La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

lundi 7 décembre 2015

Les Outrepasseurs tome 2 – La Reine des Neiges de Cindy Van Wilder — Chronique n°148

"Ils retiendront que tu étais un monstre, aussi laid à l'extérieur qu'à l'intérieur. Ils se souviendront de ton absence de pitié, de ta férocité, de ton don de manipulation. Ils se rappelleront aussi que tu as reçu tes cicatrices parce que tu n'as cessé de combattre depuis que tu es venu au monde. Ils ne t'aimeront jamais, certains ne te respecteront même pas. Mais personne ne pourra t'enlever ce que tu es : un guerrier."

Titre : Les Outrepasseurs tome 2 – La Reine des Neiges
Auteure : Cindy Van Wilder
Genre : Fantastique | Mythologique
Éditions : Gulf Stream
Nombre de pages : 368
Résumé :
Avertissement : si vous avez eu le privilège incomparable d'avoir été doté d'une paire d'yeux fonctionnant correctement à votre naissance, vous avez pu constater qu'il s'agit du second tome du saga. Par conséquent, je vous conseille de ne pas aventurer lesdits globes oculaires sur le résumé du roman – ma chronique est cependant exempte de spoilers. Enfin, vous faites ce que vous voulez, vous restez unique décisionnaire de vos actions, et je n'ai aucunement la prétention de m'interposer dans une décision aussi intime. Sur ce, bonne lecture.

Les Outrepasseurs viennent enfin de capturer la dernière fée libre, Snezhkaïa la Reine des Neiges. Ils ignorent qu’ils viennent de déclencher une malédiction qui risque de les anéantir. Peter, qui supporte de moins en moins de se plier à la volonté de Noble, tente de retrouver le Chasseur pour mettre fin à cette lutte séculaire...

--------------------------------------------------

J'étais déjà tombée amoureuse de la plume de l'auteure avec le premier tome des Outrepasseurs – que je vous conseille vivement si vous n'avez pas encore eu l'occasion de le découvrir, ne serait-ce que pour la beauté de ces couvertures. 
Logiquement, ce deuxième volume me tentait énormément, mais ayant une propension dramatique à la procrastination, j'ai mis un an à enfin le commencer – mais ce n'était pas par manque d'envie, loin de là ! J'ai fini par m'y mettre juste avant le salon de Montreuil, pour l'avoir bien en tête au moment de rencontrer l'auteure.
Et quelle réussite...


Je ne me souvenais pour ainsi dire que de très peu d'éléments, et je craignais légèrement – totalement – de ne rien comprendre, mais cela n'a pas été le cas, et je suis parvenue à me réintégrer dans l'histoire comme si j'avais refermé le premier tome une semaine auparavant.

Le premier tome restait extrêmement introductif, s'ancrant principalement dans le passé. Si je n'avais pas été dérangée par ce choix, je commençais à avoir vraiment envie que l'on rentre dans le vif de l'action. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que je n'ai pas été déçue ! 
J'ai apprécié l'introduction de nouveaux personnages, de nouveaux enjeux... et j'étais surtout curieuse de découvrir l'adaptation de Peter à sa nouvelle vie d'Outrepasseur. 

Les personnages créés par l'auteure sont absolument géniaux, dans le sens où l'on n'arrive jamais à savoir ce que l'on pense d'eux. On n'arrive pas à distinguer les méchants des gentils, tout simplement parce qu'il n'y a ni l'un ni l'autre. Beaucoup de héros de romans actuels sont trop manichéens, mais ce n'est absolument pas le cas ici. Tout est dans la nuance, dans le conflit intérieur, dans la profondeur psychologique. On se surprend à soutenir les fés et à souhaiter la défaite des Outrepasseurs, avant de changer de bord trois pages plus tard. 
Parfaits, je vous dis. Ils sont parfaits.

Vous serez incapables de reposer ce livre, envoûtés par la plume remarquable de l'auteure, qui sait parfaitement où elle emmène ses lecteurs. Le rythme est très justement dosé, la tension ne fait que grimper, et et on se retrouve complètement renversé par cette histoire.
On vibre et on est captivé, on tremble et on frémit, en bref, on passe par un million d'émotions contradictoires. 
Au cas où vous n'auriez pas saisi le message de cette chronique – ce qui serait assez inquiétant –, voici mon avis global : encore.

Note attribuée : 9/10 : une excellente suite, un roman explosif à l'intrigue passionnante  et aux personnages fascinants. Les Outrepasseurs ne ressemble à rien de ce que j'ai pu lire auparavant. Je suis conquise, et je ne vais pas tenir longtemps avant de me jeter sur le dénouement !


6 commentaires:

  1. J'ai le tome 1 dans ma PAL et j'ai vraiment très envie de découvrir cette saga :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'irai voir ce que tu en auras pensé alors, en espérant que tu accrocheras !

      Supprimer
  2. J'ai lu le premier tome mais n'étant pas fan de fantasy, ça avait été une lecture mitigée !
    J'espère plus apprécier le tome 2 pour me faire un avis sur la trilogie. Apparamment, l'action est au rendez-vous dans ce tome 2, ce qui est top :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis sûre que tu vas aimer ce tome 2 — je t'envoie plein d'ondes positives !

      Supprimer
  3. Comme je rêve de lire ce second tome... Je crois qu'un de ces jours je vais tout simplement m'offrir une folie : les trois d'un coup. Je les trouve tellement beaux, et puis le style de l'auteur m'avait complètement captivée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'approuve hautement ce projet – bien qu'il soit assez coûteux :') Je suis complètement d'accord avec toi, c'est l'équilibre parfait entre la forme et le fond !

      Supprimer