à cause du côté "espace"... je ne sais pas pourquoi mais j'ai du mal à apprécier les romans qui se passent dans l'univers...:-/ Est ce que ce point est beaucoup exploité ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personnellement, j'adore tout ce qui touche à l'espace, mais ne t'inquiète pas, cet aspect ne prend pas beaucoup de place dans ce roman... Allez, lis-le, s'te plaîîîît ! *mimique de supplication*

      Supprimer
    2. Et puis en plus, une grosse partie du roman se passe sur Terre ! Tu n'as aucune excuse :p

      Supprimer
    3. Bon ok ! Je pense que je vais le lire alors ^^ +1 dans ma Wish list ;)

      Supprimer
    4. *virevolte de joie partout à travers la pièce*

      Supprimer
    5. Mais si je n'aime pas, je te tiendrais responsable de ma déception ! :P

      Supprimer
  3. J'ai aussi beaucoup aimé ce livre ! Un livre qui frôle le coup de coeur, mais qui ne l'ai malheureusement pas à cause du manque, à mon goût, d'approfondissement dans les rencontres et les garçons ! ^^
    Mais tout de même une très belle lecture :) Contente que tu ai aimé (adoré) ce livre *_*

    Camille :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, les garçons sont très importants :p je pense qu'on les découvrira plus en profondeur dans le tome 2 ! Oui, je suis contente que tu aies aimé aussi ;)

      Supprimer
    2. Oui, attention ;) c'est quand même le but de la télé - réalité non mais ! ^^
      J'espère en tout cas, et je pense qu ' Harmon va jouer un rôle, parce que son personnage ma touché même si il reste mystérieux et incompréhensible :)

      Camille :)

      Supprimer
    3. Très justement dit ! Oui, je sens qu'elle va jouer un rôle important ^^

      Supprimer
  4. Niark niark niark, je le place dans ma wish-list du coup ! :)

    RépondreSupprimer
  5. Ne pas craquer, Ninon, ne pas craquer, tu as trop de séries en cours... Bref, je sens que ça va être difficile de résister ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'essaye même pas de résister, ce serait trop dommage ! :p

      Supprimer
    2. Je me sens trop faible, de toute façon XD

      Supprimer
    3. Que tu aies envie de lire ce livre prouve que tu es humaine :')

      Supprimer
  6. C'est ma lecture en cours ^.^J'espère aimer autant que toi !

    RépondreSupprimer
  7. Ce livre me donnais déjà beaucoup envie mais t'a chronique confirme le faite que ce livre a l'air super ! Reste plus qu'à aller l'acheté ! ^^

    RépondreSupprimer
  8. Je suis entrain de le lire et je suis contente de voir qu'il t'as plu ! :)
    Mais je dois avouer que pour ma part, je suis assez mitigée sur ma lecture… Je n'arrive vraiment pas à accrocher aux personnages :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha mince c'est dommage :/ j'espère que tu apprécieras plus la suite !

      Supprimer