La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

isidore h-ros le-paradoxe dix-sept girl why brexit_romance

mardi 3 octobre 2017

Bilan du mois [Septembre 2017]

Bonjour à tous !

Un mois absolument effaremment rempli mais aussi excessivement réjouissant sur tous les points pour le petit individu lecteur que je suis. Rentrée oblige, j'ai pu lire moins de romans que le mois précédent, mais n'ayez crainte, malgré le spectre menaçant des examens de mi-semestre, octobre s'annonce bien plus propice à l'engloutissement vorace d'une quantité inavouable de récits. 
8 romans lus, pas de coup de cœur particulier, et malheureusement beaucoup de lectures mitigées...

J'ai adoré...
Les Bourgeois d'Alice Feney : un roman familial et multi-générationnel qui s'avère bien plus qu'une simple continuité entre grands-parents, parents et enfants, mais bien une fresque historique et humaine qui s'attache aussi bien aux destins de ses protagonistes qu'à leur place dans une société de plus en plus fragmentée... et qui leur est surtout de plus en plus étrangère. 
La Gloire des Maudits de Nicolas d'Estienne d'Ovres : un roman historique palpitant - promis, ce n'est pas un oxymore -, qui nous replonge dans le Paris meurtri d'après-guerre, qui doit encore se revêtir d'un beau manteau d'hypocrisie pour ne pas voir ses ex-collabos et ses ex-résistants se déchirer. L'héroïne, Gabrielle, s'immisce pour le plus grand plaisir du lecteur dans le monde intellectuel bouillonnant du Paris des années 50, sur la trace d'un personnage aussi fascinant que trouble... Et c'est réussi. Tout à fait

J'ai beaucoup aimé...
Bibi Scott, détective à rollers - tome 1, Chasse au Scoop de Clémentine Beauvais : encore un roman jeunesse pétillant de la part de notre Clémentine Beauvais nationale, qui sait insuffler à ses histoires la juste dose de malice, de péripéties, de décalage et d'humour, pour une nouvelle série dont on ne peut que souhaiter le succès. 
Socrate, un homme dangereux de Christopher Bouix : un ouvrage de vulgarisation philosophique tout en pédagogie, plein d'humour, accessible sans être "simplificateur" à l'excès. Il plaira aussi bien à ceux qui veulent un premier contact avec l'un des plus grands philosophes de tous les temps, qu'à d'éventuels lecteurs un poil plus âgés - dont des Terminales en détresse - que les dialogues de Platon rebutent quelque peu pour une mystérieuse raison. 
Dans la forêt de Hokkaido d'Eric Pessan : un court récit, pratiquement une nouvelle, à propos duquel il vaut mieux en réalité savoir très peu avant de l'entamer. Sachez seulement que cette histoire paranormale implique deux continents, deux fuseaux horaires, quelques nuits, et surtout un insoluble mystère...

J'ai plutôt aimé...
Grupp d'Yves Grevet : un récit d'anticipation qui mêle le destin d'une famille perturbée à celui de toute une société sous surveillance... pour un roman aux deux parties très - trop ? - contrastées, qui garde tout de même un rythme haletant et des paris assez originaux. 
Motel Lorraine de Brigitte Pilote : l'histoire d'une mère et de ses deux filles, un peu désorientées, qui s'installent dans une chambre de motel désertée depuis des années, pour la simple - et bonne ? - raison qu'il s'agit de celle où Martin Luther King est mort assassiné. Un récit d'émancipation, de questionnement sur soi, sur son identité, qui s'égare un peu mais constitue tout de même une lecture intéressante. 

J'ai été déçue...
Caraval de Stephanie Garber : un récit dont j'attendais énormément et qui ne livre finalement rien que de très convenu, et surtout de très pompeux, avec un cadre et des personnages décevants, et une écriture inutilement tarabiscotée pleine d'images absurdes qui a parachevé mon désamour pour l'oeuvre. Hélas.

J'ai parlé de... 



Sur ce, un très beau mois d'octobre à vous tous ! 

3 commentaires:

  1. Dommage pour ces lectures mitigées... J'espère que tu en auras moins en octobre ;)
    J'ai également passé un bon moment avec Bibi Scott, détective à rollers. Et, j'ai aimé Dans la forêt de Hokkaido.

    RépondreSupprimer
  2. Comme toi, j'ai été très déçue par Caraval, je m'attendais à mieux... Mais je lirai peut-être la suite espérant des améliorations. Je te souhaite de bonnes lectures :)

    RépondreSupprimer
  3. C'est un super beau bilan ! J'espère que comme tu le dis ton mois d'octobre sera meilleur et sans déception :)

    RépondreSupprimer