La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

lundi 18 août 2014

Lucides de Ron Bass et Adrienne Stolz - Chronique n°17

"Il y a des moments où je suis épuisée de protéger mon secret. Des moments, comme hier matin, où je me tâte : et si je leur disais la vérité ?
Mais la peur que le barrage cède et que le tsunami de ma folie nous engloutisse tous est bien plus forte que le fardeau du secret."

Livre lu en lecture commune avec Manon du blog Sous ma Couverture (pour voir sa chronique cliquez ici) !

Titre : Lucides
Auteurs : Ron Bass et Adrienne Stolz
Editions : Robert Laffont (collection R)
Genre : YA/Paranormal
Nombre de pages : 373
Résumé : Sloane, première de sa classe, coule une existence paisible dans une petite ville côtière des États-Unis.
Maggie, jeune fille indépendante, entame une prometteuse carrière d'actrice à New York.
Tout les sépare, hormis une chose : en dormant, chacune rêve et vit la vie de l'autre jusque dans ses secrets les plus intimes.
Jamais encore leurs chemins ne s'étaient croisés. Jusqu'au jour ou Sloane tombe amoureuse d'un garçon...
Laquelle est réelle ? Laquelle n'est qu'un songe ?


J'ai été à la fois déçue et très agréablement surprise par ce livre. Je comprends les personnes qui ont abandonné leur lecture comme celles qui considèrent ce livre comme un coup de coeur. Je m'explique.

On suit les deux vies de Maggie (qui rêve d'être actrice et enchaîne les auditions à New York) et de Sloane (qui mène une vie parfaitement normale dans une petite ville du Connecticut). Elles portent exactement le même prénom (Maggie a changé son nom), ont la même date de naissance, qui rêvent de la vie de l'autre chaque nuit... mais qui ont bien compris que l'une d'elles deux n'existe pas.
Tout est très bien écrit et les deux filles sont plutôt attachantes, seulement... Les trois premiers quarts du livre (qui représentent quand même une grosse partie de l'ouvrage) relatent juste leurs vies. Elles ont finalement de nombreux points communs : elles ont du mal à surmonter la mort d'un proche, sont en conflit avec leur mère mais adorent leur(e) petit(e) frère ou soeur respectif(ve), et surtout, tombent amoureuses en même temps.
Le plus dur à supporter dans cette grosse première partie, c'est ce double triangle amoureux... Déjà qu'en temps normal, seul un triangle amoureux est assez horripilant, deux ! Maggie hésite entre un étudiant rencontré par hasard et un trentenaire qui pourrait l'aider à réaliser son rêve d'actrice, et Sloane entre son ami d'enfance et le petit nouveau si mystérieux...

Pendant les trois premiers quarts du livre donc, on suit les vies amoureuses respectives de Maggie et de Sloane, et je dois avouer que j'ai eu un peu de mal. Lucides manquait parfois un peu de rebondissements et de nouveauté... Sur la couverture, Marc Levy nous vend Lucides comme "une histoire palpitante". Sur les 100 dernières pages, je suis d'accord avec lui. Vers la fin de l'histoire, tout s'accélère et je n'ai plus pu lâcher mon livre. Maggie et Sloane sombrent dans la folie, leurs vies se mélangent... On ne sait plus vraiment qui est qui, tout est confus... C'est vraiment admirable de la part des deux auteurs, et je recommande ce livre à tous ne serait-ce que pour ces cent pages. Par contre, il faut avoir le courage et la persévérance de terminer les 250 premières pages... Ce qui n'est pas évident. Bref, une dernière partie incroyable, fascinante.
Jusqu'à... la fin. Je dois avouer que j'ai eu un peu de mal à comprendre. Je suis un peu déçue, c'est vrai, mais en même temps, il faut reconnaître que c'est une fin "convenable".

Tout l'enjeu du livre est de comprendre qui des deux filles n'existe pas et n'est que le fantasme de l'autre. Dans les chapitres où Maggie est la narratrice, on est persuadé que Sloane n'existe pas et notre préférence va à la jeune actrice, et vice-versa... Même si je dois avouer que j'ai quand même préféré Maggie à Sloane.
oeur
En bref, un livre qui aurait été un énorme coup de coeur sans cette première partie à rallonge un peu ennuyeuse. 

Note attribuée : 8,5/10 parce que le final est quand même à couper le souffle... et Lucides reste une excellente lecture sans être un coup de coeur.

Petit extrait

"Je ne veux pas qu'un mâle séduisant me dise d'aller en voir un autre. Ce que je veux vraiment, c'est que tous les mâles séduisants veuillent que je sois à eux. D'accord. C'est très simple. Rien de mal à ça. Je suis juste un peu égocentrique."




6 commentaires:

  1. Faut vraiment que je le sorte de ma pal celui-ci ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je te le conseille vivement;;; Accroche-toi si tu t'ennuies, la fin est *_____*

      Supprimer
  2. J'ai beaucoup aimé ce roman ! C'est vrai que le début est un peu long mais heureusement, la fin rattrape tout ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette fin est juste géniale et parfaitement écrite...

      Supprimer
  3. Ce livre m'attend dans ma liseuse, mais là, avec ton avis, je ne suis pas sûre qu'il attende encore longtemps ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourvu qu'il attende le moins de temps possible encore :D

      Supprimer