La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

mardi 28 mars 2017

All about Mia de Lisa Williamson - Chronique n°305

Titre : All about Mia
Auteure : Lisa Williamson
Genre : Contemporain
Editions : David Fickling Books
Lu en : anglais
Nombre de pages : 336
Résumé : One family, three sisters.

GRACE, the oldest: straight-A student. 
AUDREY, the youngest: future Olympic swimming champion. 
And MIA, the mess in the middle. 
Mia is wild and daring, great with hair and selfies, and the undisputed leader of her friends – not attributes appreciated by her parents or teachers. 
When Grace makes a shock announcement, Mia hopes that her now-not-so-perfect sister will get into the trouble she deserves. 
But instead, it is Mia whose life spirals out of control – boozing, boys and bad behaviour – and she starts to realise that her attempts to make it All About Mia might put at risk the very things she loves the most. 


-------------------------------------------------------------------------

I've never read The art of being normal, shame on me - but I wish I had. Still, I was very attracted by Lisa Williamson's work, hence my weakness when I met this sweet, sweet signed booked in a bookstore. 
And well, it turns out being weak sometimes might be a good thing.

This story is a bit destabilizing at first, as its characters appears so immature and behaves like the perfectly stereotyped teenage girl in conflict with her family. But this book is much more than that. Actually, as you flip the pages, you discover a more and more mature story and narration, darker situations, deeper thoughts. You get to understand the writer's intentions, her will of showing how you can struggle to find your own identity, your paper to play in your own family or group of friends, while being a teenager. The tone remains equally hilarious even when the story becomes heavier, without any feeling of discordance. 

The characters are the real strength of this novel - I don't mean that I would want them to be my family and friends. Just that they were truly realistic and moving, even when acting in reprehensible ways.
You bond incredibly strongly with Mia even as she completely acts as a fool, and you just cannot put the book down. Once you're done, you feel really light-hearted, full of hope, and satisfied by this positive book, about growing up, making mistakes and accepting yourself and the others. 

---------------------------------------------------------------------------

Lisa Williamson est très réputée outre-Manche et outre-Atlantique pour avoir écrit The art of being normal, un livre que je me meurs d'envie de dévorer, abordant le thème de la transsexualité avec, selon de très nombreuses critiques, énormément de justesse. Ce roman-ci m'a interpellée par son histoire simple mais intrigante, et, il faut l'avouer, sa couverture, et le fait qu'il était signé par l'auteure.

Et j'ai fort bien fait de céder aux sirènes des apparences.

Si ce roman peut dans ses premières pages laisser quelque peu dubitatif à cause de l'immaturité de sa narratrice, il s'avère au fil des chapitres qu'il subit une profonde évolution, tant au niveau de l'écriture qui se sophistique, de l'histoire qui s'assombrit, et de la protagoniste qui mûrit. Tout est prévu pour mener à cette intensification très travaillée, qui ne laisse rien au hasard et anticipe la moindre des réactions du lecteur pour mieux le surprendre. 

Petit à petit, l'auteure dévoile ses intentions. Ce n'est pas l'histoire banale à pleurer d'une adolescence en pleine crise avec toute forme d'autorité, non, c'est une jeune fille perdue entre deux sœurs brillantissimes qui cherche son identité, s'égare encore plus dans des dédales de futilités. C'est un très beau récit de vie, ponctué d'un humour ravageur et de situation cocasses des plus plaisantes. Le ton se fait parfois sérieusement dramatique, sans que cela ne soit dissonant par rapport à l'atmosphère plutôt comique du roman, et le moins que l'on puisse dire, c'est que la mayonnaise prend.

Même si, argh, je hais la mayonnaise. Invention du Malin.

N'hésitez donc pas à accorder sa chance à ce roman qui n'a l'air de rien, mais se révèle inventif et surprenant, avec une réflexion intéressante sur la place que l'on peut se forger au sein de sa propre famille ou fratrie. Tout sonne juste dans ce récit, et alors même que certains thèmes abordés au cours de l'histoire sont véritablement graves, le tout demeure enthousiasmant et caractérisé par un inépuisable optimisme, et un beau message d'acceptation. Et croyez-moi, Mia est un personnage que vous avez envie de découvrir. Même si elle est aussi imprévisible que fantasque.
On dit oui.

Note attribuée : 8/10

4 commentaires:

  1. Ooh merci pour la découverte, ce livre me fais bien envie :)

    RépondreSupprimer
  2. Bon ben voilà, un de plus dans la WL.
    Je savais qu'il fallait pas que je clique sur ta chronique...
    Je t'en veux... Va te faire un masque du visage à la mayo.

    RépondreSupprimer
  3. Je ne connaissais pas ce livre et si un jour je commence à lire en VO pourquoi pas le lire un jour :)

    RépondreSupprimer
  4. J'adore le début de ton avis en anglais !! Tu écris super bien et cela permet de m'améliorer :D Et sinon, ce livre a l'air sympa, merci pour la découverte ;)

    RépondreSupprimer