La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

samedi 6 février 2016

London Panic ! de Marie Vermande-Lherm — Chronique n°167

Titre : London Panic !
Auteure : Marie Vermande-Lherm
Éditions : Sarbacane (collection Exprim')
Genre : Contemporain | Jeunesse
Nombre de pages : 156
Résumé : Lucie n'aurait pas dû entrer en guerre contre sa prof d'anglais : la voilà privée du voyage à Londres.
Tant pis : ce voyage, elle le fera, coûte que coûte !
Quitte à vendre son âme (ou presque) à un camarade de classe – le mystérieux Abu.
Quitte à s'improviser baby-sitter dans la famille complètement dingue d'un lord anglais.
Quitte à parcourir Londres sur la piste d'un petit prophète de 1m20, disparu en plein shopping !
Quoi qu'il arrive, Lucie : don't panic ! 


------------------------------------------------------------------

Je remercie les éditions Sarbacane pour cet envoi ! 

------------------------------------------------------------------

Vous commencez sans doute à entendre parler de London Panic !, le deuxième Exprim' de l'année – dans un registre très différent de Dans le Désordre, le premier paru de 2016 ! Si ce dernier s'ancrait dans le drame et la tension, celui-ci choisit plutôt le camp de la vitalité et de l'humour. Les aventures de Lucie vont feront l'effet d'un perpétuel éclat de rire, 

Le ton est donné dès la couverture – l'image que j'ai mise en début d'article n'illustre que piètrement ce roman, qui étincelle en réalité de mille feux ! –, avec une ambiance légère et surtout londonienne ! L'auteure nous propose en effet une découverte hilarante de Londres avec son personnage principal, Lucie, une jeune lycéenne qui se voit privée de voyage scolaire à cause de son comportement avec sa professeure d'anglais... et qui, étant dotée d'un fort esprit de contestation, décide de se rendre par elle-même à Londres, simplement pour narguer cette enseignante – un comportement tout à fait réfléchi et sensé que je cautionne hautement.

L'écriture m'a bien plu, très fluide, familière, elle reflète parfaitement les pensées de Lucie, et sait animer le récit avec beaucoup d'humour. Le rythme de l'histoire est trépidant, haletant, de sorte qu'on se laisse immédiatement et irrémédiablement entraîner par les péripéties de Lucie, pour engloutir ce roman d'une traite ! Le ton est très léger, mais cela n'empêche pas quelques réflexions sur le rôle et l'importance de la famille, par exemple. C'est une véritable bouffée d'air frais, dont j'ai été très heureuse de profiter, en une période assez éprouvante.

Un minuscule reproche cependant : je n'aurais pas dit non à quelques chapitres en plus... Le tout passe tout de même très vite, et j'ai trouvé le dénouement quelque peu... précipité. De même, j'aurais bien aimé que l'auteure s'attarde un peu plus sur la relation entre Lucie et Lawrence, qui m'a semblé un peu trop vite traitée. La midinette qui sommeille en moi était en manque de détails croustillants.

Une course délicieusement déjantée à travers Londres, que l'on ne peut qu'accueillir avec plaisir en ces temps glaciaux et déprimants ! Vous savourerez London Panic comme un délicieux cocktail rafraîchissant – même s'il est vrai que l'on regrette un peu de le terminer aussi vite.

Note attribuée : 8/10

6 commentaires:

  1. C'est vrai que 150 pages, c'est court ! Ça a l'air vraiment cool, j'espère juste que je ne le trouverai pas trop rapide haha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est court, mais intense ! J'irai voir ton avis ^^

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Espérons que tu pourras le lire alors !

      Supprimer
  3. Je n'aurai pas été contre quelques détails croustillants non plus ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, nous nous retrouvons, nous les petites fleurs bleues :D

      Supprimer