La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

lundi 1 mai 2017

Bye-bye Bollywood de Hélène Couturier - Chronique n°315

Titre : Bye-bye Bollywood
Auteure : Hélène Couturier
Genre : Contemporain
Editions : Syros
Lu en : français
Nombre de pages : 147
Résumé : Quand ma mère nous a annoncé qu’on partait en vacances en Inde, ma sœur s’est direct imaginée en mode « Bollywood », façon princesse indienne. Plus mesurée, j'ai pensé que j'avais la meilleure maman du monde, ce qui n’arrive pas souvent. Puis j’ai compris qu'elle nous emmenait dans un ashram. Traduction : délire yoga-méditation, riz complet et partage des tâches ménagères ! Ça m’a anéantie. Et encore, j’ignorais qu’une fois là-bas, il n’y aurait pas de réseau et que le seul jeune de mon âge, Jésus, serait un matheux sans pitié. Mais…… Comme le dit le proverbe indien : « Tant qu’il y a de l’amour, tout est possible » ! 

------------------------------------------------------------------

Un grand merci aux édition Syros et en particulier à Véronique pour cet envoi !

-------------------------------------------------------------------

Une mère. Deux soeurs. Des jours et des jours de vacances à remplir, et une idée aussi surprenante qu'enthousiasmante de la part de la mère : partir en Inde ! Mais quelle n'est pas la désillusion de ses filles lorsqu'elles découvrent que bien loin de la résidence de vacances dont elles avaient rêvée, c'est dans un ashram qu'elles vont être hébergées, ce qui équivaut à des journées alternant entre travail manuel et méditation. 

Choc des cultures ? Très certainement.
Désastre ? Pas forcément.

Autant l'avouer, j'ai eu très peur en ouvrant ce court roman. Le ton volontairement survolté et encore empreint d'immaturité de l'héroïne est assez difficile à prendre au sérieux, de même que ses réactions très légèrement excessives aux événements qui surviennent dans sa vie. Fort heureusement, cette personnalité haute en couleurs est volontairement grossie par l'auteure dans les premiers chapitres de son roman, et se voit très vite modelée par les vacances inhabituelles que traverse son héroïne. Elle n'atteint pas la sagacité ultime, évidemment, mais trouve à sa façon des clés pour grandir, s'ouvrir à d'autres, et se forger de nouvelles priorités.

Le tout se lit avec d'autant plus de facilité que le ton est aussi léger que désopilant, ne se prenant jamais au sérieux. Les situations comiques s'enchaînent, sans doute de façon un peu trop rapprochée et grandiloquente, mais il faut garder à l'esprit qu'il s'agit là du mode de fonctionnement du livre et surtout de la perception de son héroïne. Difficile donc de s'extraire de ces aventures originales portées par une écriture simple mais crédible en tant que narration d'une adolescente, une qualité au demeurant assez rare. Il s'agit donc d'une plongée un peu courte mais indéniablement rafraîchissante dans un pays dont la diversité et l'intérêt de la culture n'est plus à prouver. Pourquoi pas une introduction à certaines grandes lignes du mode de vie et de pensée indien pour les plus jeunes, une espèce de comédie de mœurs junior ?

En bref, un roman dont on ne conservera sans doute pas un souvenir impérissable, mais qui remplit parfaitement son contrat : divertir, faire voyager et surtout sourire ! Un humour et un ton cocasse à toute épreuve, une héroïne complètement déjantée que l'on suit aussi amusé que décontenancé, bref, un cocktail assez explosif qui ravira certainement de jeunes lecteurs. 

Note attribuée : 7/10

1 commentaire:

  1. Le thème de ce livre n'est pas celui qui me tente le plus mais pourquoi pas si je le trouve à la médiathèque par exemple.

    RépondreSupprimer