La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

mardi 3 mars 2015

Nos Faces Cachées d'Amy Harmon — Chronique n°76

"Il y a des jours comme ça, Bailey, où on se dit qu'on n'en peut plus. Et puis on découvre qu'en fait, on peut encore avancer. Toujours. Tu es fort. Tu respires un grand coup, tu déglutis encore une fois, tu souffres encore un peu et tu trouves ton second souffle." 

Titre : Nos Faces Cachées
Auteure : Amy Harmon
Genre : YA | Contemporain
Éditions : Robert Laffont (collection R)
Nombre de pages : 434
Résumé : Ambrose Young est beau comme un dieu. Le genre de physique que l'on retrouve en couverture des romances. Et Fern Taylor en connaît un rayon, elle en lit depuis ses treize ans. Mais peut-être parce qu'il est si beau, Ambrose demeure inaccessible pour une fille comme elle. Jusqu'à ce qu'il cesse de l'être...

Nos Faces Cachées est l'histoire de cinq amis qui partent à la guerre. 
L'histoire d'amour d'une jeune fille pour un garçon brisé, d'un guerrier pour une fille ordinaire. 
L'histoire d'une amitié profonde, d'un héroïsme du quotidien bouleversant.
Un conte moderne qui vous rappellera qu'il existe un peu de Belle et un peu de Bête en chacun de nous...

--------------------------------------------------

Je pense que vous avez sûrement entendu parler de Nos Faces Cachées, qui a provoqué un engouement comme j'en ai rarement vu – en même temps, je ne suis pas sur la blogo depuis une éternité non plus, me direz-vous. Du coup, j'avais peur de ne pas aimer. Et de fait, je pense que j'ai lu beaucoup trop d'avis très enthousiastes. J'espérais être percutée de plein fouet par ce roman, et avoir un coup de cœur intersidéral... Malheureusement, j'attendais trop de Nos Faces Cachées, et je n'ai pas aimé autant que je m'y attendais... même si ce livre reste une excellente lecture !

La première partie est très longue, et j'ai dû la lire par tous petits morceaux avant d'accrocher complètement vers le milieu du roman. En effet, il y a beaucoup de flashs-backs dans cette première moitié, et s'ils sont tous très intéressants, j'ai parfois eu un peu de mal à m'y retrouver... Rajoutez cela au fait qu'il y a des ellipses temporelles de six mois toutes les vingts pages, et j'ai officiellement été complètement perdue.
En revanche, une fois un certain événement survenu, je suis devenue complètement dépendante de ce livre, ne pouvant plus le lâcher, mangeant avec, jusqu'à l'épilogue, qui est à mes yeux le passage le plus touchant du livre. Le rythme s'accélère brusquement vers la fin, qui est d'ailleurs très bien réussie.

S'il y a bien quelque chose que j'ai adoré dans ce roman, ce sont les personnages. J'ai apprécié le schéma assez original qu'on retrouve dans Nos Faces Cachées : il y a trois personnages principaux qu'on suit assez équitablement grâce à une narration à la troisième personne : Bailey, atteint de myopathie de Duchenne, sans aucun doute mon personnage préféré, Fern, sa cousine, grande lectrice de romans à l'eau de rose, éperdument amoureuse d'Ambrose Young, le troisième personnage, lutteur émérite et extrêmement séduisant.
Ces personnages principaux sont supportés par une jolie fresque de personnages secondaires, ayant tous une personnalité vraiment bien travaillée.

Et le plus intéressant avec tous ces personnages, c'est qu'ils vont profondément évoluer tout au long de l'intrigue — et moi j'adore quand les personnages changent un peu. Et quelles évolutions !

Spoiler – concernant la romance, d'ailleurs franchement prévisible...
Par contre, j'avoue que j'ai eu du mal à accepter la romance... J'entends vos cris d'effroi, alors je m'explique.
Ambrose est totalement indifférent à cette ringarde de Fern, et trois pages plus tard, en se réveillant un beau matin, il décide qu'il est fou d'elle et qu'il est stupide de l'avoir laissée aux États-Unis... Bien sûr que c'est une très belle romance, bien sûr que je crois à l'amour passionnel, mais tout de même... il pourrait y avoir une progression un peu plus lente, non ? Bref. C'est mon opinion.

Apparemment, beaucoup de blogueuses ont pleuré en lisant ce roman. Il est vrai qu'il y a beaucoup d'émotions fortes, surtout dans la deuxième partie qui est très riche en rebondissements et en événements poignants. Personnellement, je pense que j'ai été moins atteinte par toutes ces émotions que la moyenne, et je n'ai pas eu de gorge nouée/larmes aux yeux/sanglots incontrôlables au cours de ma lecture... 

Je pensais qu'il aurait plus de... violence dans l'expression des sentiments, que j'aurais le souffle coupé par la brutalité des émotions des personnages. Et en fait, ces sentiments, comme la colère, la peur, la détresse, le désespoir, sont bien là, mais bien moins intenses que je ne le pensais. Dommage...

L'écriture de l'auteure est simple, efficace, souvent assez habile, très fluide. Elle m'a paru très adaptée à cette histoire, rendant la lecture agréable, et me poussant à continuer lorsque je trouvais l'histoire longue dans la première partie.

Ma chronique vous semble peut-être négative, mais retenez que ce roman m'a tout de même beaucoup plu ! Je pense juste que si j'avais lu moins d'avis surenthousiastes, j'aurais été moins déçue et aurais sans doute plus apprécié ma lecture... 
Nos Faces Cachées délivre de magnifiques messages qui donnent une raison d'être au roman, sur la beauté, l'acceptation de soi, le deuil, la maladie, la vie... C'est vraiment le point (avec les personnages) qui me donnerait envie de vous conseiller ce livre.

Note attribuée : 6,5/10 : une belle lecture, mais qui ne m'a pas touchée autant que je l'imaginais. Je me souviendrai de ce livre pour la beauté de ses personnages et de ses messages, mais je n'ai pas eu le coup de poing émotionnel que j'espérais.

12 commentaires:

  1. j'ai ressenti la même chose que toi ! trop long à démaré, et ambrose qui se reveille un beau matin
    mais sinon j'ai beaucoup aimé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, c'est exactement ça, Ambrose qui se réveille un beau matin x) Oui, ça reste une jolie lecture !

      Supprimer
  2. J'espère que j'aurai un coup de coeur, ça fait longtemps que je n'en ai pas eu un ! Il est dans ma pal :3

    RépondreSupprimer
  3. Normalement demain il passera de ma wish list a ma PAL, j'espère vraiment l'aimer comme la plupart des personnes :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, j'espère que tu pourras l'acheter demain et qu'il te plaira ;)

      Supprimer
  4. MERCI pour ta chronique, je me sens moins à part x) Moi non plus je n'ai pas autant aimé que tout le monde. Je suis complètement d'accord pour la romance, et je n'ai pas été touchée comme je m'y attendais. J'ai quand même bien aimé :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça reste un livre que j'ai bien aimé, mais je m'attendais à mieux... Heureusement que je ne suis pas la seule à avoir eu cette impression ! ;)

      Supprimer
  5. J'ai commencé à le lire et mis en pause... Problème je n'ai aucune envie de le finir j'ai trop peur d'être déçu :/ car en plus le début ne pas pas trop trop emballé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personnellement, le début ne m'a pas plu mais la fin est meilleure... Fais comme tu le sens ! :)

      Supprimer
  6. Ah! Je me le suis acheté il y a quelques jours! Justement à cause (ou grâce) à l'engouement général. Au départ je pensais que c'était un livre érotique j'étais à côté de la plaque. Quand j'ai vu que c'était de la romance contemporaine j'ai foncé mais j'attendrai quelques mois que ça retombe un peu sur la blogo avant de le lire parce que sinon comme toi mes attentes seront trop élevées!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Espérons qu'au final tu l'auras plus acheté "grâce" ;) c'est vrai que la couverture fait complètement livre érotique... C'est une bonne idée d'attendre un peu, j'espère qu'il te plaira ;)

      Supprimer