La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

mardi 9 septembre 2014

Gone tome 2 – La Faim — Chronique n°23

"Les super pouvoirs, ça ne fait pas toujours des super héros."

"Ne me dis pas que ce n'est rien. Arrête d'être gentille. Et surtout, ne me dis pas que tu m'aimes. Sinon je m'effondre."

Titre : Gone tome 2 – La faim
Auteur : Michael Grant
Éditions : Pocket Jeunesse
Genre : Dystopie/Post-apocalyptique
Nombre de pages : 665 (dans mon édition en poche en tout cas)
Résumé : Cela fait trois mois que les enfants de la petite ville californienne de Perdido Beach sont piégés dans une bulle qu'ils ont baptisée la Zone. Trois mois que tous les habitants de plus de 15 ans ont disparu. La nourriture commence à manquer, la famine s'annonce et personne n'a de solution. Bientôt des dissensions éclatent entre les "mutants", qui développent des pouvoirs surnaturels, et les "normaux". Le chaos s'installe en ville. Sans compter qu'un danger bien plus terrible menace les habitants de la Zone. L'Ombre, une créature inquiétante terrée dans les collines, appelle ses serviteurs. Elle s'est réveillée. Et elle a faim. 


AVERTISSEMENT : Si vous avez été doté(e) à votre naissance d'une paire d'yeux fonctionnant correctement, vous pouvez constater qu'il s'agit d'une suite de saga, et que par conséquent il y a de très fortes chances de tomber sur des spoilers du(des) tome(s) précédent(s). Bon, après, on est en démocratie, vous faites ce que vous voulez, tant que c'est légal...

Ce livre fait vraiment froid dans le dos... Le premier tome était déjà très sinistre, mais alors celui-ci...

Dans ce tome, on retrouve Sam, mais totalement épuisé... Il doit gérer une multitude de problèmes plus ou moins graves, avec en tête de liste la faim. Il ne reste presque plus rien à manger et il n'y a pas de solution. Les champs sont envahis par des animaux mutants extrêmement antipathiques. Il est accusé de tous les maux dont sont victimes les enfants de la Zone.
Et puis, un racisme "anti-mutants" commence à naître... Il ne manquerait plus qu'une guerre civile.

Dans la première moitié du livre, il y a pas mal de longueurs, l'auteur insiste longuement sur le fait que tous les enfants ont faim, très faim, que l'Ombre devient de plus en plus inquiétante, que quelque chose cloche chez Caine, Lana et Peter... Pas ennuyeux, mais presque. L'auteur a mis beaucoup de temps avant de trouver son rythme.
Heureusement, la fin, tout s'enchaîne superbement et je n'ai pas pu arrêter ma lecture, horrifiée et fascinée par ce que les enfants s'infligeaient.

Les personnages ont – dans l'ensemble – tous mûri, et c'est avec plaisir que je les ai retrouvés... Sauf Astrid, que j'avais pourtant beaucoup aimée en lisant le premier tome, qui m'a vraiment agacée.
De toute façon, l'intrigue ne tourne plus uniquement sur Sam et ses problèmes, elle s'intéresse à bien d'autres personnages tout aussi intéressants : Dekka, Brianna, Lana, Jack... et une petite nouvelle, Orsay. Je suis sûre que je vais la recroiser, celle-là.
Il y a également pas mal de nouveaux personnages, mais j'ai réussi à ne pas les confondre...

Ce livre se concentre beaucoup sur l'Ombre, la mystérieuse créature de la mine, qui a apparemment pris le contrôle de Caine et joue avec lui tout au long du roman... Pour être franche, cela m'a parfois un peu ennuyée parce que je ne comprenais pas tout. L'intrigue aurait gagné à avoir quelques pages de moins, même si cela permet de s'intéresser à tous les personnages.

Il y avait souvent des passages moins clairs avec beaucoup d'action et je finissais par perdre le fil (ou alors c'est moi qui ai une capacité cérébrale limitée), mais je réussissais à saisir quelques phrases plus loin. Enfin, la plupart du temps. 


Best-of des passages les plus glauques du livre (attention spoilers, donc ne surlignez ce qui est en blanc seulement que si vous avez déjà lu le livre... Bon, c'est juste un conseil hein...)

1) Bettany qui se retrouve enterrée morte-vivante avec une limace géante... Miam.Qui dit mieux ?
2) E.Z. qui se fait dévorer par des vers mutants (avec moult détails je vous prie !)
3) Brianna qui plonge la main dans un liquide hautement radioactif et qui commence à agoniser à la fin du livre... (mais qu'est-ce qu'elle devient ??)
4) Quand Zil se met en tête de pendre Hunter,
5) Diana qui meurt en se fracassant la tête contre un rocher,
6) Duck qui meurt dans les pires conditions possibles même si c'est un sacrifice admirable, etc., etc.

Et je m'arrête là...

En bref : une action un peu lente au début mais qui s'accélère à la fin, des personnages géniaux, ce tome 2 promet beaucoup de choses pour la suite... En priant pour qu'il n'y ait pas trop de longueurs...

Note attribuée : 7,5/10 : j'ai adoré la fin (même si c'est horriblement glauque et qu'on se demande un peu ce qu'il est arrivé à certains personnages...)


2 commentaires:

  1. J'adore cette saga ! Mais je suis d'accord avec toi, ces livres font vraiment froid dans le dos ! Et si ça peux te motiver pour la suite, le troisième tome a été mon préféré de toute la série ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais me dépêcher de le lire, alors, d'autant plus qu'il est dans ma PAL... :D

      Supprimer