La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image"> Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

dimanche 12 juillet 2015

Les Perfectionnistes de Sara Shepard — Chronique n°108

Titre : Les Perfectionnistes
Auteure : Sara Shepard
Genre : Chick-lit
Éditions : PKJ
Résumé : Nolan Hotchkiss est le garçon le plus populaire du lycée. Mais c'est aussi un pervers et un manipulateur.
Chaque fille croisant sa route le regrette tôt ou tard. C'est le cas d'Ava, Caitlin, Julie, Mackenzie et Parker, qui, humiliées, imaginent ce qu'elles pourraient faire pour se venger de lui, et finissent par fantasmer son meurtre.
Quelques jours plus tard, on retrouve le corps sans vie de Nolan. Cela ne peut être une coïncidence. Et si quelqu'un les avait entendues conspirer et décidé de mettre leur plan à exécution ?

------------------------------------------------------

J'ai lu les quatre premiers tomes de la série des Menteuses de Sara Shepard, que j'avais bien aimés. Lorsque j'ai lu le résumé des Perfectionnistes, j'ai donc eu peur que l'histoire et les personnages n'aient pas grand-chose d'original. Un meurtre/une disparition inexpliqué(e),  plusieurs jolies jeunes filles riches et intelligentes plus ou moins impliquées qui (re)deviennent amies et enquêtent pour enfin connaître la vérité ? Je crois qu'on a déjà vu ça quelque part.

Je me suis malgré tout laissé tenter, attirée par la perspective d'avoir un livre facile à lire pour l'été. Alors effectivement, Les Perfectionnistes n'a pas énormément d'éléments novateurs par rapport à Pretty Little Liars. On reconnaît des personnages, des situations des thèmes, et j'avoue que j'aurais apprécié plus de nouveauté. La similarité va jusqu'à la police du titre, qui reste la même pour les deux séries !

D'ailleurs, à propos de titre... J'avoue que je n'ai absolument pas compris le choix de "Perfectionnistes". Les cinq filles ne sont justement pas perfectionnistes. Toutes veulent se venger d'un certain Nolan Hotchkiss, le garçon le plus populaire du lycée, qui leur a fait énormément de mal d'une différente façon. Elles décident donc de créer une situation humiliante pour lui, sans toutefois le tuer. Elles passent à l'acte, et il se trouve que ce soir-là, quelqu'un d'autre va tuer Nolan, et tenter de faire endosser la culpabilité aux cinq filles. Comment ? Grâce aux erreurs qu'elles ont faites ! Empreintes, médicaments qu'elles-mêmes consommaient, écritures reconnaissables, conversations à voix haute devant témoins à propos de ce qu'elles allaient faire... Non, je n'appelle pas cela du perfectionnisme.
Moi, chipoter ? Noooon...

J'ai trouvé que ces cinq héroïnes étaient un peu trop nombreuses, dans le sens où le livre n'est pas si gros que cela et qu'au final, quatre chapitres seulement doivent être consacrés à chacune... Au final, je n'ai pas eu l'impression de les connaître, seulement de les avoir survolées, pour n'en retenir que des stéréotypes : la jeune fille timide musicienne, la populaire qui dissimule un secret... 
Les personnages des Menteuses ressemblent beaucoup aux personnages des Perfectionnistes, c'est un fait. On reconnaît beaucoup de traits de caractère, de situations. Cependant, l'auteure aborde des sujets intéressants que j'espère voir plus creusés dans le second – et normalement dernier – tome. J'espère vraiment voir les cinq jeunes filles prendre leurs marques et se différencier d'Aria, Emily, Spencer et Hanna. Parce que là...

Bien sûr, il y a des points positifs ! L'histoire reste très prenante et efficace, et pique rapidement notre intérêt. L'écriture de Sara Shepard est toujours aussi entraînante et fluide, rendant le livre difficile à reposer. 
Les Perfectionnistes est une lecture agréable, parfois pas assez creusée, mais que je considère parfaite pour se détendre cet été. L'auteure sait où elle va et a un vrai talent pour créer du suspense et de la tension. 
Certains rebondissements sont prévisibles, certaines situations sont plates, mais au final, j'ai un bon ressenti par rapport à ce livre. Il n'est pas exceptionnel, mais très agréable cependant !
Note attribuée : 7,5/10

8 commentaires:

  1. Je pense que je vais peut être me lancer dans ''Les Menteuses'', car celui-ci ne me tente pas trop trop. Effectivement le titre est bizarre ( à moins que ce ne soit fait exprès, un peu d'ironie ? ) et la couverture n'est pas belle du tout. Moi superficielle ? Point du tout !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais plus apprécié les Menteuses, un peu plus intéressant et creusé que celui-ci à mes yeux – même si 16 tomes, c'est quand même assez ridicule... :p
      Haha, moi aussi, je me laisse influencer par les couvertures !

      Supprimer
  2. 'Les Menteuses' ne m'intéressaient pas vraiment et ce livre non plus sachant qu'il y a des points communs avec, peut être à un autre moment ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu as besoin d'une lecture détente, les livres de cette auteure sont parfaits !

      Supprimer
  3. J'ai aussi noté la ressemblance entre les deux sagas, et même avec The Lying Game, toujours de Sara Shepard. Je crois que c'est son truc ce genre d'histoire haha. C'est vrai que les personnages sont un peu trop nombreux... Mais en tout cas j'ai beaucoup aimé :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente que tu aies aimé ! Ça reste une bonne lecture, même si ce n'est pas hyper novateur non plus ;)

      Supprimer
  4. Je suis assez d'accord avec toi sur le titre qui est mal trouvé.
    pour les personnages ils sont moins travaillés que les 4 jolies petites menteuses. Néanmoins l'histoire prend bien :). Reste le T2 à lire maintenant :).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'est-ce pas ? ;) Oui, j'ai quand même hâte de savoir qui est le maître chanteur !

      Supprimer