La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

jeudi 5 novembre 2015

Simon VS The Homo Sapiens Agenda de Becky Albertalli — Chronique n°138

"White shouldn't be the default any more than straight should be the default. There shouldn't even be a default.”

“Why is straight the default? Everyone should have to declare one way or another, and it shouldn't be this big awkward thing whether you're straight, gay, bi, or whatever. I'm just saying.” 

Titre : Simon VS The Homo Sapiens Agenda
Auteure : Becky Albertalli
Genre : Realistic Fiction | Contemporain | LGBT
Éditions : Penguin Books
Nombre de pages : 302
Résumé : Sixteen-year-old and not-so-openly gay Simon Spier prefers to save his drama for the school musical. But when an email falls into the wrong hands, his secret is at risk of being thrust into the spotlight. Now Simon is actually being blackmailed: if he doesn’t play wingman for class clown Martin, his sexual identity will become everyone’s business. Worse, the privacy of Blue, the pen name of the boy he’s been emailing, will be compromised.



With some messy dynamics emerging in his once tight-knit group of friends, and his email correspondence with Blue growing more flirtatious every day, Simon’s junior year has suddenly gotten all kinds of complicated. Now, change-averse Simon has to find a way to step out of his comfort zone before he’s pushed out—without alienating his friends, compromising himself, or fumbling a shot at happiness with the most confusing, adorable guy he’s never met.


------------------------------------

Existe également en français

Titre : Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens
Éditions : Hachette
Nombre de pages : 320
Résumé : Simon Spier, 16 ans, est gay. Personne n’est au courant. Les seuls moments où il est vraiment lui-même, c’est bien à l’abri derrière l’écran de son ordinateur. C’est sur un chat qu’il a « rencontré » Blue. Il ne sait pas grand-chose de lui. Simplement : 1/ Ils fréquentent le même lycée. 2/ Blue est irrésistible. 3/ Il l’apprécie énormément. (Pour être tout à fait honnête, Simon commence même à être un peu accro.) Simon commet alors une erreur monumentale : il oublie de fermer sa session sur l’ordi du lycée. Résultat ? Martin, un de ses camarades de classe, sait désormais que Simon est gay. Soit Simon lui arrange un coup avec sa meilleure amie, soit Martin révèle son secret à la terre entière. Problème réglé ? Pas si sûr…

------------------------------------

Simon VS The Homo Sapiens Agenda est un roman idéal pour cette sombre et morne période automnale, tout simplement parce qu'il déborde de bonne humeur et laisse son lecteur avec un sentiment d'enthousiasme et une envie de se trémousser de joie rares. Je suis sortie de cette histoire un sourire béat aux lèvres – je devais avoir l'air fort intelligent –, amoureuse des personnages, de leur humour. 

L'énorme point positif de ce roman est Simon, le personnage principal, drôle, adorable, réaliste, qui éprouve une fascination pour les Oreos que je peux parfaitement comprendre, et que l'on rêve d'avoir pour meilleur ami. Je l'ai apprécié dès les toutes premières pages, et ce sentiment ne s'est pas démenti au fil de ma lecture. Les personnages secondaires, bien que nombreux, m'ont également beaucoup plu... Il existe une alchimie incroyable entre ces personnages, leurs dialogues sont toujours électrisants et hilarants, leurs relations sont authentiques... Une vraie réussite de ce côté-là !

Simon VS the Homo Sapiens Agenda est un roman indéniablement entraînant, à l'atmosphère optimiste, et fait l'effet d'une bouffée de fraîcheur. On y trouve de nombreux échanges de mails entre Simon et Blue tous plus adorables les uns que les autres, que j'ai toujours découverts avec plaisir !
L'identité de Blue est mystérieuse mais pas impossible à trouver, et l'auteure dose très justement les indices qu'elle nous délivre – et je peux vous dire que lorsque j'ai vu que j'avais deviné juste, j'étais relativement plutôt tout à fait fière de moi – moi, vaniteuse ?
On dévore ce roman, grâce à la plume très agréable de l'auteur, au rythme trépidant créé par des chapitres courts et une action qui ne se traîne jamais, et même si ce livre n'atteint pas des sommets de profondeur, il reste sensible et intelligent, faisant partager des réflexions tout à fait justes sur l'homosexualité, l'amour et l'amitié, le regard des autres.  À mettre entre toutes les mains !

Note attribuée : 9/10 : un roman feel-good que l'on ne peut que savourer, porté par des personnages incroyablement attachants, qui nous fait sourire et même rire, et qu'on referme rempli d'énergie positive ! Il aborde très justement un sujet parfois tabou, l'homosexualité et le coming-out, avec une dose d'optimisme et d'humour admirable, et délivre de beaux messages sur l'acceptation de soi ! À découvrir absolument pour égayer ses soirées de déprime hivernale !

15 commentaires:

  1. Mouahaha, il me le faut ! :D Rien qu'en lisant le résumé je savais qu'il me le fallait, et ça se confirme avec ta chronique !

    RépondreSupprimer
  2. RAHHHHHHHH JA-LOU-SIIIIIIIIIIE

    Je le veux tellement :'( :'( :'( J'te trouve pas très sympa de remuer le couteau dans ma plaie purulente (sexy)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Muahaha, je suis d'une cruauté et d'un machiavélisme rares. Je vais continuer à te tenter sans relâche jusqu'à ce que tu cèdes enfin à l'appel de cette splendide couverture rouge !

      Supprimer
    2. Je ne demande qu'à céder! x)
      Et ton plaisir à la cruauté me fait peur...

      Supprimer
    3. Je suis quelqu'un d'inquiétant, on me le dit souvent :3

      Supprimer
  3. Il faut vraiment que je craque pour ce livre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne dois pas passer à côté ^^

      Supprimer
    2. Enfin lu !
      Oreoland !!! Yeah ^^
      Un roman qui m'a beaucoup plu.

      Supprimer
  4. Je l'ai pris en ebook sur ma liseuse pendant le mois d'octobre. Je ne l'ai toujours pas lu mais au moins, je le ferais un jour ^^
    Bref, ton avis m'encourage dans ma décision :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, j'irai voir ton avis si tu le lis ^^

      Supprimer
  5. Ça tombe bien, je l'ai dans ma PAL :D Je le lirai cet hiver alors ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien, tu suis les conseils de ta Tante Capucine ^^

      Supprimer
  6. Il a l'air extraordinaire, j'espère le lire bientôt!

    RépondreSupprimer