La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image"> Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

lundi 22 juin 2015

Aristote et Dante découvrent les Secrets de l'Univers de Benjamin Alire Sáenz — Chronique n°103

"Je me demandais ce que ça faisait de tenir quelqu’un par la main. Je parie qu’on trouve tous les mystères de l’univers dans la main de quelqu’un."

"Parfois, il suffit de dire la vérité. Les gens ne vous croient pas et ils vous fichent la paix."

"Parfois, en vieillissant, on rajeunit. Et moi, je me sentais vieux. Comment peut-on se sentir vieux à dix-sept ans ?"

Titre : Aristote et Dante découvrent les Secrets de l'Univers
Auteur : Benjamin Alire Sáenz
Genre : Realistic Fiction | Contemporain
Éditions : PKJ
Nombre de pages : 359
Résumé : Ari, quinze ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, drôle, sûr de lui. Ils n'ont a priori rien en commun. Pourtant ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais... C'est donc l'un vers l'autre, et l'un pour l'autre, que les deux garçons vont partir en quête de leur identité et découvrir les secrets de l'univers.

------------------------------------------------

J'avais entendu tellement de bien à propos de ce livre que j'avais très peur d'être déçue. À peine a-t-il rejoint ma bibliothèque que je l'ai commencé, et je dois avouer que j'ai rarement lu un roman à cette vitesse. Je l'ai commencé hier après-midi, et je l'avais fini en début de soirée ! Même s'il ne s'agit pas d'un coup de cœur, cette lecture m'a énormément plu, et je ne peux que tomber d'accord avec la multitude d'avis positifs que vous avez sûrement lus. Si vous ne vous l'êtes pas encore procuré, n'attendez plus !

En achetant ce roman, je ne savais pas vraiment de quoi il parlait, même si je me doutais vaguement que les deux personnages principaux s'appelaient Aristote et Dante, et que l'on risquait de raconter leur vie dans ce livre – 
je sais, je suis un génie. Il est en effet question d'Aristote, de Dante, de leur rencontre, de leur amitié. Une histoire très simple, mais incroyablement belle. 

Tout au long du roman, Aristote et Dante vont s'efforcer de résoudre tous les secrets de l'univers, donnant lieu à de magnifiques réflexions sur des sujets aussi divers que l'homosexualité, la famille, le passage à l'âge adulte. J'ai dû relever une bonne dizaine de citations, et quelques passages m'ont particulièrement touchée.

Tout est toujours très pertinent, très bien décrit, et laisse à réfléchir. Je pense par exemple aux relations parents/enfant dans le livre, que ce soit chez Aristote ou chez Dante, sont tout sauf le cliché habituel de l'adolescent en conflit permanent avec ses parents. Leurs échanges sont beaux et sincères, ils se disputent parfois, surtout chez Aristote dont le père souffre de stress post-traumatique à la suite de la guerre du Vietnam, mais ils s'aiment toujours, et... j'trouve ça chouette.
Le thème de l'immigration, de l'intégration et du sentiment d'appartenance à un pays est aussi abordé, car Aristote et Dante – ainsi que l'auteur – sont d'origine mexicaine, et le vivent tous deux de façon très différente. 

Les chapitres sont très courts, parfois une demi-page seulement, et souvent composés de dialogues uniquement. Cela donne une dynamique très particulière et très intéressante au roman, un rythme presque apaisant. En plus de ces petits chapitres, le temps passe vite, on tourne les pages  à une rapidité folle, mais paradoxalement, on a comme une impression de douceur, de poésie... De plus, l'écriture très simple et fluide parvient à transcrire les pensées d'Aristote avec beaucoup de justesse.
J'ai l'impression affreusement frustrante de ne pas arriver à expliquer correctement mon ressenti à propos de ce livre. Je suis navrée.

Il y a quelque chose d'assez inexplicable dans ce roman, qui n'a pourtant l'air de rien... Aristote et Dante découvrent les Secrets de l'Univers est une superbe leçon de vie, sur l'amour, l'amitié, l'adolescence. Il ne peut laisser personne indifférent, on ne ressort pas tout à fait indemne de cette histoire. Il ne s'agit cependant pas d'un coup de cœur – mais presque –, pour quelques petites raisons, comme le fait que la fin reste très prévisible, ou que quelques passages sont moins vivants...
À lire absolument – vous n'avez plus aucune excuse pour passer à côté de ce livre, maintenant qu'il est traduit en français ! 

Note attribuée : 9/10


12 commentaires:

  1. J'avais déjà envie de le lire mais... tu me donnes encore plus envie ! Les thèmes abordés ont l'air vraiment intéressants...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ouiiii lis-le lis-le lis-le !
      (le commentaire le plus éloquent de la Création)

      Supprimer
  2. Je suis jalouse : comment fais-tu pour te procurer ces livres aussi vite ?? J'ai aussi lu plein de beaux avis, j'espère que je pourrai le lire :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahaha, c'est un secret... :3
      Je suis tout simplement incapable de résister à la tentation livresque, et j'entre dans une librairie à peu près une fois par semaine... C'est aussi simple que ça ! :')
      J'espère aussi, si tu le lis, j'irai voir le tien !

      Supprimer
  3. Je voyais ce livre partout (en VO)et vu le titre, je ne pensais pas du tout que ca parlait de ca ! Maintenant, j.ai vraiment envie de le lire (petite tentatrice ! )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est vrai que le titre fait penser à un peu tout sauf à un livre de YA :p Héhé, j'espère bien que je suis une vile tentatrice !

      Supprimer
  4. C'est une très belle chronique que tu nous à faîtes, un livre à prévoir je pense ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! effectivement, c'est un must-read ;)

      Supprimer
  5. Lu il a quelques temps déjà est beaucoup apprécié ! Contente que tu l'ais aimé :)

    RépondreSupprimer
  6. J'ai également l'impression de ne pas avoir réussi à bien retranscrire mon ressenti dans ma chronique... En tout cas, la tienne est top, et le mieux est de conclure comme tu l'as fait ; A lire absolument !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La tienne aussi est super ! Et oui, il FAUT lire ce livre ;)

      Supprimer