La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

samedi 13 septembre 2014

Insaisissable, tome 1 – Ne me touche pas, de Tahereh Mafi — Chronique n°24

Vraiment trop de citations dans ce livre. Je pourrais citer des pages entières, mais ce n'est pas trop l'objectif de l'article.

"La vie est un endroit sinistre, murmure-t-il. Parfois, tu dois apprendre à tirer le premier."

« Parfois, j’aimerais ne pas avoir besoin de dormir. Parfois, je me dis que si je reste très, très tranquille, si je ne bouge plus du tout, les choses vont s’arranger. Je pense que si je me fige, je peux figer la douleur. »


Titre : Insaisissable tome 1 – Ne me touche pas
Auteur : Tahereh Mafi
Genre : Dystopie/Romance
Éditions : Michel Lafon
Nombre de pages : 370
Résumé :
Je suis maudite
J'ai un don

Je suis un monstre
Je suis plus forte qu'un homme

Mon toucher est mortel
Mon toucher est pouvoir

Je veux qu'il me touche
Il ne doit pas s'approcher

Je suis leur arme
Je me vengerai

Juliette est enfermée depuis 264 jours dans une forteresse à cause d’un accident. Un crime. 264 jours sans parler, ni toucher personne. Jusqu’au moment où un garçon vient partager sa cellule. Derrière sa nouvelle apparence, elle le reconnaît : c’est Adam, celui qu’elle aime en secret depuis l’enfance. Pourquoi est-il enfermé avec elle? Pourquoi lui pose-t-il tant de questions? Et pourquoi semble-t-il ignorer qui elle est?
-------------------------------------------------------------------------
Ce livre, mais ce livre ! J'adore tout.

D'accord, c'est peut-être un peu succinct, comme chronique. Je vais tâcher de développer un peu tout ça.

Je ne sais pas vraiment par quoi commencer, en fait. J'ai aimé le rythme haché du début, les pensées désordonnées de Juliette, me demander si Juliette était folle (oui, certains passages sont rayés, ça m'a beaucoup plu, même s'il y en a de moins en moins au fur et à mesure que l'histoire avance).

L'écriture de Tahereh Mafi est sublime, unique, je n'avais jamais vu cela auparavant. Des mots parfaitement choisis, des tournures de phrases splendides... 
La première partie est tellement oppressante ! J'aime les livres oppressants. 

J'ai adoré les personnages. Mon préféré, c'est Warner (dès que je voyais son nom apparaître, je ne contenais plus ma joie). Oui, le psychopathe. Parce que même si ce qu'il désire est horrible, il reste en lui quelques parcelles d'humanité et, contre toute attente, de l'amour... et son orgueil démesuré me faisait rire.
Sinon, j'ai également aimé Juliette, je ne saurais expliquer pourquoi... La manière dont elle évolue, sa volonté et sa détermination... 

Il n'y a jamais de temps mort, on change souvent de décor (d'ailleurs, en lisant le livre, je me suis dit qu'il y aurait moyen d'en faire une adaptation géniale au cinéma. Et j'ai appris que les droits avaient déjà été achetés par la 20th Century Fox. J'étais contente...), de nouveaux personnages apparaissent... Seul petit regret : une fin un peu prévisible qui ne laisse pas planer de suspense délirant, même si elle m'incite à lire tout de suite le tome 2, que j'ai déjà en ma possession).

J'ai aimé ne pas tout savoir tout de suite sur Juliette et son monde, découvrir tout cela peu à peu, information par information... Cette dystopie est vraiment originale, elle a su se démarquer des autres (ce qui est de plus en plus difficile, vu le nombre de livres de ce genre qui paraissent actuellement !).


J'ai adoré ce livre, je me suis couchée à une heure plus que tardive hier soir pour tenter de le terminer (ce que j'ai fait ce matin...). Ses personnages, son univers, et par-dessus tout la plume de Tahereh Mafi. À lire !
Gros coup de cœur ! Note attribuée : 9,75/10 (j'enlève un quart de point pour la fin... mais c'est surtout que je veux garder le 10 pour la suite qui, paraît-il, est encore meilleure...)

Je n'ai plus qu'à remercier Julie pour m'avoir fait découvrir ce livre génial (et pour m'avoir offert les deux premiers !). 

BONUS : Juste un passage vraiment... Beau.

"J'ai passé ma vie coincée entre les pages des bouquins. En l'absence de relations humaines, j'ai noué des liens avec des personnages de papier. J'ai connu l'amour et la perte de l'être aimé au fil de petites histoires entremêlées dans la grande, j'ai vécu l'adolescence par association d'idées. Mon univers est un réseau d'entrelacs de mots, de membres liés à des membres, d'os à des muscles, de pensées et d'images enchevêtrées. Je suis constituée de lettres, un personnage créé par de phrases, un produit de l'imagination forgé par la lecture de romans.
Ils veulent effacer chaque signe de ponctuation de ma vie sur terre et je ne pense pas pouvoir les laisser faire."

4 commentaires:

  1. Je viens moi aussi de le lire et bien que ce n'est quand même pas un coup de coeur, j'ai adoré !

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. Mets-le en tête de liste et achète-le aussi vite que possible ! ^^

      Supprimer