La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image"> Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

samedi 13 juin 2015

Cœur de Brindille d'Yves-Marie Robin — Chronique n°100

Titre : Cœur de Brindille
Auteur : Yves-Marie Robin
Éditions : Sarbacane (collection Exprim')
Genre : Jeunesse
Nombre de pages : 188
Résumé : « Été 1975, Cité des Biscottes, dans le Nord de la France. Lolita dite Brindille, une adolescente de 15 ans, vit seule avec sa mère, alcoolique notoire. En vraie « fleur de béton », Brindille ne rêve que de partir – d’abord et avant tout, pour revoir son frère aîné Angelo, incarcéré à Marseille. C’est à l’occasion d’une rencontre foudroyante avec un jeune jongleur travaillant dans un cirque tzigane qu’elle concrétise ce désir… au grand désarroi de son professeur de lycée, très attaché à cette élève atypique qui va se lancer à sa poursuite. Mais Lolita laisse peu de traces ; lancée sur les routes avec le cirque, elle apprend le métier, change d’identité, s’adapte aux péripéties en suivant son instinct, toujours. En cargo, à pied ou sur la selle d’un scooter, elle ira jusqu’au bout de son aventure... par le chemin où naissent les légendes ! »

-----------------------------------------

Un grand merci à Charlène et aux éditions Sarbacane pour leur confiance !

Je n'ai jamais été déçue par un roman de la collection Exprim', et c'est donc très confiante que j'ai commencé Cœur de Brindille. Si ce roman n'est pas ma parution préférée de ces éditions, il reste une jolie lecture ! 

L'histoire se déroule dans les années 1970, dans une cité du Nord de la France. Lolita, dont le frère aîné est emprisonné à Marseille et dont les parents sont tout sauf un exemple de responsabilité, décide de s'enfuir avec la troupe d'un cirque tzigane, espérant vivre une vraie aventure et rendre visite à son frère. Seulement, Lolita a 15 ans, et les services sociaux ainsi que son professeur principal vont rapidement se lancer à la poursuite...

Les personnages sont très vite brossés et parfois à la limite du cliché, mais ils restent plutôt attachants, notamment Angelo, le frère de Lolita, incarcéré dans le Sud de la France, qui aimerait être aux côtés de sa sœur pour la soutenir et la protéger, mais qui est trop éloigné d'elle pour avoir une quelconque incidence dans sa vie.
Lolita, malgré sa versatilité, disons, est une jeune fille pour laquelle on se fait du souci
J'ai été agréablement surprise, car avec la narration à la troisième personne et plusieurs narrateurs, il arrive que l'on se sente extérieur à l'intrigue ou que l'on ne se sente pas proche des personnages. Ce n'était heureusement pas le cas ici !

Ce livre a un rythme extrêmement intense, les points de vue changent à chaque chapitre, tout comme les lieux dans lesquels les personnages évoluent... Tout cela confère à ce roman un dynamisme certain, et permet au lecteur d'accrocher très vite. La correspondance entre Lolita et Angelo était également très agréable à suivre, cela permettait de petites pauses dans cette histoire fulgurante !

La romance reste très... rapide. On a droit à la scène de la rencontre, et dix pages plus loin, au duo d'amour qui se jure une fidélité éternelle et qui murmure des phrases romantiques. Je crois au coup de foudre. Mais quand même.

L'époque des années 70 et l'univers du cirque choisi par l'auteur sont tous deux très intéressants, et donnent sa particularité à Cœur de Brindille. L'histoire prend place il y a 40 ans, mais certains sujets restent très actuels, et cela laisse à réfléchir.

L'écriture est très particulière, très familière, et elle m'a plutôt plu, même si...
Attention, alerte maniaquerie.
L'auteur utilise très souvent des "?!", "!!!" et autres "??". Je ne suis pas contre la ponctuation expressive. Mais après un certain nombre de points d'exclamation trop rapprochés, je commence à tiquer. 
J'essaye de me soigner, encore et toujours.

D'un autre côté, j'ai trouvé que certains problèmes se résolvaient d'un coup de baguette magique – deus ex machina, comme on dit entre latinistes. Y a-t-il des latinistes ici ? Pitié, je me sens seule –, notamment à la fin... De manière générale, les dernières pages sont bien trop rapides, et de nombreuses questions restent en suspens. J'aurais aimé que ce roman soit un peu plus long, parce qu'au final, on le lit en une ou deux heures à peine, et on en aimerait bien un peu plus !

Malgré quelques défauts, Cœur de Brindille est un livre facile à lire, mais loin d'être dénué de sens. Un roman très poétique qui plaira à beaucoup...
Note attribuée : 7/10



8 commentaires:

  1. J'avais également trouvé que certaines choses se résolvaient un brin trop rapidement... Mais, je suis d'accord avec toi, c'est un roman poétique et non dénué de sens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ce roman reste une lecture sympathique ^^

      Supprimer
  2. "Si ce roman n'est pas ma parution préférée de ces éditions, il reste une jolie lecture" : c'est ce que je n'arrête pas de me dire aussi :) c'est sûr qu'il renferme un beau message !

    RépondreSupprimer
  3. Je ne lis que du bien sur ce livre :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'il est agréable à lire !

      Supprimer
  4. C'est l'une de mes prochaines lectures :) Je te comprends pour la ponctuation, c'est aussi quelque chose qui me dérange (ça marche aussi pour les "..." à tout bout de champs !). On peut se soigner ensemble haha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, je suis d'accord aussi pour les points de suspension – manque de chance il y en a aussi beaucoup dans ce livre :p oui, bonne idée, créons la thérapie spéciale maniaquerie livresque !

      Supprimer