La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

m_moire_de_fille la_travers_e_du_paradis educated blonde ouragan_de_cristal shorba eugenia_iloveimg_resized sauveur_iloveimg_resized

mercredi 14 mars 2018

See You in the Cosmos de Jack Cheng - Chronique n°404

Titre : See You in the Cosmos
Auteur : Jack Cheng
Genre : Jeunesse
Editions : Bayard
Lu en : français
Résumé : VOUS ÊTES QUI ? 

VOUS ÊTES COMMENT ? 
EST-CE QUE VOUS AVEZ UN TÊTE OU DEUX ? 
OU PLUS QUE DEUX ?

Alex 11 ans, est passionné de sciences. Son héros c'est Carl Sagan ; il l'admire tellement qu'il a donné son nom au chiot que sa maman l'a laissé adopter. D'ailleurs, sa maman n'est pas contrariante : tant qu'Alex lui fait la cuisine et ne l'embête pas pendant les journées qu'elle passe au lit, elle est plutôt permissive. Elle n'émet donc pas d'objections lorsque son fils lui annonce qu'il part seul à un congrès de fans d'aérospatiale. Le périple d'Alex commence...


------------------------------------------------

Un grand merci aux éditions Bayard et à Babelio pour cet envoi !

------------------------------------------------

Alex a 11 ans, mais en vrai, il doit bien avoir 13 ans en âge de responsabilité. C'est vrai, il fait la cuisine, il fait ses devoirs tout seul, il n'a pas besoin qu'on le surveille et il s'occupe avec soin et attention de son chien, Carl Sagan, du nom de son héros, un grand scientifique et astronome américain, pionnier de la vulgarisation scientifique.  L'astronomie, c'est aussi la grande passion d'Alex, qui ne rêve que d'une seule chose : parvenir à lancer une fusée dans l'espace, avec son Golden iPod plein d'enregistrements destinés à d'éventuels aliens. 

La mère d'Alex n'est pas des plus sévères, ni des plus présentes d'ailleurs, alors le jeune garçon en profite pour se rendre à un grand congrès d'amateurs de fuséologie et d'aérospatiale... Et évidemment, il ne s'agit là que du point de départ d'un long périple. 

See you in the Cosmos est une petite parenthèse d'innocence et d'enthousiasme qui ne pourra que vous donner le sourire aux lèvres, sans non plus caricaturer les réaction de ses personnages ni forcer les bons sentiments. L'auteur parvient parfaitement à donner vie à la voix de son jeune narrateur, à retranscrire son caractère, et ce au sens propre du terme puisque le roman est en fait une transcription du contenu du fameux iPod du jeune Alex. 

Le récit s'intéresse à tout un ensemble de thématiques, et ce de façon à la fois juste, riche et accessible pour de jeunes lecteurs : qu'il s'agisse du sujet de la famille à travers la mère fragile d'Alex, son père absent ou son frère éloigné, de la maladie, de la maturité, de la différence, tout se complète et s'harmonise à merveille. On se laisse porter avec plaisir le long de ce récit qui pourrait paraître enfantin, mais offre en réalité de nombreuses surprises et des passages d'une grande sensibilité, notamment, sans trop en dire, les dialogues entre Alex et un certain personnage féminin. 

En bref, un très beau roman jeunesse, porté par un héros aussi naïf que touchant et mature à la fois - si si, on peut être naïf et mature, Alex en est la preuve -, souvent doux, parfois amer, mais jamais déprimant ou galvaudé. Une jolie découverte que je ne saurais trop recommander pour un jeune - ou moins jeune - lecteur ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire