La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

mardi 7 juin 2016

The Trials of Apollo book 1 – The Hidden Oracle de Rick Riordan — Chronique n°207

“Zeus needed someone to blame, so of course he’d picked the handsomest, most talented, most popular god in the pantheon: me.” 

“One of the natural consequences of being so awesome is that I attracted envy from all quarters.” 

“Things can turn out differently Apollo. That's the nice thing about being human. We only have one life, but we can choose what kind of story it's going to be.” 

Titre : The Trials of Apollo book 1 – The Hidden Oracle
Auteur : Rick Riordan
Genre : Fantastique | Jeunesse
Éditions : Disney-Hyperion
Lu en : anglais
Nombre de pages : 376
Résumé : How do you punish an immortal?



By making him human.



After angering his father Zeus, the god Apollo is cast down from Olympus. Weak and disorientated, he lands in New York City as a regular teenage boy. Now, without his godly powers, the four-thousand-year-old deity must learn to survive in the modern world until he can somehow find a way to regain Zeus's favour.

But Apollo has many enemies - gods, monsters and mortals who would love to see the former Olympian permanently destroyed. Apollo needs help, and he can think of only one place to go. . .  an enclave of modern demigods known as Camp Half-Blood.


--------------------------------------------------------

Je suis, je l'admets bien volontiers, très amatrice des sagas Percy Jackson et Les Héros de l'Olympe de Rick Riordan, qui réinvestissent les mythologies grecque et romaine avec intelligence et beaucoup, beaucoup d'humour. J'ai lu tous les hors-séries, et même le premier tome de la nouvelle saga de l'auteur, Magnus Chase, qui s'inspire de la mythologie nordique, et j'ai bien apprécié tous ces titres, quoiqu'un peu moins que les romans originaux. C'est donc tout naturellement que je me suis jetée sur cette nouvelle parution...
Et... j'ai ri. Beaucoup.

Dans ce nouveau cycle, le lecteur fait la connaissance d'un nouveau narrateur, Apollon, ici puni par Zeus à la suite des événements des Héros de l'Olympe, et réduit à la simple condition de mortel – je précise par ailleurs qu'il vaut mieux avoir lu les Percy Jackson et Héros de l'Olympe avant ce roman-ci, qui présente en effet certains spoilers. L'ancien dieu, déjà châtié deux fois de la sorte, réalise bientôt que ce nouvel exil va s'avérer plus périlleux... Il doit en effet désormais faire face à des drames nouveaux, comme la présence d'acné et de graisse sur son corps autrefois divinement parfait.
Ainsi que de vagues ennemis animés d'intentions de meurtre. Ou encore la disparition de l'esprit de l'Oracle de Delphes. Mais tout ceci est accessoire, vous en conviendrez. 

Apollon, le narrateur, est définitivement le point fort de cette nouvelle série. Il apporte la touche de renouveau qui manquait un peu à Magnus Chase, dont la narration était strictement identique assez similaire à celle de Percy Jackson.
Pourtant, à première vue, Apollon a l'air tout sauf supportable. Pour tout vous dire, l'arrogance suinte du moindre pore de la peau de ce personnage, et pourtant, c'est bien ce qui le rend hilarant. Ses réflexions involontairement condescendantes, ses fréquents éloges à lui-même et son immaturité certaines en font une figure curieusement attachante, un Gilderoy Lockhart sympathique, qui ne cesse en tout cas de nous faire sourire, et même rire à gorge déployée lors de certaines scènes bien particulières.

Les quiproquos, les péripéties et les comiques de situation s'enchaînent à un rythme effréné, ne laissant réellement aucune place à l'ennui. L'auteur parvient à se renouveler, mêlant des personnages connus et de nouvelles têtes, et créant une intrigue stable et efficace. Le roman reste évidemment destiné à un public jeune, mais cela n'empêche pas un réel travail sur le fond, avec des réflexions qui ne manqueront pas d'intéresser les plus âgés. Enfin, le tout reste léger, mais globalement, l'intrigue a gagné en maturité et en complexité.

En bref, le premier tome d'une saga prometteuse, aussi prenant et distrayant que ses prédécesseurs. Rick Riordan réinvestit son univers fantastique avec talent, tout en apportant de réels changements tout à fait appréciables, comme l'introduction d'un narrateur tout sauf lassant, Apollon. À découvrir si vous avez été séduits par les précédents romans de l'auteur... et si vous avez envie de changement !

Note attribuée : 8,5/10

Pour ce qui est du niveau d'anglais, il est tout sauf insurmontable, au point que je recommanderais même ce roman comme première lecture en VO. L'intrigue est plutôt simple à suivre, et vous ne devriez pas rencontrer de difficulté majeure.

14 commentaires:

  1. Tu me donnes envie de me lancer dans cette lecture :)

    RépondreSupprimer
  2. Allez, +1 dans ma Wish-List ! Vile tentatrice ! :)

    RépondreSupprimer
  3. Percy Jackson et Héros de l'Olympe font parti de mes sagas préférées, et ton avis sur ce nouveau livre de Rick Riordan me donne trop envie de découvrir Apollon *-* !! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu aimes autant ces deux sagas, n'hésite pas une seconde !

      Supprimer
  4. La couverture est tout simplement magnifique *-*

    RépondreSupprimer
  5. J'attends avec impatiente la sortie française, mais puisque tu dis qu'il est plutôt "facile" et qu'on peut le prendre comme première lecture VO, j'y réfléchis ^-^

    Camille :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te le recommande en effet en première lecture VO, tu devrais tout à fait suivre l'intrigue !

      Supprimer
  6. Je ne sais pas pourquoi mais les romans de cet auteur ne me tente pas du tout...

    RépondreSupprimer
  7. Il faut absolument que je me replonge dans les Percy Jackson! J'avais adoré les deux premiers et je n'ai pas continué...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut que tu poursuives sur ta lancée, le troisième est excellent et Les Héros de l'Olympe également...

      Supprimer