La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

mercredi 4 juin 2014

Delirium livre 1, de Lauren Oliver — Chronique n°1

Titre : Delirium
Auteur : Lauren Oliver
Genre : Dystopie
Édition : Black Moon
Nombre de pages : 452
Résumé : Lena vit dans un monde où l'amour est considéré comme la pire des maladies. À dix-huit ans, tous les jeunes sont soumis au "Protocole" et subissent une opération du cerveau : aussi, aucun risque qu'ils tombent amoureux, ne se laissent guider par leurs sentiments. À quelques mois de ses dix-huit ans, Lena se sent prête. Sans imaginer qu'une rencontre va tout faire basculer.

"Je t'aime. Souviens-toi. Ils ne peuvent pas nous enlever ça."

"Je préfère mourir selon ma propre volonté plutôt que de vivre selon la leur."


J'étais vraiment emballée par cette histoire... L'idée est excellente et très originale : faire de l'amour une maladie mortelle appelée "amor deliria nerviosa"... À peine avais-je terminé la lecture du résumé que j'ouvrais déjà le livre, une seule idée en tête : le commencer !

J'ai adoré découvrir peu à peu ce monde terrifiant et l'horreur du Protocole, me familiariser avec les moeurs, les usages, les mots spécifiques qui se rapportent au monde du deliria... Tout est expliqué et décrit avec beaucoup de détails par la narratrice qui se trouve être également le personnage principal, Lena.
Au début du roman, Lena est totalement endoctrinée, et attend avec la plus grande impatience son Protocole pour enfin être guérie (c'est le mot qu'ils utilisent...). À la suite de son opération, elle "choisira" un fiancé parmi une sélection de quatre ou cinq individus et épousera donc un quasi-inconnu avec qui elle coulera une vie monotone donc chaque jour est déjà planifié. Forcément, on a un peu de mal à s'attacher à elle. Les autres personnages sont également antipathiques, à l'exception d'Hana, la meilleure amie de Lena.
On comprend rapidement le tournant que va prendre l'intrigue, notamment quand Lena rencontre Alex, si beau, si intelligent, mais déjà opéré.
Il était très intéressant de suivre l'évolution de Lena (bien qu'un peu rapide), dont la personnalité se révèle bien plus complexe qu'on aurait pu le penser. J'ai adoré les personnages, si justes dans leur attitude.
J'ai beaucoup aimé le style de l'auteur, très agréable à lire, tout en fluidité.

Il faut cependant noter les petits points négatifs du roman : parfois, l'histoire se traîne en longueur et on s'ennuie (un peu). Lena hésite et s'interroge. Il ne se passe rien pendant plusieurs pages, alors qu'on attend des évolutions dans sa relation avec Alex, par exemple. Un passage ou deux m'ont vraiment ennuyée et j'attendais avec impatience de commencer le chapitre suivant. Cependant, à partir de la deuxième moitié du roman, tout se débloque et les rebondissements sont multiples.
Lena prend parfois des décisions stupides après avoir hésité des heures ! J'avoue que dans ces moments-là, j'avais (assez) envie de la prendre par les épaules pour la secouer et lui frapper la tête contre un mur ou n'importe quoi de dur et qui fasse relativement mal quand on vous abat la tête dessus. Loin de moi l'idée de critiquer l'auteur. Au contraire. Ce n'est pas de sa faute si son personnage est parfois un peu insupportable.

J'étais obligée de mentionner les petits points négatifs, mais ce roman est une excellente lecture que je recommande à tous (en plus c'est romantique) !!
Je me suis jetée sur le tome deux dès que j'ai terminé le premier (et cette fin !!!) ! 
En résumé... Lisez-le !

Note attribuée : 8/10 Vraiment génial ! 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire