La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

lundi 18 juillet 2016

Geek Girl tome 4 de Holly Smale — Chronique n°223

"Dire que l'on aime ne suffit pas ; même l'éprouver ne suffit pas. L'amour est une action qu'il faut accomplir en continu, chaque jour, même si c'est douloureux. Quoi qu'il nous en coûte."

Titre : Geek Girl tome 4
Auteure : Holly Smale
Genre : Contemporain | Jeunesse
Éditions : Nathan
Lu en : français
Résumé : Je m'appelle Harriet Manners et je suis un génie.

Je sais que je suis un génie parce que j'en présente tous les symptômes : je range les soupes par ordre alphabétique, je m'entraîne à ramasser des crayons avec les orteils et je suis socialement assez inadaptée.

Alors j'ai une idée de génie : je vais profiter de ma toute nouvelle célébrité de mannequin pour devenir enfin populaire au lycée !



Découvrir le dernier roman de la saga Geek Girl, pour le moins originale et mouvementée, me procure toujours beaucoup de plaisir et surtout d’amusement, grâce à l’humour déjanté et au caractère survolté de son héroïne, Harriet Manners… Et ce malgré un troisième tome plus décevant, presque poussif et répétitif. Loin d’être rancunière, je me suis donc lancée dans ce quatrième opus, espérant retrouver la fraîcheur qui me plaisait tant dans les volumes précédents.

Nouvelle année, nouveaux enjeux pour Harriet, qui, à l’occasion de sa rentrée au lycée, espère enfin devenir populaire et se faire une multitude d’amis, elle qui n’a jamais été rien d’autre qu’une geek aux yeux de ses joyeux petits camarades. Comme toujours, ses espoirs se retrouvent rapidement déçus, mais c’est sans compter sur la détermination, voire l’entêtement de notre héroïne, qui compte bien utiliser le moindre outil à sa disposition pour enfin susciter l’admiration… et même sa carrière dans le mannequinat.

Après un troisième tome franchement fade, l’auteure retrouve un regain d’inspiration et d’énergie, et livre un roman plus réussi que son prédécesseur, assez prévisible, comme toujours, mais pas lassant pour autant. Les montagnes russes émotionnelles propres à Harriet demeurent amusantes, ses bévues et autres gaffes confèrent un rythme on ne peut plus vif à l’intrigue, et les quiproquos dans lesquels elle parvient à s’emmêler ne manquent pas de renforcer le climat loufoque et risible du roman. On a la bonne surprise de constater une certaine évolution chez Harriet, qui abandonne certains de ses anciens comportements et semble presque éventuellement enfin peut-être par moments se lancer sur le chemin de la maturité. Presque j’ai dit. 

Le tout se lit à un rythme fulgurant, et son intensité ne peut laisser le lecteur indifférent ! L’héroïne navigue en permanence entre espoir et désillusion, surexcitation et dépression. L’écriture n’est pas extrêmement recherchée, mais ce n’est définitivement pas l’enjeu de ces romans, et l’important reste la fluidité et la vivacité de la plume de Holly Smale. Les anecdotes scientifiques, littéraires et autres faits divers incongrus que l’on adorait découvrir dans les livres précédents sont toujours et même encore plus présents, et apportent une touche d'originalité pour le moins appréciable !

En bref, une lecture indéniablement rafraîchissante, toujours bonne à savourer en période de vacances, qui ne manquera pas de procurer détente et hilarité chez un lecteur en quête d’un peu de légèreté, à qui la tonalité des premiers tomes de la saga aura déjà plu... tout en apportant une réflexion plus poussée sur les thèmes centraux de l'adolescence et de la construction de soi.

Note attribuée : 7/10 : un tome qui tient ses promesses de divertissement et d’atypisme – si, si, ce mot existe –, offrant force anecdotes hilarantes et situations cocasses qui ne peuvent que plaire à ses lecteurs. Il ne s’agit sans doute pas de l’opus le plus réussi de la saga, et certaines ficelles commencent à s’user, mais il est toujours aussi agréable de voir Harriet grandir et apprendre – lentement mais sûrement – des leçons qui ne se trouvent pas dans ses ouvrages de culture générale.

8 commentaires:

  1. Il faut que je poursuive cette saga, j'aime bien l'ambiance rigolote de ces bouquins !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le ton déjanté est effectivement très agréable à retrouver d'un tome à l'autre :)

      Supprimer
  2. Je suis d'accord, même si le tome 3 paraissait super répétitif et qu'il n'y a en soit pas grand chose de nouveau dans ce 4ème tome, je l'ai beaucoup plus aimé ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne saurais trop expliquer comment, mais l'auteure a su redresser la barre après son troisième tome franchement raté, en effet !

      Supprimer
  3. Tu me donnes presque envie de m'y mettre ^^ Le troisième ne m'avait pas assez plu pour que j'ai envie de lire la suite, pour le moment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais été déçue par le tome 3 également, pourtant je me suis laissé tenter par celui-ci et je peux t'assurer qu'il est meilleur - meme s'il n'égale pas les premiers tomes...

      Supprimer
  4. J'ai lu le premier tome et même si sur le moment, j'avais bien aimé, je n'ai pas tellement envie de lire la suite. Je pense que d'autres sagas sont un peu mieux ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Écoute, je lis ça sans trop d'attentes, pour me vider la tête, et ces livres restent vraiment divertissants.

      Supprimer