La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

h-ros le-paradoxe dix-sept girl why brexit_romance le_malheur_du_bas

lundi 2 avril 2018

Bilan du mois [Mars 2018]

Bonjour à tous !

Mars a encore une fois été un mois très dense, avec une première quinzaine où je n'ai que très peu lu à cause de multiples événements et autres empêchements, puis une deuxième où je me suis rattrapée avec délices. Il ne me reste désormais plus qu'à plonger dans le déni du fait que je vais avoir de plus en plus de travail avec la fin du semestre, et lire de façon toujours plus déraisonnée, parce qu'il y a tant de livres que je voudrais lire et si peu de temps pour le faire

En ce qui concerne le blog, je réfléchis de plus en plus à de nouveaux formats, à des thèmes différents - la littérature est l'amour de ma vie mais elle n'est pas le seul. Je pratique la polygamie culturelle - des billets d'humeur, bref, j'aimerais que ça bouge. NOUS VERRONS BIEN.
Voici donc mes dix lectures du mois : 

Le coup de cœur du mois...
Blonde de Joyce Carol Oates : un roman assez hors-normes qui retrace la vie de Marilyn Monroe en brisant complètement les codes de la biographie, poussant l'extrapolation jusqu'aux limites de la fiction sans jamais non plus l'atteindre, le tout servi par une plume assez incroyable de maîtrise et un potentiel d'immersion inouï. Je n'ai jamais rien lu de pareil. 

J'ai adoré...
Eugenia de Lionel Duroy : un roman historique extrêmement prenant au contexte et aux problématiques originales - Roumanie, Seconde Guerre mondiale, intolérance, intégrité et engagement artistique - et traités de façon vraiment satisfaisante. Les personnages pâtissent un peu de la richesse du fond, mais bon, en toute honnêteté ce n'est pas tant un défaut du roman qu'un choix de l'auteur. 
J'ai égaré la lune d'Erwan Ji : bon, alors, pour être honnête, je l'ai lu il y a deux mois, mais comme il n'est sorti qu'en mars, je ne vous en reparle que maintenant - et puis depuis que je l'ai terminé, j'en ai déjà relu quelques passages que j'aime beaucoup, alors voilà, ça compte pour mars. ET J'ADORE CE LIVRE. Il fait fondre mon petit coeur et briller mes yeux. Je vous en reparlerai plus amplement, parce qu'il le mérite. Erwan Ji parvient à la fois à reprendre ce qui rendait J'ai avalé un arc-en-ciel savoureux, mais offre en même temps un livre vraiment différent, plein d'idées, de personnages et de décors nouveaux, et d'une multitude de surprises exquises. J'ADORE. 

J'ai beaucoup aimé...
The Song of Achilles de Madeline Miller : une réécriture de l'Iliade centrée sur la relation entre Patrocle et Achille -  la nature de cette relation était d'ailleurs l'une des obsessions majeures de ma professeure de grec ancien de première. Hommage à elle si par un hasard inexpliqué elle passe par ici -, très prenante, surtout dans sa dernière partie, qui arrive particulièrement bien à nous faire vibrer pour Patrocle, un personnage sur lequel on s'attarde généralement assez peu et qui a ici droit à un portrait tout en finesse et en aspérités.
Shorba - L'Appel de la révolte de Gaspard Flamant : encore une réussite Exprim' - y a-t-il encore besoin de le préciser ? - pour un roman puissant, concret, sensoriel, qui fait appel au coeur et au corps du lecteur, à ses instincts, à ses élans, à ses aspirations. ET ON ADORE. 
The Shape of Water de Guillermo del Toro et Daniel Kraus il s'agit bel et bien d'un roman à part entière et non pas du script du film : le projet est double, même si on a bien plus entendu parler du long-métrage que du livre... Et pourtant je dois avouer que j'ai de loin préféré le roman au film, notamment parce qu'il permet de bien mieux comprendre les personnages et leurs intentions, et qu'il offre énormément de détails essentiels pour qui cherche à vraiment plonger - sans mauvais jeux de mots - dans cette histoire onirique. Les deux sont complémentaires : le roman manque peut-être de cette capacité à créer des visuels, une imagerie iconique, le film manque d'aspérités en général et de complexité chez ses personnages. 

J'ai bien aimé...
See you in the Cosmos de Jack Cheng : un roman jeunesse très réussi, au héros atypique et touchant, dont l'auteur excelle à retranscrire le point de vue d'un petit garçon solitaire, transporté par ses propres rêves et contraint de grandir trop vite...
Sauveur et fils saison 4 de Marie-Aude Murail : la saga s'essouffle un peu mais reste délicieuse à savourer, avec des personnages auxquels on s'attache de plus en plus et un ton toujours aussi bienveillant. 
Les Prix d'Excellence de Régis Wargnier : une lecture ambitieuse et prenante dont le style un peu explicatif - l'auteur vient du cinéma, ceci explique cela - m'a parfois un peu dérangée, mais dont je ressors dans l'ensemble très satisfaite. 


Je suis mitigée...
Pourquoi y a-t-il des inégalités entre les hommes et les femmes ? de Soledad Bravi et Dorothée Wagner : soyons clairs, j'adore Soledad Bravi, je la vénère, elle m'inspire, et je ne peux que saluer la démarche de ce petit ouvrage qui propose de retracer la chronologie des inégalités entre femmes et hommes. Et le tout est en soi bien réalisé, distrayant, simplement je regrette vraiment la superficialité du propos et le manque d'approfondissement, même si je réalise bien que l'idée est plutôt d'offrir une première lecture à des "non-initié.e.s". Pourquoi pas donc si vous n'avez jamais rien lu sur le sujet, auquel cas vous serez sans aucun doute intéressé, mais si vous avez un peu plus de connaissances, vous n'apprendrez pas grand-chose.
Même si bon, les dessins de Soledad Bravi sont toujours un délice. 

Sur ce, je vous souhaite un excellent mois d'avril ! 

5 commentaires:

  1. je n'ai lu aucune de tes lectures du mois...
    Je te souhaite un bon mois d'avril !

    RépondreSupprimer
  2. C'est intriguant tout ça, pour Blonde :D
    Et j'ai égaré la lune sera ma prochaine lecture, j'ai hâte !! (mais il faut déjà que je finisse de dévorer ce magnifique shadow and bone offert par je ne sais plus qui ;)
    Je te souhaite un très beau mois d'avril :)

    RépondreSupprimer
  3. J'ai hâte de lire ton avis sur J'ai égaré la lune, du coup :)
    Un très beau mois d'avril à toi !

    RépondreSupprimer
  4. Capuciiiiine on a pas les mêmes avis pour une fois :o J'ai pas trop trouvé que ça s'essoufflait Sauveur & Fils, j'ai autant aimé ce 4ème tome que les autres. Et le Pourquoi les inégalités etc je l'ai trouvé super chouette. Effectivement c'est plutôt plein de petits faits mais j'en ai déjà appris pas mal :) Bref je te souhaite un bon mois d'avril !

    RépondreSupprimer
  5. Tu donnes vraiment envie de lire J'ai égaré la lune o_O

    RépondreSupprimer