La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image"> Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

mardi 22 mars 2016

Snow Like Ashes de Sara Raasch — Chronique n°179

"Someday we will be more than words in the dark.” 

Titre : Snow Like Ashes
Auteure : Sara Raasch
Genre : Fantasy
Éditions : Balzer + Bray
Lu en : Anglais
Nombre de pages : 416
Résumé :  Sixteen years ago the Kingdom of Winter was conquered and its citizens enslaved, leaving them without magic or a monarch. Now, the Winterians’ only hope for freedom is the eight survivors who managed to escape, and who have been waiting for the opportunity to steal back Winter’s magic and rebuild the kingdom ever since.

Orphaned as an infant during Winter’s defeat, Meira has lived her whole life as a refugee, raised by the Winterians’ general, Sir. Training to be a warrior—and desperately in love with her best friend, and future king, Mather — she would do anything to help her kingdom rise to power again.

So when scouts discover the location of the ancient locket that can restore Winter’s magic, Meira decides to go after it herself. Finally, she’s scaling towers, fighting enemy soldiers, and serving her kingdom just as she’s always dreamed she would. But the mission doesn’t go as planned, and Meira soon finds herself thrust into a world of evil magic and dangerous politics – and ultimately comes to realize that her destiny is not, never has been, her own. 

----------------------------------------------------------

J'AI FINI SNOW LIKE ASHES !

Ce roman de fantasy me tentait énormément, en grande partie, il me faut l'avouer, pour sa couverture. Naturellement, j'étais également intriguée par le résumé... Mais disons que cette petite merveille picturale a été l'élément déclencheur de mon craquage. 
Et... la superficialité, c'est mal.

Je n'ai pas détesté ce roman. J'en ai apprécié certains aspects, simplement, je me suis souvent ennuyée, et vous m'accorderez que c'est quelque chose d'assez... rédhibitoire, lorsque l'on cherche à se faire une opinion sur un roman.

Et puis, j'ai eu un énorme blocage, dont je suis certaine que vous serez aussi effarés que moi.
Rendez-vous compte.
Dans ce roman, les garçons ont tous, tous, les cheveux longs, et ils les nouent en queue-de-cheval basse. 
Pitié. Tout, mais pas ça. 
Des queues-de-cheval. Ces visions me donnent des envies furieuses d'aller me désinfecter les yeux à l'eau de Javel.

Reprenons de façon organisée. 

L'histoire de base me paraît très bonne et très cohérente à quelques détails près, et elle aurait très sincèrement pu m'enchanter, mais... Disons simplement que tout aurait pu tenir en 50 pages à peine... et que le roman en fait plus de 400 ! L'auteure s'attarde longuement sur les moindres états d'âme de son héroïne, fait aller et venir ses héros, consacre des pages à leurs lamentations et autres turpitudes, sans qu'il ne se passe finalement grand-chose. On met des dizaines et des dizaines de pages à voir enfin l'action démarrer pour de bon, 

Beaucoup d'éléments étaient très bien trouvés, et m'ont d'ailleurs poussée à commencer ce roman : parmi les huit royaumes, quatre sont des Royaumes des Saisons, chacun avec une population et un climat correspondant à sa saison, un principe vraiment plaisant – en revanche, pour ce qui est des quatre autres royaumes, qui sont appelés les Royaumes "Rythmes" sans que j'aie jamais compris pourquoi...
L'histoire, si on passe outre son manque de piment, suit une trame pas franchement débordante d'originalité, mais plutôt efficace finalement, et laisse présager une suite peut-être un peu plus mouvementée. 

J'avoue que je ne sais pas trop quoi penser du personnage de Meira. D'un côté, j'ai apprécié sa volonté de fer, sa combativité et sa réactivité. Mais de l'autre, j'ai eu beaucoup de mal avec ses hésitations, plaintes et autres doutes perpétuels. Pour vous donner un exemple, elle passe les 200 premières pages à répéter : "j'aimerais pouvoir aider mon pays !" mais lorsque l'on lui offre enfin une opportunité d'aider son royaume, elle ne fait que se braquer et refuser catégoriquement... Bref. Cette fille me laisse perplexe, je ne parviens pas à la cerner... et j'avoue que son comportement m'a parfois rendue folle, surtout que la demoiselle se retrouve au centre d'un triangle amoureux positivement insupportable, avec deux garçons en tous points parfaits qui sont tous deux raides dingues d'elle. 
C'est tout simplement abominable. Songez-y un peu, cela dure près de 250 pages ainsi. 

Enfin, dernière déception, j'ai malheureusement deviné le retournement final qui aurait dû donner toute sa consistance au roman. J'ai donc refermé Snow Like Ashes... blasée, sans avoir été surprise à un seul moment, avec une impression d'ennui que je n'arrivais pas à dépasser. C'est vraiment dommage, d'autant plus que je sais qu'il a plu à un grand nombre d'autres lecteurs – il a tout de même une moyenne de plus de 4 étoiles sur 5 sur Goodreads !

Je n'étais sans doute pas dans l'humeur adéquate, pas assez patiente, et je n'ai de fait pas apprécié Snow Like Ashes, qui m'a plus ennuyée qu'autre chose malgré un potentiel certain. Ne vous découragez pas cependant, il y a des chances que vous appréciez son univers bien trouvé et son histoire somme toute assez efficace. Je lirai probablement la suite, par masochisme pour la simple et bonne raison que je la possède déjà. Affaire à suivre donc !

Note attribuée : 5/10 : pas franchement mauvais... Pas franchement bon non plus !

7 commentaires:

  1. J'ai ce livre dans ma PAL depuis un moment mais je ne l'ai toujours pas lu :p
    Tout comme toi j'ai craqué pour la couverture, mais j'espère ne pas être déçue par le contenu. En tout cas merci pour ton avis ! Je le garde en tête pour quand je lirai enfin Snow Like Ashes :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira plus qu'à moi...

      Supprimer
  2. Air il me tente pas mal, mais je ne le pas beaucoup d'avis très enjoué du coup ça me refroidi petit à petit ^^'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vrai que je n'ai pas lu beaucoup de critiques très positives non plus... À toi de voir !

      Supprimer
  3. Dommage! Il va être traduit et édité en français aux éditions AdA prochainement et je comptais le lire. J'espère mieux aimé que toi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne savais pas qu'il allait être traduit, tant mieux ! J'espère aussi...

      Supprimer
  4. C'est ma prochaine lecture j'espère que j'aurais un autre avis ^^

    RépondreSupprimer