La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image"> Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

samedi 14 janvier 2017

Paranoïa de Melissa Bellevigne - Chronique n°284

"Le temps ne s'arrêtait-t-il donc jamais pour laisser une chance à ceux que la vie n'a pas épargnés ?"

Titre : Paranoïa
Auteure : Melissa Bellevigne
Genre : Paranormal
Editions : Hachette (collection Black Moon)
Lu en : français
Nombre de pages : 300
Résumé : Lisa Hernest, psychiatre reconnue et spécialisée dans les cas complexes, est appelée à l’institut Saint-Vincent en périphérie de Paris. Elle va rencontrer sa nouvelle patiente : Judy Desforêt, internée pour paranoïa et hallucinations, enceinte de cinq mois et qui refuse de s’alimenter. Dès leur première entrevue, la jeune femme qui se dresse face à elle fait preuve d’une lucidité et d’un discernement hors pair. Et plus Lisa apprend à la connaître, plus leurs échanges viennent ébranler ses propres convictions professionnelles et personnelles. Entretien après entretien, Judy lui livre en effet une curieuse histoire, mêlant sa quête des racines familiales en Angleterre et la présence invisible d’un certain Alwyn, cet homme qui la suit comme son ombre depuis toujours. Progressivement, Lisa, l’experte en âmes fragiles, sent ses moyens lui échapper et Judy la déstabiliser. À mesure que les mois passent et que la date de l’accouchement approche, la vérité semble s’éloigner. 

--------------------------------------------------

Une histoire qui s'intéresse aux hallucinations, à la perception mentale, à la folie, saupoudrée d'éléments paranormaux ?
Oui. Le peuple achète.

C'est en effet ce que propose ici Melissa Bellevigne,  à travers Paranoïa, la double histoire d'une jeune et brillante psychiatre, Lisa Hernest, et de sa toute dernière patiente, Judy Desforêts, qui n'est encore presque qu'une adolescente, et pourtant sujette à de terribles hallucinations qui la rendent violente et surtout désespérée d'être crue par qui que ce soit - autant dire que cela ne s'est jamais produit...
Du moins, jusqu'à l'arrivée de Lisa.

L'écriture de l'auteure, tout en suggestion et cernée de doutes, sert évidemment l'atmosphère si particulière de ce roman. Paranoïa se dévore véritablement d'une traite, avec son rythme décapant, ses chapitres courts et sa capacité assez ultime à entretenir une tension permanente, et surtout un terrible doute binaire : cette nouvelle patiente du docteur Hernest ment-elle, est-elle en proie à des hallucinations... Ou est-elle la seule à entrevoir la vérité ?

On part de ses certitudes ancrées à son réel, pour au fil des pages dévorées se remettre en question et envisager des vérités inconcevables. Le récit peut parfois donner le sentiment de piétiner, avec les nombreux passages sur la vie personnelle du docteur Hernest, mais ces passages restent finalement essentiels à la lente installation de l'incertitude, à la création d'une atmosphère aussi étouffante qu'intime.

L'intrigue est loin de se dérouler de la façon dont le lecteur le pense, se frayant un chemin sinueux à travers ses suppositions pour s'achever en un dénouement finalement pas aussi retentissant que prévu, mais qui est loin de permettre de refermer ce roman rassuré et convaincu... Le mystère demeure, plane encore autour des deux personnages principaux, et donne à ce récit une impression d'infini. 

En bref, un roman aussi imprévisible que détonnant, qui fait naviguer son lecteur avec talent en eaux troubles  jusqu'à un final plus déstabilisant que ne l'était le reste de l'intrigue, déjà bien perturbant !

Note attribuée : 8/10

8 commentaires:

  1. J'ai bien envie de découvrir ce roman, pff il y a tellement de roman intéressant c'est dur choisir ^^'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha c'est même affreusement impossible !

      Supprimer
  2. Ce livre m'a laissé assez perplexe... J'ai clairement moins aimé que toi ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haaaa quel dommage :/ Je peux comprendre que tu aies été décontenancée...

      Supprimer
  3. J'ai vraiment envie de le lire ! J'en suis déjà toute remuée !

    RépondreSupprimer
  4. Franchement, malgré les bons avis que je peux lire partout, ce livre ne me tente pas trop. Je ne sais pas vraiment pourquoi mais il y un truc qui fait qu'il ne me tente pas vraiment ^^.

    RépondreSupprimer
  5. Le résumé me donnait envie depuis la sortie du roman mais je ne me suis jamais décidé à le lire. Ta chronique va peut-être me faire changer d'avis.

    RépondreSupprimer
  6. Pour moi, ce fut une lecture vraiment intéressante et surtout extrêmement originale ! Super pour un premier roman à mes yeux.

    Elodie
    http://lafoliedesmotsetdesimages.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer