La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

samedi 21 mai 2016

Jungle Park de Philippe Arnaud — Chronique n°200

Titre : Jungle Park
Auteur : Philippe Arnaud
Genre : Science-Fiction
Éditions : Sarbacane (collection Exprim')
Nombre de pages : 277
Résumé : Année 2050.


L'Afrique, continent prison gardé par des drones, est devenue le dépotoir des déchets industriels occidentaux, et le lieu où l'on parachute les condamnés à mort américains.

Tony Belluin est un de ces condamnés à mort, directeur d'un parc d'attractions célèbre, injustement accusé de terrorisme. Sauvé de la mort par Jean-Baptiste, le chef d'un réseau de résistants, il accompagne celui-ci au coeur de la jungle.

Pendant ce temps, la fille de Tony découvre la preuve qu'il n'est pas mort, puis la trace des auteurs du complot dirigé contre lui...


----------------------------------

Un grand merci aux éditions Sarbacane pour cet envoi !

----------------------------------

Imaginez un futur dans lequel l'Afrique est tout simplement devenue la déchetterie du monde, et son accès est désormais réservé aux condamnés à mort, afin qu'ils y vivent un décès cordial dans la joie, la bonne humeur et les déchets radioactifs. Imaginez un homme riche et acclamé par ses pairs, fondateur d'un parc d'attractions ayant pour thème l'Afrique, condamné injustement à mort pour terrorisme et largué sur ce continent qui avait jusqu'alors suscité sa fascination. Imaginez que sa famille le croit mort et surtout coupable.
Délicieusement retors, glauque et passionnant, n'est-ce pas ?
Mon petit cœur de lectrice s'est emballé à la simple vue des deux  premières lignes du résumé, qui me promettaient un grand cru de science-fiction comme je les aime. Et je ne peux que féliciter cet organe littéraire, grâce auquel j'ai découvert un roman rare, manifeste d'un grand talent.

S'il peut être difficile de rentrer dans le roman dans les premiers chapitres, et si certains passages, notamment vers le dénouement, sont si denses que j'étais parfois un peu déconcertée, je ne peux cependant que louer le fort caractère addictif de ce roman, dont l'univers et l'intrigue m'ont saisie, et transportée près de trois cents pages durant, sans interruption aucune. Je découvrais Philippe Arnaud avec ce roman, et ses idées de l'auteur, sa plume, les tournants que  prend l'intrigue m'ont souvent déstabilisée, interpellée, mais surtout beaucoup plu.


Les personnages de Jungle Park m'ont particulièrement séduite, grâce à leurs caractères affirmés, à leur passion, à leurs convictions. On se sent incroyablement impliqué dans leurs existences, et on les suit avec pratiquement autant d'intérêt que si notre vie en dépendait !


J'ai trouvé à ce roman un caractère extrêmement novateur, avec ces personnages forts, cet univers impitoyable, sa structure, alternant entre scènes d'action et de réflexion... J'étais perpétuellement dans la surprise, la découverte, et j'ai énormément apprécié cela. De plus, à travers la description frappante de ce monde futuriste dévoré par la pollution, l'auteur amène son lecteur à réfléchir de façon nouvelle, à être frappé par l'avenir qui attend nos enfants et petits-enfants si nous continuons à vivre comme nous le faisons. Et oui, vous avez sans doute entendu cette réflexion des dizaines de fois, mais croyez-moi, l'effet est d'une intensité inédite avec cette lecture. 

Et pour cela, je ne peux que lever mon chapeau !

Pour ne parler que de ma petite et insignifiante personne, après avoir refermé ce roman, j'avais tout simplement envie de courir partout dans la rue en criant "coupez le chauffage, arrêtez de respirer, de jeter des ordures partout, ou nous allons tous mouriiiir !".

Sérieusement, vous imaginez mon délicat faciès affublé d'un masque à gaz ? Moi non plus.

L'unique reproche que je pourrais formuler à l'encontre de ce roman est paradoxalement ce qui m'a le plus séduit, à savoir sa richesse. Il peut en effet être difficile de rentrer dans le roman dans les premiers chapitres, et certains passages, notamment vers le dénouement, étaient si denses que j'étais parfois un peu déconcertée.
Mais je vous fais confiance pour vous accrocher, braves petits.

En bref, un roman profondément original, dont l'inventivité et la complexité ne pourront que vous ravir. Mais Jungle Park ne se contente pas d'être un récit captivant au rythme à couper le souffle, il nous livre en plus de cela toute une réflexion sur les dangers du comportement de notre société. 

Note attribuée : 8,5/10

16 commentaires:

  1. Il me reste environ 70 pages, je compte le terminer ce soir ^_^ J'aime bien mais, justement, les passages très denses dont tu parles me freinent un peu. J'ai l'impression de ne pas toujours tout comprendre en fait (et je me sens un peu con du coup).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, ne t'inquiète pas, j'ai parfois eu cette impression aussi... Mais bon, j'ai tout compris avec la fin. Enfin, je crois.

      Supprimer
  2. Ce livre me fait de plus en plus envie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vraiment très intéressant à découvrir !

      Supprimer
  3. A le voir fleurir sur la blogosphère et en lire des avis positifs, ce livre commence à me donner envie! xD
    Je me lancerai peut-être! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La blogosphère est le lieu de toutes les tentations :p

      Supprimer
  4. Une chronique qui m'aurait beaucoup donné envie de découvrir le livre... si ce n'était pas déjà fait :p

    Si tu veux continuer ta découverte de l'auteur, fonce sur Indomptables <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien ne t'empêche de le relire après tout x) Je prends note, je prends note !

      Supprimer
  5. Je ne l'ai pas demandé à la maison d'édition car je n'aime pas tellement la SF et je craignais de ne pas accrocher. À ce jour, je me dis que j'ai peut-être bien fait, malgré les avis positifs :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends tes craintes, mais crois-moi, tu gagnerais à tenter certains titres de SF... Dont celui-ci !

      Supprimer
  6. Je viens de le commencer et je trouve ce roman super intéressant :D (et flippant aussi, bien flippant). Il y a certains chapitres que je ne comprends pas par contre, ceux avec une personne dans une cage '-'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trèèèès flippant, délicieusement flippant ! Tu devrais comprendre en avançant dans le roman (ne t'inquiète pas, je ne captais rien non plus à ce moment-là)

      Supprimer
  7. Un livre qui a l'air vraiment-vraiment pas mal ^^

    Camille :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et il n'est effectivement pas mauvais du tout :p

      Supprimer
  8. J'ai bien envie de découvrir la façon de l'auteur sur notre futur et voir ce qu'il fait de l'Afrique :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sache que sa démarche est vraiment intéressante !

      Supprimer