La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image"> Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

mercredi 12 octobre 2016

Lou ! tome 7 - La Cabane de Julien Neel - Chronique n°253

"L'amour peut prendre plein de formes surprenantes... [...] On l'a tous en nous, mais il a besoin des autres pour s'épanouir : il lui faut un environnement propice. Et c'est à nous de le construire, en tissant des liens, en construisant des choses, en échangeant des idées..."

Titre : Lou ! tome 7- La Cabane

Auteur et illustrateur : Julien Neel
Genre : Bande-dessinée
Editions : Glénat
Nombre de pages : 48
Résumé : Pour les vacances, Lou a décidé d’emmener ses copines sur la terre de ses ancêtres : à Mortebouse, où la 4G est inexistante ! Le lieu idéal pour s’affranchir des choses superficielles du monde moderne et entrer en communion avec la nature, il paraît que c’est super tendance. L’occasion de revoir Paul, aussi... Point d’orgue de ce programme « retour aux sources » : la construction d’une cabane, sur le terrain de la grand-mère de Lou.
Cette année, retrouvez Lou en compagnie de sa maman, de Mina, Paul, Tristan, Mister Juice, mais aussi d’une myriade d’autres personnages ! Un tout nouvel album dans lequel Mortebouse forme aussi l’épicentre d’une mystérieuse singularité...

----------------------------------------------------------

Lou ! est une bande dessinée que je suis avec une grande affection depuis son tout premier tome. Comme beaucoup de lecteurs, j'ai en quelque sorte grandi avec l'héroïne au fil des tomes, et j'ai toujours été une grande admiratrice du dessin de Julien Neel, entre sensibilité, douceur et un certain onirisme.

Mais également comme beaucoup, j'ai été vraiment déconcertée par le tome 6, pas au point de ne pas l'apprécier, mais suffisamment pour conserver un sentiment d'incompréhension pas forcément des plus agréables. Aussi, lorsque  j'ai découvert par le plus merveilleux des hasards, la veille de sa parution officielle, le tome 7 de cette saga adorée, il ne m'a pas fallu longtemps pour craquer de façon excessivement impulsive, foncer chez moi, m'avachir avec grâce dans un canapé et engloutir les quelques 48 pages de ce volume sans - presque - culpabilité.

Et c'était si bien.

Laissez-moi vous dire, sans spoiler de quelque façon que ce soit, évidemment, que La Cabane permet de faire la lumière sur ce que Julien Neel a bien voulu exprimer avec le tome 6, L'Âge de Cristal. On remonte tout simplement dans le temps, pour revenir à la fin des événements du tome 5... Et on suit Lou au cours de l'été qui la mènera au sixième volume.
Je n'en dis pas plus. C'est compliqué, en apparence, en effet. Mais cela prend tout son sens  à la lecture de ce bel ouvrage.

La Cabane  est beau en effet, grâce à son splendide dessin, qui reprend la douceur et l'esthétisme du meilleur tome d'entre tous, j'ai nommé ce cher Idylles, avec un travail sur les lumières, les ombres et les textures en un mot éblouissant. On est aussi séduit par les dialogues vivants et touchants entre les personnages que par leurs illustrations, les symboles qui parsèment l'histoire, les décors baignant d'un soleil aux tons infiniment variés... Julien Neel est ici au sommet de son art, et parvient parfaitement à transporter son lecteur au sein de l'été de Lou et de ses amis à Mortebouse. 

On retrouve la beauté des sentiments, la nostalgie, les questionnements propres à la saga, saupoudrés de la fantaisie si particulière qui fait son charme. La transition vers L'Âge de Cristal se fait tout naturellement, les personnages se font plus familiers et amicaux que jamais. 

L'été s'étire dans une délicieuse langueur, en même temps qu'il file incontrôlablement, jusqu'à un dénouement aussi tourbillonnant qu'enthousiasmant. On parvient véritablement à l'apogée de la saga, les parcours de chacun prennent sens, les sentiments et croyances s'épanouissent. A l'aube de leurs dix-sept ans, Lou, Mina, Tristan et les autres n'ont jamais été si proches.

Et voilà qui ne pourra que vous plaire.

En bref, une très belle surprise, un tome aussi remarquable par son intrigue que par son dessin velouté, coloré, intime et délicat - oui, je suis en mode dictionnaire des synonymes aujourd'hui. On est tellement séduit par l'atmosphère estivale et quasi-irréelle de cet été, au point de redouter d'en atteindre la conclusion - même si cela n'empêche aucunement les pages de se tourner à une vitesse alarmante. Une réussite sur tous les plans !

Note attribuée : 8,5/10 : le tome 8, le tome 8 !

Je vous laisse, je retourne me gargariser de dessins.

12 commentaires:

  1. Et voilààà, j'ai lu ta chronique en me levant, first thing in the morning.
    Tu me donnes encore plus envie, j'ai tellement hâte de comprendre le tome 6. Elle est super bien écrite ta chronique en plus <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, belle activité matinale, je valide :D Oh tu es gentille, j'y ai mis tout mon amour !

      Supprimer
  2. Je n'ai jamais été une fervente lectrice de Lou! ( ni une lectrice dissipée d'ailleurs) Il me semble que j'ai dû en lire quelques planches en fouillant dans les affaires de ma soeur, ou bien cette dernière m'a obligée à les lire... Je ne sais plus du tout (je sens que ce commentaire va être absolument inutile)encore est-il que j'ai quand même pu constater de l'ampleur du désastre du tome 6 , car il fallait bien que je comprenne un peu la polémique ( avec l'aide de ma chère soeur)

    Sinon, c'est vrai que j'aurais aimé ''grandir'' avec Lou, mais niveau BD je me suis arrêtée à Princesse Sara dont l'avant dernier tome m'avait quelque peu déçue...

    J'ai quand même pris plaisir à lire ta chronique tellement riche en lexique !
    Voilà, je mets fin à ce commentaire inutile !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te pardonne pour cette non-assiduité (admire ma mansuétude). Je ne lis pas beaucoup de BD, mais celle-ci m'a vraiment marquée - en fait, je ne possédais aucun exemplaire, je relisais en boucle ceux de mes amies... Je n'ai acheté que ce tome 7 !

      Merci, ce que tu me dis me touuuuche ! Et ce commentaire est tout sauf inutile, j'aime toujours entendre ce que tu as à me dire !

      Supprimer
  3. Merci pour cette chronique qui me rappelle la sortie de cette BD que j'attends depuis des années *-* J'ai tellement hâte de la lire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'elle te plaira, tiens-moi au courant !

      Supprimer
  4. Je l'ai vu ce soir-même dans une librairie mais je n'ai pas pu l'acheter. Je suis méga impatiente de lire cette BD !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, je crois que nous sommes nombreux à avoir été foudroyés devant en librairie !

      Supprimer
  5. Je dois être une des rares personnes à ne jamais avoir lu Lou... Je sais, c'est scandaleux ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais non, pas du tout ! Et puis, il n'est jamais trop tard... :D

      Supprimer
  6. Je n'ai pas lu la saga Lou. J'ai seulement vu quelques épisodes du dessin animé ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas à te lancer en tout cas...

      Supprimer