La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

mardi 20 septembre 2016

Là où elle repose de Kimberly McCreight — Chronique n°246

Titre : Là où elle repose
Auteure : Kimberly McCreight
Genre : Thriller
Éditions : Le Cherche-Midi
Lu en : français
Nombre de pages : 409
Résumé : À Ridgedale, petite ville aisée du New Jersey, le corps d’un bébé est retrouvé dans les bois voisins de l’université. Malgré toutes les rumeurs et les hypothèses que ne manque pas de susciter le drame, personne ne connaît l’identité de la fillette et encore moins les raisons de sa mort. Molly Anderson, journaliste indépendante récemment arrivée avec son mari et sa fille, est recrutée par le journal local pour couvrir le fait divers. Une affaire, pour la jeune femme, qui réveille un tourment douloureux. En effet, elle a perdu un bébé et ne s’est jamais vraiment remise de cette épreuve… Or, ses investigations vont mettre à jour certains secrets bien enfouis de cette petite communauté aux apparences si convenables.

-----------------------------------------------------------


J'avais tant aimé Amelia. Je l'avais englouti avec passion, j'avais frémi en suivant le destin de son héroïne, j'avais été touchée par le parcours du combattant qu'emprunte la narratrice, mère d'une adolescente suicidée sans aucune explication, convaincue que sa fille a été victime d'un meurtre contrairement à ce qu'indiquent toutes les preuves, et qui entreprend de découvrir la vérité.

Aussi, lorsque j'ai découvert qu'un autre roman de l'auteure venait de paraître en France, il ne m'a guère fallu plus de quelques millisecondes pour me jeter sur le charmant ouvrage et m'y plonger goulûment.

À un moment donné, je l'ai payé aussi. Mais c'est secondaire.

Question : Là où elle repose est-il aussi bon qu'Amelia ?
Réponse : Pas tout à fait. Mais presque.

Comme dans le précédent roman de l'auteure, on se retrouve irrémédiablement happé par l'histoire dès les tous premiers chapitres. Le mystère principal se met rapidement en place, le réseau de personnages devient familier en un rien de temps, et la tension créée par l'auteure se fait vite d'une belle intensité. 
Le rythme est indéniablement bien équilibré, avec des allers-retours entre passé et présent plutôt maîtrisés, malgré une fin peut-être un peu dense. 
Tout cela pour dire que si vous avez une dissertation à rédiger de façon urgente, vous feriez clairement mieux de vous abstenir de plonger le nez dans ces pages. Parce qu'avec une histoire d'une telle addictivité, il est difficile de maintenir un sens des priorités... sensé, justement

Kimberly McCreight a sans surprise conservé son excellente plume, naviguant avec talent entre les points de vue, et créant des portraits psychologiques tout simplement fascinants. Ses personnages sont toujours d'une grande complexité – sans que cela ne mène à la confusion, naturellement ! –, et ne se révèlent jamais sous le jour attendu. Certaines figures, telle Molly, la principale narratrice du roman, se reconstruisent et mûrissent, tandis que d'autres se laissent rattraper par leurs démons, ou que d'autres encore cachent des secrets insoupçonnables... 

L'auteure décrit des faits et des situations souvent durs, complexes, mais sans jamais se départir d'une certaine pudeur. Elle frappe fort, juste, mais ne sombre jamais dans le trash ou le gore. Explorant l'actualité avec acuité, elle met en lumière la complexité des relations entre parents et enfants, et la façon dont se construisent ou non les adolescents aujourd'hui.

En bref, une lecture captivante, qui vous fera frissonner, vous torturera l'esprit et vous transportera sans faute le temps de quelques centaines de pages. Là où elle repose vient confirmer la virtuosité de Kimberly McCreight, qui tend à s'imposer comme un grand nom du thriller psychologique ! Dans l'attente de découvrir un autre de ses romans, The Outliers, je ne peux que vous inviter à vous lancer...

Note attribuée : 8,5/10

10 commentaires:

  1. "Pas tout à fait. Mais presque." Ça me va ^^ Amélia m'avait bien plu également, donc j'espère bien découvrir celui-ci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira autant alors :D

      Supprimer
    2. Voilà, fini ^^ Un excellent thriller ! Le seul "hic" est le début, selon moi. J'ai toujours un peu de mal lorsqu'il y a beaucoup de personnages, sans que l'on sache les liens entre eux. Mais, franchement, je suis vite passée outre.

      Supprimer
  2. Oh, chouette une chronique sur le nouveau livre de Kimberley McCreight^^ Je l'avais demandé aux MLR2016 et c'est lui que j'ai eu du coup c'est cool de me le remettre un peu en tête ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Génial, j'ai hâte de savoir ce que tu vas en penser !

      Supprimer
  3. Pourquoi pas! J'aime bien les thrillers psychologiques :)

    RépondreSupprimer
  4. Je n'ai pas accrochée à Amelia :-/
    Ni le style, ni les personnages ne m'ont plu ...
    Du coup, j'ai bien envie de laisser une seconde chance à l'auteure mais cela reste à voir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il fauuuut, ses livres sont si prenants !

      Supprimer
  5. J'aime beaucoup la couverture, mais j'ai plutôt vu des avis mitigés sur ce livre, donc je reste un peu sceptique sur mon envie de le découvrir ou non. Peut-être si je le trouve en médiathèque.

    RépondreSupprimer